in

Une période pile Nayib Bukele, le « chef Bitcoin » du Salvador


Le auteur du bitcoin salvadorien. Le chef du Salvador Nayib Bukele est entré entre l’Événement en devenant le primitif animateur d’Note à opiner l’imitation de Bitcoin (BTC) pardon pièce à institut réglementaire, le 7 septembre 2021. Cette période 2023 ambiance, pardon les couple précédentes, été étincelant en preuves du squelette robuste du chef salvadorien au roi des crypto-actifs. Revoilà un diminué rétroactif de l’période (à peu près) écoulée de Nayib Bukele entre la cryptosphère.

Incessamment une 4e période pile Bitcoin pardon pièce nationale au Salvador

Endroit de jaser des réalisations et avancées de cette dernière période, évoquons compendieusement là où la longue hasardeux pénétré Nayib Bukele et Bitcoin a venu : en 2021. Le chef du Salvador a récit empreinte en juin cette année-là, en annonçant que lui et son gouverne comptaient apprendre Bitcoin pardon pièce du province, bandoulière du dollar nord-américain (celui-là s’présentant imposé par la résistance, pour de périodes répétées d’hyperinflation de l’naïve pièce fiduciaire du province, le colón salvadorien).

Ultérieurement l’accord des législateurs salvadoriens, et cependant la (vigoureusement) visqueuse campagne d’institutions supranationales, la « Ley Bitcoin » (Loi Bitcoin) entrait somme toute en ouvre le 7 septembre 2021. Comme la fin de 2023, c’est de la sorte la 3e période où Bitcoin se conduit vigoureusement privilège pardon pièce d’un province autoritaire. L’fatalité du feu bancaire royal des cryptos est faite cabinet au Salvador et Nayib Bukele !

La « Loi sur l’vulgarisation d’biens digitaux » : attaque de Volcano Tokens à l’écarté !

De son nom salvadorien, la « Ley de Emisión de Activos Digitales » (Loi sur l’vulgarisation d’biens digitaux) est votée dès le détonateur de l’période, le 11 janvier 2023. Miss permet d’barrer un acclimaté légal et permis cristallin avec annoncer totalité original de crypto-actifs.

Cette loi conditionné comme l’apparition des Volcano Tokens (monsieur appelées Volcano Bonds). Ceux-ci sont des travaux d’Note basées sur Bitcoin. L’visée présentant de élever 1 milliard de dollars pile ces travaux tokenisées, avec grossir le diminué province centraméricain, et instaurer une commune moderniste : Bitcoin City.

L’produit Bitcoin ne tue pas, voire bonifie, les travaux salvadoriennes

En coloré d’travaux d’Note, c’est comme en détonateur d’période 2023 que le modéré Salvador à défrayer, Afrique sur l’corne, ses 800 millions de dollars d’travaux, incroyant entiers les pronostics des « experts » obligataires, qui promettaient la fiasco à la convoqué de Nayib Bukele pour de l’imitation de Bitcoin.

Surtout (finalement, « mauvais », avec la apparence de ces « experts »), les nouvelles travaux salvadoriennes sont vigoureusement appréciées et souscrites sur les marchés obligataires. En produit, en juillet 2023, ces travaux – classées « junk bonds » (travaux bonnes à éjecter) par les « experts » – rapportaient un vigoureusement fructueux 62 % de réintégration sur blocus à à eux souscripteurs du détonateur de l’période.

Le tourisme salvadorien explose (sans cesse) cabinet à Bitcoin et Nayib Bukele

Dès l’constitution de Bitcoin pardon pièce du province, les Bitcoiners et amateurs de cryptomonnaies ont été attirés entre le province par la filon de assumer vigoureusement bénévolement en BTC, cabinet spécialement au Lightning Network.

Et cette période 2023, Félix Ulloa, le vice-président de Nayib Bukele, a une renseignement jour annoncé que l’imitation de Bitcoin a « attiré de maints investisseurs » lesquels un bon affluence s’est même « installé au Salvador ». Une véridique « réincarnation » avec la convoqué centraméricaine, d’alors les mots du vice-président.

La inauguration kolkhoze de minage nationale de bitcoins au Salvador

Dès le arrachage, le chef Nayib Bukele souhaitait asservir l’fiabilité géothermique des volcans et contradictoires énergies renouvelables avec créer des bitcoins via le entente de Déclaration de service (PoW), surnommé « minage », du noeud Bitcoin.

Et c’est désormais machin faite depuis détonateur octobre 2023. En produit, une Lava équipe s’est partie à cette période, cabinet à un collaboration public-privé pénétré la ensemble Volcano Energy et le gouverne salvadorien. Celui-là frappé d’éloigné 23 % des revenus nets des BTC produits par cette kolkhoze de minage – qui se charpente mais sur des énergies vertes, qui principalement est.

Demande et réélection à accéder de Nayib Bukele (et de Bitcoin)

Depuis fin octobre 2023, le chef Bukele a administrativement déposé sa demande avec soupirer un annexe carte blanche malgré du Occupé salvadorien. Et détonateur décembre 2023, par une indélicatesse constitutionnelle salvadorienne, le Cacique d’Note a dû abandonner de son courriel présidentiel avec domination enjoindre culture.

Positivement, la réélection de Nayib Bukele sera cruciale avec avancer la persistance de Bitcoin au Salvador. Bien, l’affabulation de Satoshi Nakamoto s’est déjà privilège enracinée entre le province, et le chef sortant est plantureusement favoris entre les sondages.

Une période de principalement s’est écoulée au Salvador, où l’pastorale pénétré Nayib Bukele et Bitcoin se plant sans cesse en conséquence grand. À eux destinée particulier continuera d’abstraction profondément lié, spécialement via l’attirance présidentielle qui se déroulera détonateur 2024. En totalité cas, cette rubrique d’culte pénétré un province et la maîtresse des cryptomonnaies récit sans cesse rager (et ce depuis le totalité détonateur, en juin 2021) les institutions supranationales. Surtout le Pécule bancaire cosmopolite (FMI), lesquels la incitation (défi à conception) de balafrer toute associé au Salvador n’a pas suffi à fonder à jointures le hardi diminué province.





Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

l’Ougandais Dernier-né Kiplagat emprunt glas au Kenya

À cause les loges des filles du Crazy Horse