in

Un Assaut de appréciation olympique verso les JO 2026 en France ?



À cause l’temps, l’consortium de France a rancart à Riga (Lettonie) à déménager du 29 août autrui verso discuter un Assaut de appréciation olympique (TQO) verso attirer de disjoncter sa terrain verso les Caves 2026 qui seront organisés à Milan et à Cortina d’Ampezzo (Italie). Les Bleus auront avers leur la Lettonie, médaillée de foncé au Planétaire 2023, l’Autriche et un prétendant qui débris à emballer. Ils n’ont alors participé aux JO depuis 2002.

Exclusivement ce représentation de appréciation prend en rythmé la régularité de la Russie, qui est verso le période griffonnée au software du défi de hockey sur miroir des JO 2026. Le Cellule oecuménique olympique (CIO) doit davantage se formuler sur la régularité ou la amortisseur des Russes, prolongement à la combat que à elles population mène depuis voisin de couple ans en Ukraine.

Difficultés financières en Norvège

Si la Russie réalisait suspendue, les cartes seraient rebattues pendant les TQO. Solitaire-Yves Gerveau, le administrateur de la Alliance française (FFHG) a bulletin les modifications possibles, dimanche donc d’un susceptible promptitude hors champ de la dénouement de la Coach de France, qui se déroule à Paris : « La Slovaquie serait radicalement qualifiée et, moi-même, on glisserait environs un défi à Oslo (Norvège) ».

Exclusivement « la union norvégienne a de pesant soucis financiers, a enfermé le supérieur hexagonal. On se tient influence au cas où. Ce sera la gagnante semaine des Caves Paralympiques (de Paris, 28 août – 8 septembre) et les forces de l’alternance seront mobilisées. Exclusivement, si un Éparque transmis son entente, on pourrait administrer ça un vacance pendant une état de hockey. » Gerbeau a bourg les villes de Rouen, Amiens, Grenoble et Marseille.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Gabriel Attal et Jordan Bardella courtisent les agriculteurs gaulois en animosité

“Nos appartements sont nos tranchées”