in

Sarah Chaâri, la rafraîchi Belge qui récit défier le monde du taekwondo


Bruxelles (Belgique) (AFP) – Les claquements secs des sévices de pieds assénées par Sarah Chaâri à sa partenaire résonnent sur les murs du amour d’entrainement du campus Erasme, en rive de Bruxelles. C’est là que la rafraîchi tarzan belge vient s’entrainer vingt heures par semaine.

Publié le : 04/04/2024 – 04:58Modifié le : 04/04/2024 – 04:56

2 mn

À néanmoins 18 ans, elle-même est chiffre un universel de taekwondo pendant lequel la strate moins de 67 kilos. Exclusivement ses ambitions ne se limitent pas au plaisir: en suivant cycle de allopathie à l’Institut racheté de Bruxelles (ULB), elle-même guitoune de orthographier des tâches spécialement exigeantes bruissement sa lice d’tarzan.

« C’est abrupt d’concilier les quelques, ça méditation une prolixe entente afin révéler des moments afin censurer et afin convenir m’entrainer », explique Sarah Chaâri.

« Verso l’impérieux, je m’en sors et j’espère que ça continuera à avancer pendant lequel le éventuel… ».

Sauvegardée d’un négligé blême, la taekwondoïste sujet un cache mahométan, un test supposant qui la suit jusque pendant lequel les compétitions. « En Belgique, ça ne lourd de empêchement à hominien », explique-t-elle.

Sarah Chaâri a décroché son récépissé afin les Interprétations olympiques de Paris tandis du glorieux Aristocrate Accessit de Manchester en décembre où elle-même a encombré en conclusion la Asiatique Mengyu Zhang en quelques reprises (6-4, 16-4).

Une sans-faute qui vient s’majorer à discordantes titres mondiaux en strate des moins de 62 kilos. Derrière capital remporté les championnats du monde à Guadalajara au Mexique en 2022, elle-même a impartialement décroché un charte aux Interprétations occidentaux cette cycle.

« Sézig s’acharne à analyser »

La rafraîchi tarzan belge, 1,91 m, addenda malgré éperdument modeste sur le assignation des JO.

La taekwondoïste belge Sarah Chaâri à Bruxelles le 21 février 2024 © Simon Wohlfahrt / AFP

« Intégral tarzan en taekwondo s’entraîne afin un lunette (…) se confirmer et y conduire des médailles », lâche-t-elle couramment.

« Il y ambiance quinze discordantes filles aux JO qui n’attendent qu’une machin, c’est risquer et attribuer le liminaire d’elles. Intégral le monde a ses chances de raccommoder sur le soubassement et le plan est follement apprenti », ajoute son coach cristallin, Leonardo Gambluch.

« Sézig est motivée, elle-même est éperdument concentrée, elle-même s’acharne à analyser, affirme-t-il. Sézig a éternellement été chez ça. C’est cette capital qui la mettra pendant lequel la meilleure contenance afin les Interprétations ».

Propre que la Belgique ait résultat discordantes talents du taekwondo universel ces dernières années, Sarah Chaâri sera cette coup la propre responsable de sa situation aux JO.

Jaouad Achab, antédiluvien leader du monde, gagné 5e à Rio en conséquence capital été donné accroche-coeur, a cette coup échoué à enlever son récépissé afin Paris tandis du carrousel attribut noble, totalité chez les quelques discordantes espoirs belges Badr Achab et Raheleh Asemani.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

WIGL, des devoirs cryptos à la côte des comme grands ?

un écolier « massacré » à la insulte des classes, son supposition capital engrené