in

une vaudeville agréable sur Anne Frank, afin “ne oncques méconnaître”


Une légende apparition agréable d’un projection basé sur le revue d’Anne Frank a vu le fois aux Région-Bas, afin ne oncques méconnaître l’écho de l’adolescente juive qui doit essence racontée aujourd’hui avec que oncques, subséquent la apparition.

“Je Anne” (“Ta Anne”) rallonge baptisé au relation d’Anne Frank qui, devenu réputé entre le monde autoritaire, raconte sa excuse entrée aux nazis à Amsterdam dans la Moment antagonisme mondiale.

La avanie se compose exclusivement d’une planète de David en granito divisée en sections plénipotentiaire les chapes de “l’ci-annexé délicate”, où la descendance Frank et quatre contraires âmes se sont cachées dans avec de un couple de ans.

Les huit personnages quittent brin l’planète, perchés sur des impedimenta, à elles seuls crédits matériels, établissant un fraternité de claustrophobie total au svelte de la dessin.

Le ouvrier Mark Vijn, 56 ans, a aussi la rose chair de faisan en repensant aux plusieurs heures qu’il a passées entre l’ci-annexé, retirée poupe une rayonnage tournante.

Une comédienne équilibre sur une planète de Daviden granito alors de la apparition théâtrale de “Je Anne” (‘Ta Anne”) d’ultérieurement le Bordereau d’Anne Frank, au Littérature Kennemer de Beverwijk, rapproché d’Amsterdam, le 10 février 2024 aux Région-Bas / Nick Gammon / AFP

“Nous-mêmes n’y sommeils restés que plusieurs heures, et eux dans un couple de ans. Et ils ne savaient pas qu’ils allaient durer là dans un couple de ans”, déclare-t-il à l’AFP.

Il rejette les cruciaux qui affirment qu’une vaudeville agréable est un étai déprimé afin une écho ainsi navrant. À contresens, estime-t-il, l’impression ressentie est aussi avec grossière et les comédies musicales attirent une légende organisation.

“C’est la début apparition où la disque est utilisée afin retracer l’écho. Nous-mêmes l’avons récit en même temps que de la disque étant donné que ceci convient plus à un proverbial avec accru, en délirant à un proverbial avec éphèbe”, explique M. Vijn.

La vaudeville agréable, communiquée afin la début coup sabbat précocement une salon profusion entre la commune de Beverwijk, au septentrion des Région-Bas, est une prolongement d’une apparition de 2010.

Pays-Bas: une comédie musicale sur Anne Frank, pour "ne jamais oublier"

Des comédiens permanent sur une planète de David en granito alors de la apparition théâtrale de “Je Anne” (‘Ta Anne”) d’ultérieurement le Bordereau d’Anne Frank, au Littérature Kennemer de Beverwijk, rapproché d’Amsterdam, le 10 février 2024 aux Région-Bas / Nick Gammon / AFP

L’circonstance a révélé M. Vijn. Les incidents antisémites aux Région-Bas ont doublé l’cycle dernière, subséquent un froid affinité du CIDI, une entente juive batave. Ils se sont multipliés entre le monde depuis le attire de la antagonisme à Gaza le 7 octobre, déclenchée par une rencontre hormis idéal du Hamas vers Israël.

“C’est l’écho qui se répète, aussi et aussi. Nous-mêmes ne devrions oncques méconnaître ce qui s’est passé à l’étape et c’est conséquemment certains recommençons”, explique-t-il.

“Il y a régulièrement de l’expectative”

Les émotions décrites par Anne entre le revue sont retranscrites en chansons, en même temps que des moments de abondance entrecoupés de bruits de bombardements, de sirènes de gendarmerie et des gueulante d’Anne comme sézigue se réveille de ses cauchemars.

Pays-Bas: une comédie musicale sur Anne Frank, pour "ne jamais oublier"

Des comédiens permanent sur une planète de David en granito alors de la apparition théâtrale de “Je Anne” (‘Ta Anne”) d’ultérieurement le Bordereau d’Anne Frank, au Littérature Kennemer de Beverwijk, rapproché d’Amsterdam, le 10 février 2024 aux Région-Bas / Nick Gammon / AFP

La disque est après-midi interrompue par des morceaux choisis radiophoniques où le occasion des Judaïques déportés des Région-Bas inspiration les tribunaux à gaz devient de avec en avec distinct.

La farce se termine par un nouveau animation trapu où les personnages croient que la dégagement est pressante.

Apprenant la légende du survenance camarade en France, ils dansent en suave “Finalement libres!”, emballent à elles cabans ornés d’étoiles jaunes et se préparent à absenter à eux repaire.

La comptine est interrompue par une héroïne de gendarmerie, la descendance contenant été trahie et uniforme aux nazis.

Un par un, les personnages quittent la avanie. L’peintre qui incarne Otto, le géniteur d’Anne, lit à haute représentant à eux occasion : “Crevé à Auschwitz”, “Crevé à Bergen-Belsen”. L’ouvrier qui incarne Anne est la dernière à absenter la avanie.

Pays-Bas: une comédie musicale sur Anne Frank, pour "ne jamais oublier"

Des comédiens permanent sur une planète de David en granito alors de la apparition théâtrale de “Je Anne” (‘Ta Anne”) d’ultérieurement le Bordereau d’Anne Frank, au Littérature Kennemer de Beverwijk, rapproché d’Amsterdam, le 10 février 2024 aux Région-Bas / Nick Gammon / AFP

Anne Frank a d’entour été déportée à Westerbork, cantonnement de transport aux Région-Bas, après transférée à Auschwitz et à Bergen-Belsen, où sézigue est passée du typhus à l’âge de 16 ans en 1945.

À la fin de la dessin, la autonome tour qui rallonge sur avanie est son revue avenant. Le proverbial, d’entour distingué, se lève afin une éternelle hourra.

Comme la salon, Pantalon Westerling-Nelissen, 94 ans et née le même fois qu’Anne Frank, est noyade entre ses mémoires. “C’est quant à tour que j’ai nous expérience”, dit-elle, même si sézigue n’a pas été repoussée par les nazis.

Silvana Rocha, 22 ans, qui incarne Anne, a lu total ce qu’sézigue pouvait sur la éphèbe matrone lequel le revue est respectable même une déguisement en maintenu vers les dangers du dictature.

Pays-Bas: une comédie musicale sur Anne Frank, pour "ne jamais oublier"

Des comédiens alors de la apparition théâtrale de “Je Anne” (‘Ta Anne”) d’ultérieurement le Bordereau d’Anne Frank, au Littérature Kennemer de Beverwijk, rapproché d’Amsterdam, le 10 février 2024 aux Région-Bas / Nick Gammon / AFP

Anne serait “évidemment sombre, bouleversée et déçue” par la information colimaçon de l’antisémitisme, observe-t-elle.

“Nous-mêmes n’avons pas enseigné” du passé “et je ne pense pas que certains apprendrons un fois”, déclare-t-elle à l’AFP.

Pourtant en masse voient entre le revue une écho d’expectative et de ennui. Si sézigue incarnait à à nous étape, Anne “se battrait aisément avec et resterait avec grossière afin éditer son causerie”, affectionné Mme Rocha.

Laquelle est ce causerie ? “Prenez accaparement les uns des contraires, regardez tout autour de vous-même. Ne fermez pas les mirettes. Ne soyez pas non-voyant. Étant donné que vous-même pouvez le confer. C’est un ralliement de ne pas le confer.”

“Et il y a régulièrement de l’expectative”, dit-elle.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Simultanément l’Unicef cirque de arrêter et de émaner en assistant aux orphelins de Gaza

LENSO enfonce son débutant mini sunlight Lenso Solar