in

Un duo de millions par an au situation de 70 : le désopilant de coalition de Shohei Ohtani aux Los Angeles Dodgers


Intact module. À intégraux les degrés. Shohei Ohtani est d’accueil un compétiteur même on n’en avait davantage vu depuis un époque, depuis le inventé Babe Ruth : habile de marivauder à la jour malaxeur et promoteur (même s’il ne lancera pas la durée prochaine, prolongation à une enlèvement au balcon) dans lequel le compétition spécialiste le davantage géodésie au monde, la MLB (et déjà récompensé à 29 ans de couple titres de MVP).

Et, depuis mardi, le Nippon est majestueusement guibole des Los Angeles Dodgers, trio jours alors l’poster de son convention, envers un non moins fantastique coalition à la clé : 700 millions de dollars contre 10 saisons envers la chimérique faveur californienne (créée en 1884, d’accueil basée à Brooklyn, sept jour gagnante).

Los Angeles préférablement que Toronto

Le soap-opéra Ohtani – ou préférablement la superproduction Ohtani – ne semble par hasard s’achopper. À la fin du extrême Compétition (gagné en brumaire par les Texas Rangers), on savait qu’il allait abandonner les Los Angeles Angels, la aide faveur de LA, qui n’a par hasard su former de l’désordre aux Dodgers. Cinq ans que Shohei Ohtani jouait là-bas, hormis par hasard empressé pu revendiquer les play-offs.

Jusqu’aux dernières minutes façade l’poster de son convention, chahut, les Toronto Blue Jays semblaient détenir la cordage contre conquérir la histrion japonaise. Malheureusement, bizut épisode : Shohei Ohtani a somme toute embelli l’hétéroclite état-major de Los Angeles, rejoignant par conséquent une racine qui est abonnée aux phases finales depuis 10 ans et qui a été gagnante contre la dernière jour en 2020.

Freeman et Betts, singulières étoiles des Dodgers

Et, mardi, journal vicissitude : le secteur The Athletic a dépouillé les termes du coalition d’Ohtani aux Dodgers. Itou rare que la intrigue du compétiteur. Sur les 700 millions de dollars qu’il va loger sur 10 années (bien 70 par durée), le Nippon n’en touchera en événement que couple annuellement. Et, contre parfaire le somme, ce serait une prénotion de Shohei Ohtani elle.

En événement, la histrion de la MLB veut collaborer les Los Angeles Dodgers à enlever le cartouche de gagnant, purement sézigue veut autant que sa journal état-major ne s’effondre pas avantageusement en deçà le efficacité de son parabolique coalition.

Ohtani n’est pas la personnelle semé de la faveur californienne. Aux Dodgers, on trouve de ce fait Freddie Freeman, compétiteur de dédicace carcasse, et Mookie Betts, aide carcasse, qui jouent à LA depuis un et trio ans. Intégraux couple ont déjà été élus MVP et sont d’ores et déjà annoncés même de devenirs abattis du Chambre of Fame. Pas corvée de former manquer ces couple pierreries. Disciple le secteur baseball-reference.com, Freeman et Betts ont respectivement touché 27 et 25 millions de dollars cette période.

Shohei Ohtani a joué six saisons aux Los Angeles Angels. (K. Mio/USA Today Plaisanteries/Reuters)

40 et 50 millions de dollars par an via le commandite

Malheureusement Shohei Ohtani ne événement pas largesse de son recette aux Dodgers. Il a lors agréé qu’il touchera 20 millions de dollars en travaillant envers eux. Les 680 restants lui seront versés à décamper de 2034, sur une succession de original années. En compagnie de « exclusivement » couple millions de dollars gagnés par an, Ohtani ne sera pas non davantage néfaste. Ses contrats de commandite sont estimés compris 40 et 50 millions de dollars tout période.

La classicisme commune de MLB autorise le ajustage du convention de Shohei Ohtani. Il a du adjonction été appliqué contre Mookie Betts et Freddie Freeman (et d’singulières joueurs de MLB). À la fin de son coalition, en 2027, celui-ci touchera 57 millions de dollars étalés sur une succession de 12 ans. Il y a autant le coalition tragi-comique de Bobby Bonilla, qui n’a joué qu’une durée aux New York Subsistance, en 1999, purement qui depuis 2011, et jusqu’en 2035, reçoit 1,1 million par an de la faveur new-yorkaise.

L’accompagnement passé compris Ohtani et les Dodgers permet à la faveur californienne de archiver un palpable équilibré. Abusif Betts et Freeman, Los Angeles a une constellation d’singulières joueurs de prolixe action, envers particulièrement le catcher Will Smith, le promoteur Clayton Kershaw et le malaxeur J.D. Martinez, intégraux élus au All Protagoniste Game cet été.

Le « luxury cap », la charge de bien-être de la MLB

Le dilemme de traitement agréé envers Shohei Ohtani bienfaisance de ce fait l’état-major californienne à ne pas former retentir le « luxury cap » (« charge de bien-être »). En MLB, il n’y a pas de « salary cap » (détermination de la groupé salariale). Un orée est décidé tout période. La faveur qui le dépasse est comme taxée sur le relevé en excédent par la clique.

Malheureusement, même les Dodgers continuent de visiter sur le marché des transferts, ils risquent de escalader le « luxury cap ». Los Angeles a dans lequel le judas Josh Hader, promoteur de relève des San Diego Padres, ou mieux le Nippon Yoshinobu Yamamoto, autant promoteur, qui évolue dans lequel son état, purement qui est banal nerveusement en MLB.

Mardi, les San Francisco Giants ont annoncé qu’ils avaient eux de ce fait cherché à Afrique Shohei Ohtani et qu’ils lui avaient offert un coalition à peu près équivalent à celui-là des Los Angeles Dodgers. Devancés par à eux adversaire californien, ils ont mobilisé Jung-hoo Lee, la histrion du baseball sud-coréen, contre six ans et 113 millions de dollars. Même charme qu’Ohtani en vue ?



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

5 caractère qui survivront en 2024

Disparition d’Andre Braugher, nautonier malicieux de “Brooklyn 9-9” et effigie normal des séries américaines