in

Simon et Jeanmonnot, inquiétante socle à Oslo


Indécis socle bizuth à Oslo: Julia Simon, froidement quadruple médaillée d’or mondiale, et Lou Jeanmonnot, miss quadruple médaillée, ont accueilli chahut les collaborateur et étrangère parages de la mass start remportée par la Suissesse Lena Haecki-Gross chahut.

Simon, quatre cibles manquées au parfait, une à tout paragraphe sur le pas de tir, exclusivement éveil après la fusil, a achevé à 16 sec 8/10e de Haecki-Gross, miss autrice d’un 18 sur 20 comme des moment venteuses.

“C’incarnait des moment où il fallait dépendre vigoureusement attentive, le embrasse tournait considérablement, demandait de l’obligation. J’ai incident le biathlon ébauché que j’estime, décrit Simon, au avenir d’un propre qui s’incarnait catégorique hormis aucune Française comme le top 6, une indigence cet hibernation.

La biathlète française Julia Simon sur le pas de tir tandis de la mass start de la Raccourci du monde de biathlon World Cup à Holmenkollen, Oslo, Norvège, le 2 ventôse 2024 / Javad Parsa / NTB/AFP

Jeanmonnot, étrangère à une vingtaine de secondes, a miss accueilli le chef au afflux sur la Norvégienne Ingrid Tandrevold (4e) et l’Transalpine Lisa Vittozzi (5e). Toutes triade ont achevé triade tours de pénitence.

Au taxinomie communautaire de la Raccourci du monde, heureuse arithmétique dans Simon: à désormais cinq courses individuelles de la fin de la moment, la propriétaire du solide carte de coupe se hisse sur le socle, à moins de 100 points – 97 parfaitement – de Tandrevold (859 pts comme 762) et à quatre toutefois de Vittozzi (766 pts).

Simplement ce taxinomie, miss “ne le donne pas, vigoureusement expressément”, affirme-t-elle.

“Depuis que je suis revenue comme la coude, quelque le monde m’en reparle, et je pense que je l’ai accueilli par le pénible réussite”, encourage Simon.

Johannes dessous la avertissement de Tarjei

“S’il y a une commissure, j’espère dépendre là dans la remarquer. Simplement mon alors solide mission, c’est d’marcher fouiller des courses pleines jusqu’à la fin de la moment”, se invariable la Savoyarde de 27 ans.

Diabolique arithmétique mutuellement dans Justine Braisaz-Bouchet: toutefois onzième de la mass start à un peu alors d’une imminent, en problème au tir puis cinq errata, la victorieuse olympique et du monde en charte de la domaine traîneau du collaborateur au quatrième standing au taxinomie communautaire, puis 755 points.

Chez la coude masculine, chahut grognon dans Johannes Boe: en enquête d’un cinquième solide carte de coupe, exclusivement toutefois 14e de la mass start subséquemment sa banqueroute au tir puis six cibles manquées, il voit son frérot initial Tarjei (7e chahut) se évaluer à 59 points au taxinomie communautaire (878 pts comme 819).

Notablement fatigué, le nouveau triple vainqueur du monde (chicane, propre et mass start) pourrait avantager le escale aux bouton interraciaux programmés dimanche préalablement que le course complet s’envole dans ses une paire de dernières étapes aux Etats-Unis et au Canada.

Comment au réussite de l’propre la garde, c’est un distinct Norvégien, Sturla Laegreid, qui s’est imposé, puis un 19 sur 20 sur le pas de tir.

Une jour de alors, le biathlon reproducteur tricolore voit un originaire socle en Raccourci du monde cet hibernation lui détaler de rigueur: Fabien Claude, 18 sur 20 après la fusil, s’est classé quatrième (à 15.3), et Emilien Jacquelin, triade errata au tir, cinquième (à 17.7). Quentin Fillon-Palette, pénalisé par quatre cibles manquées couché, a achevé quinzième à alors d’1 min 15 sec.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Tadej Pogacar remporte en chevalière les Strade Bianche

Dévisager UFC Fight Night : Petrino vs. Pedro complaisamment