in

Xavi Hernandez (Barcelone) : « Il y a des choses que nous-même ne contrôlons pas »



Xavi Hernandez (instructeur du Barça, puis la perfection de son gréé frontispice au Betis Séville, 4-2) : « Je m’en tiens aux paroles de Gaizka Garitano (instructeur d’Almeria), étant donné que si nous-même parlons, nous-même totaux sanctionnés, uniquement quelque le monde l’a vu. Je l’ai déjà dit, flatter ce Concours sera énormément pointue. Je l’ai dit à Getafe, il y avait des choses qui ne collaient pas comme moi. Continuons à mijoter, nous-même totaux mieux pendant la voyage, il post-scriptum dix-huit matches. Aujourd’hui, nous-même entamons la allié paragraphe de la de saison de la meilleure fabriquer admissible et nous-même verrons jusqu’où nous-même pouvons router.

Toutefois il y a des choses que nous-même ne contrôlons pas, n’est-ce pas ? Quelque le monde l’a vu aujourd’hui. Je me souviens du penalty à Getafe, du penalty sur Rafinha, au Rayo Vallecano, qui est manifeste uniquement lequel on ne parle pas. Le but de Ferran Torres, le but de Joao Félix à Grenade, lequel on ne parle pas non comme. Ce sont des situations qui nous-même auraient donné six points de comme. Ce sont des situations, et ce ne sont pas des excuses, ce sont des réalités. Ce sont des choses qui, à la 95e pressant, vont infiniment à à nous opposé. »



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le réprobation des proches de Radouane Lakdim s’ouvragé à Paris

“Un marcher bonasse lyrisme l’méconnu”