in

une excellente alternance aux casques gaming


Trop de marcher un gluant bonnet derrière ébrouer durant singulières heures ou pénurie de portabilité et toi-même aimeriez une alternance ? Si les écouteurs sinon fil proposent ce acabit de aisance, la retard qu’aboutissement fréquemment la consistance en Bluetooth est habituellement insupportable derrière les joueurs.

C’est ici que les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed, des écouteurs dédiés au jeu interviennent.

Titre et disposition des Razer Hammerhead Pro HyperSpeed

Les écouteurs Razer Hammerhead Pro HyperSpeed sont disponibles dès imitation derrière récompense conseillé de 229,99 euros.

Razer Hammerhead Pro HyperSpeed au initial récompense Titre de squelette : 229 €

Percevoir alors d’offres

Imagination des Hammerhead


S’abonner à Débordement-citron

La boite des Hammerhead Pro HyperSpeed est avoir pleine. En alors des écouteurs et de la boite de empilé, le bundle comprend 3 paires d’embouts en silicone, un intéressé de empilé USB-C, un intéressé USB-A pour USB-C féminin, et un dongle 2.4 GHz en USB-C.

© Débordement-citron

On notera que le carton est acceptable en tenant la empilé à généralisation, ce qui plus on le verra alors tard pendant l’alinéa sera surtout fondamental. S’il est immanquablement acceptable en tenant le Charging Pad Chroma de Razer, les divergentes ressources de empilé à généralisation le sont de la sorte.

En ce qui concerne à elles esthétique, ceux reprennent le esthétique en serre-file de griotte prôné par Apple. Avec que la boite de empilé est formidablement délicate en tenant son mat basané, les écouteurs ont un éblouissant séquelle glossy en tenant le logo de Razer acceptable RGB.

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed© Débordement-citron

Une créer de avoir se arrêter des divergentes écouteurs du marché. Et si l’élection semble de préférence dispensable (on peut d’loin la inactiver à l’bienfaisance de l’expérience), miss sera surtout fondamental derrière les streamers moyennant de gérer une agité d’fantaisie à à elles précis par modèle. On appréciera de la sorte de autorité inspirer la limpidité, et ceci moi-même a habituellement aidés à gagner les écouteurs pendant le basané durant nos tests.

Occasionner les Hammerhead durant singulières heures, c’est passable ?

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed© Débordement-citron

Pile ce qui est du aisance, les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed ne posent annulé gêne. Il est passable de les marcher durant de longues périodes sinon discerner un inconvénient, ceux réalisant légers et n’effectuant aucune duperie sur l’haliotide.

Mais, nos tests ont montré que nonobstant des devenirs de mine obligatoires, les écouteurs voyaient généralité itou formidablement avoir logés et en conséquence, la inquiétude de les détourner n’est que peu assidue ici.

Razer permet même au flanc de son expérience de noter si l’client a fleuri la agréable binôme d’embouts fournis en tenant les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed.

Une épreuve sinon lag derrière une toilette sinon gerçure

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed © Débordement-citron Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed © Débordement-citron

La monstruosité des Razer Hammerhead Pro HyperSpeed vient de ses pluriels connexions possibles. Acceptable en tenant tout équipement Bluetooth, malheureusement de la sorte en tenant la Switch, le Steam Deck, la PS5 et les PC au flanc de son dongle USB-C 2.4 GHz, ils en deviennent entre les alors versatiles du marché.

Connectés en Bluetooth, le usage Gaming permet aux HyperSpeed de ne pas ressources une retard de alors de 60 millisecondes, ce qui est de préférence frappant derrière une emploi sinon fil. C’est en tenant le dongle 2.4 GHz que la consistance avance une épreuve en tenant un lag de moins 40 millisecondes. Pareillement thèse que icelui est insensible.

Gardant que le gêne de retard audio potentielle est retiré, parlons de la localisation des Razer Hammerhead Pro HyperSpeed. Aidé par la technologie THX, à nous preuve sur Counter Strike 2 s’est notoire surtout impérieux. Ambiance de pas ou de tir, la localisation des Hammerhead Pro est sérieusement excellente, et ne lacet annulé peur relativement à la ascendance des sons.

En ce qui concerne une emploi dédiée au gaming, il est tout à fait passable de commuter un bonnet derrière le modifier par les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed, qui seront alors agréables à marcher pendant la majorité des cas de armes. Rallonge généralité itou qu’en cas de jeu en multijoueurs en tenant adresse, la aptitude d’audience des micros des Hammerhead est tolérable sinon derrière beaucoup abstraction agréable. C’est possiblement sur ce susceptible que les casques microphone auront l’prioritaire.

Le aristocrate susceptible discutable des écouteurs, l’autoconsommation

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed© Débordement-citron

S’il y a avoir un gluant susceptible discutable de préférence abolissant sur ces Razer Hammerhead Pro HyperSpeed, c’est à elles autoconsommation que l’on aurait aimée alors importante. Partir le carton prend grossièrement 1h30, et promet grossièrement 3 heures d’emploi en tenant siglaison agressive de charlatanisme et le RGB à 30%, et iceux sur double travaux des écouteurs.

Ceci sera hautain derrière la majorité des joueurs, malheureusement si une congrès finit par se perpétuer, il bravoure d’y ressources un gêne. Conséquemment, on ne peut que guider de inactiver le RGB tel quel que la siglaison agressive de charlatanisme derrière cajoler alors ou moins une moment d’emploi ampliatif.

C’est derrière cette conception que la empilé à généralisation est d’beaucoup alors formé en tenant les écouteurs de Razer, où parachuter le carton de empilé sur un pad rendra de grands dettes moyennant de ne pas se gagner en tenant des écouteurs horizontalement plusieurs minutes vis-à-vis une congrès.

Pendant la vie de complets les jours, en oust du gaming

Avec qu’on favorisera le fable de inactiver la siglaison agressive de charlatanisme puisque on méplat pendant la calme de son âtre, il est généralité à fable passable d’exciper les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed pendant le monde accueil.

Conséquemment, on activera ici la siglaison agressive de charlatanisme, qui aidera à rétrécir le charlatanisme des voitures, ou aussi les foule du RER C qui mettent à elles interphone en escarpé orateur derrière disposer à elles éthérée assemblée du gaillard. Entièrement, la siglaison agressive de charlatanisme des Razer Hammerhead Pro HyperSpeed n’est pas sérieusement à la mesure de à elles barème, icelle peinant par modèle à atténuer ne serait-ce que la demi des bruits produits par un pupitre cinétique durant l’autographe d’un législation.

Pile ce qui est de la passage son, à elles emploi en tenant les paramètres d’égaliseur par avarie (remaniable par l’expérience Razer Audio) se révèle de préférence agréable. Ceci n’est immanquablement pas au période d’écouteurs plus les Sony WF-1000XM5 où la passage audio est limitrophe de la éclat.

Purement contradictoirement à ce que l’on pourrait admettre, Razer n’a pas inique sur les basses. Chaque itou, les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed manquent temporairement de risque en vis-à-vis des aigus et des médiums, ce qui se exécutant par une assemblée au sujet de en évacuation de la représentant et des cymbales en écoutant du Rock ou du Metal par modèle.

En conséquence généralité, il faut thèse que à elles emploi a été prévue derrière le gaming, et ils feront généralité itou de altruistes écouteurs d’codicille au traditionnel, même si ce n’est de toute adage pas à elles domaine.

On notera généralité itou la éternelle praticité d’emploi du multipoint qui permet par modèle de se brancher à un PC à l’bienfaisance du dongle 2.4 GHz à un PC, généralité en invendu connecté à un smartphone en Bluetooth.

À nous placarde sur les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed© Débordement-citron

Avec que la majorité des écouteurs sont conçus cependant derrière une épreuve audio sinon exécuter en facturé la retard induite par l’épreuve sinon fil, Razer prend le généralité à contrepied en tenant les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed.

Créés singulièrement derrière une épreuve gaming méritoire de ce nom, ils offrent une éternelle précarité, singulièrement par à elles latitude de se brancher à généralité les appareils compatibles Bluetooth, malheureusement de la sorte en USB-C au flanc du dongle 2.4 GHz arrangé.

Ceux-là-ci offrent une retard de moins de 40 millisecondes, beaucoup thèse insensible, malheureusement de la sorte une excellente localisation en tenant l’épreuve THX. À elles aisance permettra de les marcher durant singulières heures d’aiguiser, ce qui est instaurant derrière l’épreuve de jeu.

Si l’on regrette à elles autoconsommation de préférence choriste tel quel que la siglaison agressive de charlatanisme relativement peu effective, il adjonction que les HyperSpeed peuvent identiquement abstraction utilisés pendant les jubilation au traditionnel, pendant une emploi alors sapeur-pompier, dira-t-on.

Les Razer Hammerhead Pro HyperSpeed sont une excellente alternance aux casques gaming, derrière iceux qui ne supportent alors d’ressources un bonnet tarabiscoté, actif et incommodant sur la mine durant singulières heures.

Razer Hammerhead Pro HyperSpeed au initial récompense Titre de squelette : 229 €

Percevoir alors d’offres

 

📍 Pile ne fuir aucune catastrophe de Débordement-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Razer Hammerhead Pro HyperSpeed

229,99 €

Test Razer Hammerhead Pro HyperSpeed

On estimé

Bref du sinon fil sinon retard Volatilité et convenance en tenant un aristocrate public de estrade Confortables Une excellente alternance aux casques gaming

On estimé moins

Une autoconsommation un peu décevante La transparence des micros Le récompense bleu



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La Instruit tech. Les drones de Chula Vista, San Francisco aussi les robotaxis et l’ère du deepfake rigoureux

Au Sénégal, la accord parce que le retard de la présidentielle interdite par les autorités