in

six candidats d’concurrence appellent au quarantaine du choix


Six candidats de l’concurrence à la présidentielle à Madagascar ont annoncé lundi qu’ils ne participeront pas au choix patienté jeudi et appellent les électeurs à ne pas se couvrir aux cénotaphes.

Publié le : 13/11/2023 – 17:53

2 mn

La colère politicien malgache obstacle un jeune cap. Six influents candidats de l’concurrence à la présidentielle à Madagascar, lesquels un duo de vieux présidents, ont annoncé lundi 13 brumaire à l’AFP qu’ils ne participeront pas au choix patienté jeudi et appelleront les Malgaches à ne pas se couvrir aux cénotaphes.

“Je ne me présenterai pas au choix, c’est fermement éclatant”, a affirmé l’antique monarque malgache Hery Rajaonarimampianina, 65 ans. Même son de cafard pente Alcool Ravalomanana, 73 ans, puisque antique monarque et une légende coup gourmand à la emploi extrême : “certains appellerons à ne pas marcher décider”. 

La prolixe île de l’onde Hindou est secouée depuis changées salaire par une grabuge à coutelas tirés convaincu le monarque sortant, Andry Rajoelina, 49 ans, et ses rivaux. Les opposants, réunis en commun, manifestent pendant la essentielle Antananarivo depuis apparition octobre. Ces rassemblements, sans cesse dispersés au gaz lacrymogène par les forces de l’succession, n’ont rattaché souvent que plusieurs centaines de appuis.

Une interpellation de atermoiement du choix

La colère a été déclenchée par la certitude, en juin, de la obscur citoyenneté malgache et française de Andry Rajoelina. Continuateur l’concurrence, le cacique d’Mémoire sortant a mobile sa citoyenneté malgache en demandant à réformer hexagonal en 2014, et ne pouvait dès donc avec viser, principalement moins se fournir à une légende référendum. 

Le commun prospectus de la sorte la sursis du mouvement électoral et un atermoiement du choix. Cette interpellation a été intense la semaine dernière par la présidente de l’Apothéose nationale, Christine Razanamahasoa, qui mène une application de médiateur convaincu les un duo de camps depuis changées semaines, hormis bout réaliste à ce lice. 

Le baraquement Rajoelina a écarté la protestation, la jugeant “farfelue”. Et le monarque sortant a disposé dimanche son récent assemblée de culture à Antananarivo antérieurement une monde mystique de changées milliers de nation vêtues de t-shirts à son mine.  

À saisir aussiAndry Rajoelina, monarque malgache sortant : “L’concurrence veut spolier la présidentielle”

Ce échafaudage “ne signifie bagatelle”, vogue Roland Ratsiraka, 57 ans, divergent ambitionnant de l’concurrence. Évoquant des travaux douteuses du aggrave plus la bénéfice de participants aux meetings, il ajoute que Rajoelina “se ment à ce dernier et il le sait”.

“Il veut prendre le effort exclusivement certains ne l’accepterons oncques”, a bossué Alcool Ravalomanana. 

L’référendum de jeudi “n’émanation pas matière”, a renchéri le ambitionnant Hajo Andrianainarivelo, 56 ans.

En tenant AFP



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Compétition Call of Duty Modern Warfare 3 : fuyez, pauvres fous !

5 conseils comme upgrader une tailleur antiacide comme les fêtes