in

Polygon et StarkWare : les meilleurs ennemis s’associent moyennant animer les Circle STARKs


Couple leaders unissent à elles forces. Polygon et StarkWare sont abstraitement un duo de affaires concurrentes. D’une division, StarkWare développe le layer 2 Starknet. De l’étranger, Polygon dispose de dissemblables projets de L2 laquelle Polygon zkEVM. Pourtant, ceci n’a pas hésitant les un duo de affaires de s’coller moyennant le affairé de entiers.

Circle STARKs : StarkWare et Polygon révolutionnent les preuves cryptographiques

Lundi 19 février, Ulrich Haböck, David Levit et Shahar Papini, des travailleurs de Polygon et StarkWare ont publié un feuille expérimental qui débuté un bleu espèce de preuves cryptographiques intitulées Circle STARKs.

StarkWare et Polygon dévoilent les Circle STARKs.

Ces preuves sont essentielles moyennant le bon marche des zk-Rollups. En suite, celles-ci permettent d’prétendre la justesse et la régularité des transactions qui se déroulent sur le L2. Par la conséquence, des acteurs arbitre sont en circonspect de certifier ces preuves rigoureusement moyennant de s’prétendre de la justesse de l’compte du rollup.

De ce fait, les Circle Starks sont un bleu espèce de attestation STARKs. Verso incantation, les STARKs sont des preuves avec évoluées que les SNARKs car sézig ne nécessite pas de trusted setup, une recette qui permet de procréer les paramètres originaires dans lequel un méthode de preuves SNARKs. En suite, il existe une hasard non nulle que les paramètres secrets soient divulgués d’une recherché ou d’une étranger, ce qui compromettrait la quiétude des preuves générées.

Qu’elles-mêmes soient SNARKs ou STARKs, ces preuves permettent d’garantir qu’une dépêche est positive sinon travailleur à en naître le attitude.

De ce fait, sinon accéder dans lequel les justificatifs techniques, les Circle STARKs sont des preuves cryptographiques qui permettent de certifier de grandes quantités d’dépêche de recherché trop sécurisée et réel, sinon travailleur appétence de paraître ces informations.

Quelle avantages assez aux preuves actuelles

Subséquent les auteurs de la bannissement, ces preuves peuvent abstraction finalisées affairé avec infatigablement que les preuves utilisées jusqu’ici. En suite, la fécondation de preuves STARKs peut s’vérifier trop gourmande en diligent et par cohérent peut abstraction par rapport prolixe à procréer.

Par aperçu, la zkEVM développée par Polygon utilise un méthode de preuves requis Plonky2. Jusqu’affamer, Plonky2 voyait l’un, si ce n’est le méthode de attestation le avec éveillé fixe. Sinon bien s’développer sur les justificatifs mathématiques, Plonky2 utilise des techniques plus la récursion et l’productivisme des pierre.

De ce fait, pendant que Plonky2 rigole à organiser les performances et la récursivité des preuves cryptographiques traditionnelles, les Circle STARKs explorent une sentier différente en se basant sur des dettes mathématiques moyennant débarquer des justes adéquats de quiétude et d’portée. Pourtant, les ressources travailleurs moyennant procréer les preuves pourraient procurer des avantages uniques dans lequel certaines applications.

Là-dedans le cas des rollups, les Circle STARKs permettraient d’presser le règne de fécondation des preuves réunion en réduisant à elles froid. Ceci devrait habituer un supériorité en termes de scalabilité. Subséquent Brendan Farmer, le cofondateur de Polygon, ceci pourrait agréer d’terminer les performances d’un porteur 7 à 10.

Cette bannissement survient dans lequel un entourage trop chargé moyennant StarkWare. En suite, Starknet l’une des solutions développées par l’action a distribué son carte STRK aux utilisateurs le 20 février.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Feu! Gutta-percha excepté la messe de panthéonisation de Missak et Mélinée Manouchian

Rupture d’Artur Jorge, préhistorique responsable de Porto et du PSG