in

un déployé conflagration dû à une contact de gaz écho rapproché de 300 blessés à Nairobi


Les pompiers de Nairobi, au Kenya, tentaient, vendredi potron-minet, de contrôler un déployé conflagration incité par une contact de gaz. Jouxtant de 300 individus ont été blessées, suivant la Crucifix-Rougeaud.

Publié le : 02/02/2024 – 05:04

1 mn

 

Jouxtant de 300 individus ont été blessées comme un déployé conflagration causé par une contact de gaz comme la ténèbres de jeudi 1er à vendredi 2 février à Nairobi, a affirmé vendredi la Crucifix-Rougeaud au Kenya.

“Les oeuvres concertées de diverses unités d’immixtion ont atteint à l’suintement chemin de 271 individus abords inégaux établissements de complexion à Nairobi”, a affirmé sur X (ex-Twitter) la Crucifix-Rougeaud, ajoutant que 27 changées individus ont été soignées sur installé à Embakasi, un district de la métropole.

Inspiration 6 h 30 temps locale  (3 h 30GMT), de abondant pompiers rencontraient continuellement à pied-d’œuvre contre entraîner de maitriser l’conflagration, a patent un glossateur de l’AFP. De tolérants colonnes de brume noire s’échappent mieux du foyer.

Un spécimen acte donné par le leader de la commissariat régionale de la métropole kényane, Adamson Bungei, faisait justificatif d’au moins 165 blessés.

“L’industrie remplissait des bouteilles de gaz lorsqu’un conflagration s’est carré et que distinctes individus ont été blessées et transportées d’obligation à l’ambulance. Le construction abritant l’industrie est solennellement ébréché”, avait affirmé sur X le intermédiaire du métier, Isaac Maigua Mwaura.

Pile AFP

 

 

 



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

CAN 2024 : les quarts de dénouement se profilent !

couple « volontaires » tricolore tués, Zelensky remercie l’UE pile son collaborateur