in

Ultérieurement son contentement au Qatar, Porsche a trouvé la clé



Accédé dans lequel le Compétition du monde d’haleine en 2023, Porsche n’a pas été en épargnant de affronter revers Toyota ou l’distinct auguste nouveau pénétrant, Ferrari, dès sa étrenne période. Le maçon germanique, 19 victoires aux 24 Heures du Mans, un performance, a joué les trouble-fêtes à de excessivement uniques ferraille (3e agora au Portugal et à Fuji à cause la 963 n°6 de Kévin Estre, André Lotterer et Laurens Vanthoor) et a plus déçu sur LA sinuosité de l’cycle, dans lequel la Sarthe, revers une 9e agora à cause initial conséquence, à cause la n°5 (Dane Cameron – Michael Christensen – Frédérick Makowiecki).

Des résultats qui ont « un peu déçu » Estre : « On savait que ça allait dépendre effilée, avouait-il entrée le avion de la période 2024. Seulement on réalisait directement là à cause persuader des courses et affaisser des podiums, et ça n’a pas été le cas. Il faut parvenir à dépendre impérissable sur la période et dépendre compétitif sur intégraux les circuits. »

Montrant du larme la enfance du progiciel, ce qui n’a nonobstant pas massé Ferrari de recevoir Le Mans, le Hexagonal estimait quand que son groupe et sa roadster avaient progressé pendant l’hibernation. Au sujet d’composer un triplé en baie de la période, au Qatar attire germinal ? Rien prémonition pas. « On sait ce qu’on a gagné, malheureusement est-ce que ce sera profitable ? », arguait-il. Vraisemblablement, ceci l’a été.

Une BoP pas si approbatif au Qatar

Car sur le méandre de Losail attire germinal, les 963 ont expérimenté une démonstration de affecté, revers la pole de Matt Campbell dans lequel la n°5, et le triplé en sinuosité : sans-faute de la n°6 face la n°12 de l’bergerie cliente Team Jota (Callum Ilott – Norman Nato – Will Stevens) et la n°5. Que s’est-il lequel passé à cause qu’un impétrant devienne un meneur ?

Immodéré un tracé approbatif, plan et hormis démesuré vibreur, on pourrait composer pareillement que la BoP (Comptabilité of Réussite) a joué un responsabilité nécessaire dans lequel ce immédiatement privilège de victoire. Que pas du tout ! Convaincu la variation post 24 Heures du Mans de la période dernière, et la étrenne sinuosité de cette cycle au Qatar, les 963 ont à la jour pardonné du rôle (de 1046 à 1048 kg) et condamné de la détermination (de 514 kW à 505 kW). Certes, elles-mêmes n’présentaient pas les Hypercars les comme lourdes ou les moins puissantes à Losail, « avantage » réservé à la Toyota GR010 (1089 kg) et à la Cadillac V-Series R (499 kW), malheureusement c’est tandis pareillement éloigné qu’il faut évider ce qui se rideau croupion cette victoire.

« La confiance est meilleure, certains pouvons désormais certains contenir comme sur la victoire »

Parturition et efforts, c’est pourquoi qu’a récapitulatif Thomas Laudenbach, le vice-président de Porsche Motorsport, les raisons qui expliquent ce triplé à cause le moins éventuel : « Moi-même avons ondulé foncièrement dur et avons été récompensés. Complets les peuple impliqués dans lequel le progiciel ont continuum donné et les pilotes ont été exceptionnels. »

Roger Pense, le chef de l’groupe nord-américaine coéquipier de Porsche sur ce espérance, s’est montré un peu comme réel : « Moi-même avons retouché à nous sympathie de la roadster, chez le principe de diminution. Et Porsche a ondulé sur la bretelle, le rapprochement motopropulseur. La confiance est meilleure quand, et certains pouvons désormais certains contenir comme sur la victoire. »

Codicille gardant à attester ce conséquence dès ce vacance à Imola – sur un méandre moins moelleux et comme montueux que Losail, qui correspondait avoir aux qualités de la 963 -, où le commerce sera fortement sibyllin à donner et où Toyota et Ferrari ont une meilleure BoP, et plus au Mans, dans lequel un couple de traitement (15-16 juin), où Porsche sera en récolte d’un 20e prospérité.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

portion bouclé et protection de la commissariat au représentation d’Iran à Paris

Au Cap, une “pandémie de nomades digitaux” mal vécue par la patrie