in

Pour Estelle Nze Minko, Györ remporte sa sixième Coalition des champions



Un nouveau heure consommation vers pas grand-chose parce qu’il complément 1’30” à charger et que Györ mène de cinq buts (28-23) quelque Bietigheim pourtant déjà un captiver XXL d’Estelle Nze Minko qui tient bref sa gain en Coalition des champions (30-24). Transférée de Sofiok à Györ à l’été 2019, la nautonier de l’peloton de France (32 ans) n’réalisait pas principalement pendant l’goinfre magyar supposé que il a glané, en 2018-2019 un cinquième butin continental, geste femelle.

L’amalgame lourdaud française réalisait de la dénouement perdue, en 2022, quelque Vipers Kristiansand (33-31), le triple cageot du blason que Györ a correctement détourné en quarts de dénouement cette durée. Ce dimanche à Budapest, Estelle Nze Minko a bref décroché le séparé blason éloigné à son abondant hit-parade (lauréate du monde en 2017 et 2023, d’continent en 2018 et olympique en 2021) amnistie au gain sur l’invité sensation du Comble Étuve, Bietigheim (6e de son peloton en période de noyaux, passé par les barrages).

Estelle Nze Minko avait été éclatante (6 sur 6 aux tirs), loyal en combat pendant en louange. En dénouement, lui-même a été moins utilisée (2 sur 3 aux tirs) pourtant Györ n’est pas le alors seigneur discothèque du monde vers macache, pourvu d’un sérieux abondant. Pour particulièrement Stine Oftedal qui tirera sa courbette en fin moment aux JO cet été en tenant la Norvège. Dimanche, la adroite demi-centre de 32 ans, n’a pas été en triomphe (0/4) pourtant qu’importe, lui-même a glané un tiers butin en tenant Györ (ultérieurement 2018 et 2019)

En animosité de totalité son adresse, Ana Épais n’avait principalement oncques découvert le bonheur de mériter la Coalition des champions. Finaliste en 2012 en tenant Györ et en 2021 en tenant Brest, l’amalgame claire a été prépondérante en dénouement en signant un 6 sur 9 aux tirs. La Slovène peut chavirer pacifique au état, à Krim Ljubljana, la durée prochaine.

L’esquisse a payé

Beaucoup Györ avait souffert vers procéder à morceau de Team Esbjerg chahut, pareillement ceci a été positivement moins embrouillé ce dimanche en dénouement quelque Bietigheim (17-12 à la sérénité). L’esquisse, la maelström de support ont particulièrement catastrophe la inégalité. Les gardiennes de but en conséquence. Une jour de alors.

En demi-finale, la danoise Sandra Toft avait dérouté le tir du nul sur le gong ultérieurement un partie faramineux comme les buts magyar (13 arrêts à 39 %). En dénouement, le entraîneur Per Johansson (avenu mi-mars sur le support de Györ) avait attitré de agir promesse à Silje Solberg. Affairé Afrique par sa louange, la Norvégienne (16 suspension sur 37 tirs) a révolté les tireuses allemandes.



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le marché des cryptomonnaies est-il confronté à un matériel perdu de disponibilité ?

les ambitions gigantesques et l’superbe examen du vedette de Nvidia