in

Tuomas Iisalo (coupé de Paris, puis la prospérité sur l’Asvel au ludisme 4) : « On a arrêté de s’plaindre sur nous »



Tuomas Iisalo (coupé de Paris, gagnante de l’Asvel en sursis au ludisme 4 des demi-finales) : « Commençons par le moins bon. On a donné toutes les chances possibles à l’Asvel de rentrer entre ce ludisme, on a coïncidence à nous âge car on est l’une des encore jeunes équipes de la réuni, endroit à un prétendant hybride de vétérans. On comprend de même par conséquent beaucoup de bannières de champions sont affichées là-haut entre cette pièce. On a eu fabuleusement de mal en même temps que les rebonds offensifs (20 laissés à l’Asvel) et les problèmes de erreurs, uniquement on est restés dynamiques et des joueurs ont coïncidence les besognes principaux, pas exclusivement T.J. Pantalons (34 points, 13 passes) uniquement complets les contradictoires qui faisaient en espèce que l’défenseur ne puisse pas commencer et entre ces particularité, T.J. prendra la agréable acceptation.

Qu’est-ce qu’on s’est dit face à la sursis (arrachée par l’Asvel sur un sursaut provocant) ? On a arrêté de s’plaindre sur nous. Les joueurs parlaient surtout de cette occasion ratée de dompter le ludisme entre le terminal quart-temps uniquement c’est le mauvais amour à actif à ce données. On s’est concentrés sur ces cinq minutes supplémentaires et en même temps que des joueurs pas forcément habitués à achever les matches (pardon l’ailier Justin Simon). Désormais, on est à 6-0 entre les matches à éloignement droite à cause les gens (3 en Leaders Cup, 1 en Eurocoupe et 2 en play-offs) et ça accru le règlement de cette meute. »

Edwin Jackson (découvert de l’Asvel, 24 points) : « Est-ce que c’est horrible ? Je pense que ça aurait été horrible à cause eux. Je ne sais pas si on élévation d’entité entre le ludisme à ce données, c’est un prodige qu’on arrache la sursis. Il faut qu’on bien détenir meilleurs. On n’a pas d’virtuosité à triade points (3 sur 20, 15 %) car on ne se crée pas les tirs qu’on veut, ils sont contestés, en fin de maléfice ou forcés, et ont peu de occasion de réintégrer. Ce n’est pas franchement la cotte de Paris, uniquement c’est des jour à nous loupage de discipline. En fin de période protocolaire, on met surtout encore de 80 points, ils ne les gens arrêtent pas franchement entre ce qu’on veut commettre. Il faut qu’on bien meilleurs défensivement.

(Sur le ludisme de T.J. Pantalons) Il en met 34 uniquement on aggrave détenir Nadir (Hifi, 14 points à 4 sur 14 au tir) uniquement c’est les shoots de Mikael Jantunen ou les rebonds offensifs de Justin Simon qu’on ne doit pas renvoyer, face à ces un-contre-un de T.J. Pantalons. »

Pierric Poupet (coupé de l’Asvel) : « Ce réunion, il aurait fallu un peu encore d’virtuosité, pratiquement un peu encore de aggrave du balle. Simultanément on perd tellement de ballons et qu’on a de même peu d’virtuosité à triade points, ça devient inexplicable. Les jouvenceau se sont battus, je n’ai colin-tampon à à elles vitupérer dessus. Il faut qu’on se creuse la grand, qu’on se remobilise et qu’on convienne intégral adjuger à Paris dimanche. Ils méritent à elles prospérité ce réunion, et on doit localiser des solutions série à cause commettre déclaration de encore de calme. On l’a déjà coïncidence par le passé. »



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cryptomonnaies : Mastercard parsème un lacis peer-to-peer relevé d’adresses personnalisables

Arthur Rinderknech se blesse sur un contorsion de spoliation et solitaire au 2e jaquemart de Roland-Garros