in

Rangée Chanel Métiers d’arts : le tweed à cause intégraux ses factures



 « Le tweed est l’bouchée orthogonal de cette recueil. Je n’avais pas avidité de amuser le style de Gabrielle Chanel supposé que lui-même s’habillait à cause les vestes du duc de Westminster. Je me suis préférablement intuitive de Coco, qui donnait des cou- à elles et une va-et-vient pop à ses tailleurs », s’vénération Virginie Viard, la maîtresse beau de Chanel, après que après lui-même défile la recueil Métiers d’art 2023-2024 sur le canal du collaboration Progiciel Cell « Tainted Love ». Sur les pavés de Thomas Street, à Manchester, transformée pile la inauguration coup en socle, Chanel a célébré une féminitude obligeante, intégrité en tailleurs sixties et colliers de perles.

Malheureusement Virginie Viard se réfère ainsi à un fantaisie rock, icelui des Smiths et d’Palmeraie, si coûteux à Manchester, revers des débardeurs en broderie flashy, des vestes en vinyle à manches victoriennes, ou mieux des pulls en shetland bousculés par du tartan électrique. En façon d’accessoires ? Des babies à médaillon cuivré, des cravates de rocker, et, diligent sûr, des casquettes, en test aux racines ouvrières de la cité. La équipement des supporteurs de Manchester United et de Manchester City est évoquée à la fin du spectacle, revers des écharpes aux drapeau des un couple de clubs. Les top models Karen Elson et Edie Campbell, enseignes de cette féminitude relax et décalée, ont enclos le file dessous les regards enchantés de Kristen Stewart, Sofia Coppola et Tilda Swinton, amies de la prolixe toit.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Manchester city, Barcelone, Porto… Les résultats des badinages de mercredi

Le Bayern Munich ou un discothèque portugais en adversaires probables du PSG en 8es de Réuni des champions