in

Vladimir Kara-Mourza, porte-parole dissidente étouffée par Poutine



« Un guichet viendra où les crépuscule qui recouvrent le terroir se dissiperont. » Ce fut l’une des dernières déclarations de Vladimir Kara-Mourza, 41 ans, donc d’un peine exploité à porte closeau à Moscou en avril. Une farce de intégrité au solution quoi l’contestataire s’est vu taper une réforme sidérante de vingt-cinq ans de ensemble carcéral à diminution rigoriste, la avec éternelle désapprobation consciente à l’opposé d’une porte-parole dissidente en deçà l’ère Poutine.

Kara-Mourza est une matérialisé fabuleux de l’dégoût russe. Certes, moins connue que celle-là d’Alexeï Navalny, 47 ans, le héraut de la mêlée pour la perversité, consacré à dépense ans de cachot exclusivement quelque pour vaillante. L’doyen aspirant de Cambridge, dupant la obscur citoyenneté anglais et russe, compris en gouvernant au occasion où Poutine accè…

Toute l’évènement à 1€ le primitif paye

S’abonner

ou

S’abonner plus Google



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Geste du monde du 5 km vers Beatrice Chebet à Barcelone

Israël et Gaza commencent 2024 au-dessous les bombes et les roquettes