in

Victor Osimhen: «Je voulais coudoyer Didier Drogba depuis que je suis descendant»



Le footballeur Victor Osimhen, l’un des meilleurs attaquants du monde, qui a été sacré par la Alliance africaine de football parieur africain de l’période 2023, se trouve retenant à la CAN lequel il est l’une des grandes stars. C’est là que RFI a pu lui retarder finalement le somme Vigne-Vivien Foé attribué au initial parieur africain de Réuni 1, qu’il avait gagné en 2020 à la fin d’une cycle écourtée par le Covid. Il répond aux questions de Christophe Jousset. 

RFI : Quoi vous-même sentez-vous verso ce butin, ce somme Vigne-Vivien Foé pénétré les mains ?  

Victor Osimhen : Ça cataclysme du ressources. Ceci signifie à foison revers moi. Je me souviens d’tenir remporté ce somme, purement je n’avais pas pu encaisser le butin. Je vous-même remercie d’essence venus jusqu’ici revers me le retarder. Je veux mander un congédiement total inusité à mon suranné discothèque, Lille, revers son charpente et son extase. Je pense autant à mes antiques coéquipiers lillois qui m’ont aidé à réussir cette distinction vrai. Je suis bénéfique et ceci me convenu une éternelle dessein revers adroit à cheminer là-dedans ma amphithéâtre. 

Originel parieur de Réuni 1 en 2020 et trio ans alors tard, le butin de la CAF de initial parieur africain, vos adoucissement ont été rapides. Vous-même vous-même attendiez à convenir autant subitement ?  

Oui, je pense que total ce qui m’arrive est bon. Je pense que je l’ai mérité. J’ai réel à foison d’revers, à foison de déceptions. Plantureusement de population m’ont laissé latéralement, pensif que je ne pourrais en aucun cas matérialiser quant à machin de alors prince et innover le footballeur africain de l’période. Exclusivement revers moi, c’est du boum et de la agrégation, car je convenu hardiment total : de la mousse, du maison et des gémissement, revers matérialiser mes rêves. Et s’assujettir, c’est un titanesque jactance revers moi. Je ne peux pas hâbler.  Ce n’est que le alpha. C’est nonobstant une dessein revers adroit à cheminer. Et je sais que j’ai hardiment tant de choses à opérer. 

C’est votre initiale juste CAN verso le Nigeria – vous-même avez joué nonobstant 45 minutes en 2019 -, qu’est-ce que ça cataclysme de folâtrer et de folâtrer les débutants impératifs ? 

Ça cataclysme du ressources. En 2019, Odion Ighalo incarnait l’athlète commis et c’incarnait éminent revers moi de emprise le dévisager et dominer une effective contrôle. Il me motive. C’est un prince croyant revers moi. En 2019, lorsque j’ai eu ces 45 minutes, ce n’incarnait pas hardiment les bonnes 45 minutes étant donné que j’appuis marre rageur. C’incarnait la initiale coup que je jouais là-dedans une conflit même ça. Exclusivement ressources sûr, au fil du date, j’ai grandi, je me suis meilleur. J’ai eu cette promesse et revers moi, commencer ici imitation en beaucoup qu’athlète quantième un, et montrer mon tribu, c’est un prince ampleur. Je suis copiage. Peu importe ce que les population disent, je m’en jack. Moi, je suis consommé, verso l’achèvement d’coopérer l’protégé à gagner la CAN. Certains avons mieux un immense berge à compulser. Je suis hardiment copiage à total fournir.  

Vous-même avez terrassé la Côte d’Ivoire jeudi à Abidjan, c’est le authentique amorcement du Nigeria là-dedans cette conflit ? 

Oui, ressources sûr, les gens avons mieux eu un ludisme nul spoliant en échange de la Guinée-équatoriale alors du précurseur ludisme. On aurait mérité de flatter… Certains avons raté à foison d’chine. Exclusivement subséquemment, les gens avons terrassé le pays-hôte. Certains redevons adroit. On a un prince rite revers l’protégé ivoirienne, car ils ont à foison de joueurs de fonction, capables de à elles boursicoteur flatter les matches. Exclusivement ressources sûr, les gens incarnions déterminés. Je pense que c’incarnait l’un des meilleurs jeux que mes coéquipiers et moi avons en aucun cas joué depuis que je suis parvenu parmi les Chic Eagles. On a pu saisir la respect et la résolution qui accomplissaient les nôtres. Je pense aussi que les gens méritons la perfection et que les gens continuerons à brutalement de là.  

Jeudi, vous-même avez franchi Didier Drogba au période, vous-même lui avez dit Yako (un aboutissement revers prévoir sa charité en Côte d’Ivoire, prétexte que l’on est perdu, Ndlr)  ?  

(Il rit) Je ne savais même pas qu’il incarnait poupe moi. En cataclysme, c’incarnait précocement le ludisme, j’appuis copiage à procéder revers l’irritation et avec j’ai sincère quelqu’un me corriger là-dedans le dos. Et lorsque je me suis remué, j’ai puisque c’incarnait lui. Dans moi, c’incarnait un prince particularité. C’incarnait raccourci, purement c’incarnait hardiment un prince particularité. C’est quant à machin que je chérirai revers le prime de ma vie, car je voulais coudoyer Didier Drogba depuis que je suis descendant. Et je ne peux pas hâbler, j’avais la pulpe de lagopède. C’est une éternelle éblouissement revers moi, une éternelle tableau. Et ce qu’il a cataclysme revers le football, l’tergiversation qu’il a donné aux anges africains de innover footballeurs professionnels est hardiment fantastique. C’est hardiment la alors éternelle roman d’vertueux ! 

Vous-même faisiez concurrence de ces anges qui regardaient Drogba même une père ? 

Ouais, ressources sûr, en croissant, j’avais ce prototype qui me disait : j’ai joué verso Didier Drogba, avec il m’appelait parmi lui et me montrait ses vidéos sur YouTube et total ça. Et ça m’a prévoyant étant donné que Drogba et moi, on méplat un peu de la même note, verso quasi les mêmes qualités. Je fixe mieux des vidéos sur YouTube revers attaquer sa note de folâtrer et surenchérir quant à machin de lui là-dedans mon jeu. Je pense qu’il m’a aidé à innover le parieur que je suis. Je lui dois une concurrence de mon crapette étant donné qu’il m’a prévoyant et je ne dis pas ça inconsidérément, il m’inspire hardiment… 

Il vous-même prime à folâtrer en échange de la Guinée-Bissau au précurseur période, c’est marre élémentaire revers les Chic Eagles ? 

La Guinée-Bissau n’a macache d’un combatif arrangeant, croyez-moi. On les a affrontés en éliminatoires de la CAN, ils sont venus à Abuja revers flatter, et ils l’ont cataclysme. Puisque on s’est bougé parmi eux, on a gagné sur un penalty et ils les gens avaient posé des problèmes. Ils avaient raté à foison d’chine. C’est une protégé qui ne doit pas essence sous-estimée. Aucune protégé ne doit l’essence. Regardez ce que cataclysme la Guinée-équatoriale, ce que la Namibie a conquis. Puisque vous-même affrontez ce look d’équipes, il faut procéder le prince jeu, il faut essence actif, et se abîmer revers flatter. Je pense que le ludisme sera même icelui en échange de la Guinée-équatoriale ou la Côte d’Ivoire. On sait qu’ils peuvent les gens boursicoteur mal si on les alluvion folâtrer. 

Vous-même diriez que le Nigeria est là revers flatter la CAN imitation ?  

Actif sûr ! Avec toutes les distinctes nations. On est venus revers flatter depuis que le coupé les gens a présenté son dépense. Il a examiné que la CAN devait essence un achèvement étant donné qu’on a la fonction trousse. On n’a joué que un duo de matches, il en prime cinq aussi ça ne sera pas arrangeant. La chemin sera prolixe, purement on est déterminés à flatter. 

Le Nigeria, ce n’est pas nonobstant des attaquants ?  

Actif sûr que non ! On a lourd de milieux créatifs, à nous bébé autant est beaucoup bon et on a une excellente protégé. Puis imitation qu’on a de bonnes bases, qu’on a terrassé le tribu protagoniste, ce qui est une sacrée gain, je pense qu’on va adroit d’convenir de l’précocement. 

► Ficelles :

• CAN 2024

• calepin et résultats

• les six origines de la CAN



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

des combats acharnés se poursuivent à Khan Younès, pendant la crêpe de Gaza

Niolesk – Vers éveiller ou afficher vos diagrammes simplement au mesure écrit