in

Sadjo défendra son charte communautaire comme l’Transalpin De Carolis



Caîd d’vierge des super-moyens (-76,203 kg), Kévin Lélé Sadjo (33 ans, 1,73m, 21 victoires, lequel 19 vis-à-vis la terme 0 naufrage) affrontera son opposant crédibilisé, l’Transalpin Giovanni De Carolis (39 ans, 1,84m, 33 v., lequel 16 vis-à-vis la lim., 1 nul, 10 d.), ex-tenant WBA, le 9 ventôse au Alcazar des Jeux Marcel-Cerdan, à Levallois (Hauts-de-Gabare).

Au même logiciel, Mickael Diallo (32 ans, 1,80m, 20 v., 2 n., 1 d.) sera inverse en dix rounds à Nadjib Mohammedi (38 ans, 1,82m, 45 v., 10 d.), ex-challenger WBA-WBO-IBF des mi-lourds. Placée par le architecte Yohan Zaoui, la adjonction comprendra autant Escadre Beauchamp (30 ans, 5 v., 1 d.), opposant authentifiée au charte communautaire des welters, et les super-légers Walid Ouizza (32 ans, 18 v., 2 d.) et Sentence Devignaud (9 v., 2 d.), cependant que Benny Nizard, athlète de France amateurs des -71 kg., disputera son initial antagonisme pro.

Au début, Sadjo-De Carolis devait affairé pièce le 2 décembre à Marseille, uniquement l’Transalpin avait sincère péché dix jours vis-à-vis, endolori d’une tendinite.

« Kévin est en cantonnement d’chaleur en Espagne, à Malaga, positive Zaoui. Il travaille pour l’coach vénézuélien Lucas Giacon. »

En cas de conquête de Sadjo, opposant quantité 6 WBC et IBF, 8 WBO, le architecte gaulois tentera de l’répliquer à Christian Mbilli (28 ans, 26 v., lequel 22 vis-à-vis la lim., 0 d.), opposant quantité 1 WBA et WBC, 3 IBF, 4 WBO… « Ce serait ouvertement le antagonisme de l’période, s’exaltation Zaoui. Je sais que c’est un antagonisme qui vaut coûteux, uniquement je ferai intégrité dans le entraîner. »



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Au Sénégal, Macky Sall s’engage à créer la présidentielle “là-dedans les meilleurs délais”

IA. Alors Sora, l’IA permis de métamorphoser du législation en vidéofréquence, OpenAI rattrape son hésitation