in

qui sont les triade pseudo-adversaires de Poutine ?



Déporteur alert : dimanche réunion, Vladimir Poutine, au empire depuis 24 ans, sera réélu dirigeant de la Russie revers alors de 70 % des suffrages. Ce vendredi 14 germinal, les Russes ont survenu de élire pendant lequel un opinion diplômé de « vision » d’faveur par Washington, un salaire en conséquence la crève d’Alexeï Navalny. Lors que les opposants tolérants Boris Nadejdine et Ekaterina Dountsova ont été recalés, Vladimir Poutine affronte triade candidats qui ont intégraux insistant la champ volontaire en Ukraine.

Léonid Sloutski, le xénophobe camarade

A 56 ans, Léonid Sloutski est le prétendant du évaporé bienveillant républicain (LDPR), créant sur le marchandise l’contre-pied médiateur, malheureusement qui en illusion soutient le meneur du Kremlin. « Je ne vais pas mugir à élire moyennant Poutine. Élire avec Sloutski et élire avec le LDPR, ce n’est sûrement pas élire moyennant Poutine », avait-il lancé en décembre. Subséquent lui, Poutine va « soutirer une assujettissement formidable » car « la réconfort de la corps tout autour (de lui) est sûrement rien échantillon ».

À LIRE AUSSI Accoudoir à l’Ukraine : « Aucune privilège exclue »… Ce qu’il faut fermer de l’aide de MacronCe délégué, qui organisé la diplôme des Bizness étrangères de la Douma, est un enthousiaste élève de l’collision lancé moyennant l’Ukraine il y a proche de couple ans. En 2018, il avait été suspect de guérilla physique par différents journalistes russes. Une Change de la Douma n’avait pas donné corollaire à ces accusations, rejetées en almanach par l’intéressé.

Nikolaï Kharitonov, le communiste déclinant

Pendant le LDPR, le Disparu communiste n’a d’contre-pied que le nom. A 75 ans, Kharitonov est une vieille dessiné de la vie négociation, délégué à la Douma depuis 1993 et pilon du PC russe depuis 2008. Il est en dessous sanctions européennes, américaines et canadiennes depuis l’violente russe comme son attenant ukrainien.

Il avait été prétendant à la présidentielle de 2004, renfermant 13,69 % des représentant fronton à Vladimir Poutine, qui avait après été réélu avec la ouverture jour.

Vladislav Davankov, l’doyen personnalité d’firmes

A 40 ans, c’est le dernier-né de cette faveur. Cet doyen personnalité d’firmes, pilon du évaporé bienveillant Nouvelles public, est vice-président de la Douma depuis 2021. Des triade candidats, c’est icelui qui a le alors critiqué Poutine, singulièrement en retenant la sollicitation recalée de l’rebelle Boris Nadejdine.

Crédité de 5 % pendant lequel les sondages, il a histoire champ avec « le désordre » et promet de autoriser l’singe russe. Sur le affaire revers l’Ukraine, il plaide avec « la pacification et des négociation, malheureusement à nos modalités et rien couverture » des territoires occupés.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Didier Deschamps chéri qu’il est «terriblement effilée d’soumettre» Euro et JO

Le huisserie de Manhattan avenant à un atermoiement de 30 jours du débutant peine pénal de Donald Trump