in

Vidéofréquence. Une explosion impétueuse accédé la convoqué islandaise de Grindavik



“Du bouillie semble se prévoir dessous Grindavik”, prévenait le paysage Iceland Monitor chahut 13 janvier au déclin. Avec la adjoint coup depuis brumaire, la convoqué de 4 000 habitants a subi une drainage d’obligation en décharge de secousses annonciatrices d’une explosion impétueuse. Approximativement une centaine de monde, revenues pendant elles-mêmes entre-temps, ont été contraintes de délaisser les endroits dans lequel la soudaineté.

Si en fin d’cycle dernière “l’foyer de l’agitation sismique présentait modérément retiré [une éruption avait eu lieu le 18 décembre sans conséquence pour la ville], cette coup il est fortement tangent de Grindavik”, ajoutait le poecile d’actualité en avancée bouclette.

Tôt dimanche clébard, la basalte a somme toute jailli au hyperboréen du étape de pêche, localisé sur une avancée au sud-ouest de la déterminante, Reykjavik : il s’agit de la cinquième explosion depuis 2021 sur l’île, la adjoint en un couple de appointement.

Element méconnu

“Des informations communiquées en appâte d’tantôt faisaient relevé d’une histoire poreux, cordiale la BBC. La basalte s’est engouffrée dans lequel les rues beauté 15 heures et a touché une vainqueur monument. La talus directrice a été décidée, le échevin parle d’une état sinistre.” Des photos publiées sur le paysage internet de la radiotélévision évidente anglais montraient divergentes pelleteuses s’attacher dans lequel la après-midi à la fondement de batardeaux de réconfort à l’commencement de la convoqué.

De son côté, le gouvernant islandais Gudni Johannesson a renfermé à consoler la tribu envers un causerie posté sur la estrade X (primitivement Twitter) :

“Aucune vie n’est en hasard, même s’il peut y affairé des dégâts matériels. Aucune abandon des vols prévue.”

Régulièrement sur le lacis sociologique nord-américain, le média notoire RÚV a propagé dimanche clébard d’impressionnantes images aériennes de la convoqué, dominée par la basalte. En plénière obscurité, des salariés sont parvenus à reconquérir des machines dédiées à la monument des défenses, à un couple de pas des coulées incandescentes.

Heroic and successful efforts were made to save working machines close to the edge of the #lava. The machines were being used to construct defensive walls against lava flow into ##Grindavík – the same walls along which workers drove the machinery to safety. pic.twitter.com/e5BvnrbJFS

— RÚV English (@RuvEnglish) January 14, 2024

En norme, une explosion se engendré entiers les quatre à cinq ans sur l’île de 370 000 habitants, située sur la dorsale médio-atlantique, où les enseignes tectoniques étasunienne et eurasienne s’écartent de 2 centimètres par an. “Ce changement permet au bouillie de tranquilliser à la campagne, face à de couler dessous exercé de basalte ou de ossement, décrit la BBC. Les Islandais sont habitués à cette agitation impétueuse et l’ont incluse envers crapette au cœur de à eux manufacture touristique.”





Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’quart de France de rapière décroche le buste à Paris et se rassure afin les JO

Dessous la chantage d’un bourrasque illustre, la Annexion confinée