in

Zenfone 11 Ultra, à nous référence achevé du jeune smartpohne d’Asus


adTrois pas en entrée, un pas en amalgame ? Depuis 2021, Asus s’voyait positionné sur un fraction jusqu’ici inhabité par de certains constructeurs : les smartphones compacts. Que ce ou bien le Zenfone 8, le Zenfone 9 ou le Zenfone 10, que les gens avons principalement adoré l’an jeune, entiers ces produits affichaient une carrelé de 5,9 pouces.

Cette adage de courage voyait hardiment perceptible là-dedans un monde où la imperfection se fondement généralement dessus de 6 pouces. Certes le Galaxy S24 et le Point 8 ont tenté de ne pas incliner au immensité (6,2 pouces), simplement complet élément. Sinon l’iPhone 13 mini (5,4 pouces), qui commence à dater (2021), annulé smartphone nouveau ne peut soutenant se fixer puis violent.

En compagnie de son Zenfone 11 Ultra, Asus rentre alors là-dedans le légion, complet en se compliquant de facto la tâche. En conséquence, là-dedans cette type, Samsung, Honor, Google, Xiaomi ou surtout OnePlus se partagent déjà un feuilleté laquelle il ne débris principalement que maints miettes. Le ZenFone 11 Ultra est-il à la coteau de cette partie ? En conséquence principalement de un duo de semaines en sa assemblée, revoilà à nous réprimande.

Un cherté raisonné derrière du cime de suite

Vacant depuis le 14 ventôse jeune, le Zenfone 11 Ultra se décline en un duo de configurations et en singulières banderole :

une état abandonné en conscrit et gâteau revers 12 Go de RAM et 256 de ensilage à 999 euros.
une état principalement musculeuse revers 16 Go de RAM et 512 de ensilage à 1099 euros. Cette allure est abandonné en gâteau, conscrit, sable ou gris.

Baptême interprétation, à allure égale, les cherté convaincu le Zenfone 10 et le Zenfone 11 Ultra augmentent d’quasi 150 euros. Un pixel à contrebalancer également les un duo de mobiles n’ont pas la même épaisseur d’bardage.

Second marqué, Asus se positionne puis à son tradition là-dedans la rondelle “troubadour” du cime de suite. Intégraux les récents smartphones de épaisseur XXL dépassent gaillardement les 1000 euros. Particulier le nouveau Xiaomi 14 est offert au même cherté derrière les mêmes configurations.

Frais pixel, qui vient enjoliver le parangon, Asus propose jusqu’au 14 avril autrui une avance de précommande revers 100 euros de atrophie sur quelque allure.

Asus Zenfone 11 Ultra 12+256 Go au principal cherté
Cherté de derrière : 899 €

Référer à principalement d’offres

Stylisme acheté, simplement…

Capital que ce ou bien un esthétique enfantelet (163,8 x 76,8 x 8,9 mm derrière 224 g), le Zenfone 11 Ultra a le élévation d’capital un responsabilité stop détenir assigné. Adulation, ceci ne veut pas derrière aussi preuve que l’arguer à une pogne sera un jeu d’adolescent derrière complet monde. De avant, son physionomie est de préférence trouée acquittement à ses bords arrondis, à ses tranches en alumine brossé à la couronnement mate trouée et à ses bordures d’bardage ultra fines.

De dos, l’jugement est principalement abrupte. Le agenda effigie perpendiculaire est de préférence saillant et dépasse gaillardement de maints millimètres. Lorsqu’il est posé, le smartphone ne bauge pas, simplement il est certain peu surélevé. En coupe inorganique, l’rhabillage du dos est délicat au accéder et ne prend que peu de traces de doigts.

Visiblement, maints paliers brillantes viennent composer le chiffre d’Asus. À l’instar de ce que l’on peut comprendre sur les ordinateurs portables du bâtisseur. C’est modéré, simplement ceci a le élévation d’créature. En ce qui concerne la connectique, c’est un établi ravissement de comprendre qu’Asus a conservé la emplette fiche. Sur ce fraction de cherté, or smartphone gaming, le bâtisseur taïwanais est un peu le jeune des Mohicans.

Asus Zenfon 11 Ultra Connectique

En retour, la sentiment du étape USB-C, sur le côté grossière de la rondelle inférieure, est un peu inaccoutumé. Sézig empêchera les gamers d’arguer une pied-de-biche de jeu de marqué Backbone ou Kishi. Asus ne voulait-il pas ici chevaucher sur sa suite ROG Phone ? En complet cas, ceci peut s’vérifier décevant, plus aussi le envahir en justificatif.

Efficace (Gorilla Verre Victus 2) et imperméable (IP 68), le Zenfone 11 Ultra encourage le crédo vent des smartphones prime, la ramadan entrée complet. Tort, Asus les gens avait déjà habitués à principalement de déraison.

Un sublime bardage amoureux et réactant

Sur ce suzeraineté, il est n’est pixel apodictique de prendre dire d’fantaisie, simplement de préférence d’crédit. Ce qu’Asus réussit a prendre cime la pogne revers sa carrelé AMOLED de 6,78 pouces Full HD+  (2400 x 1080 pixels), ou bien une avertissement de 388 pixels par pouces sur une morceau d’bardage envahisseur quasi 89% de la étalage entrée. 

Asus Zenfone 11 Ultra Streaming Vidéo

Toi-même l’aurez convaincu, l’début est de préférence gentille, donc qu’au ligne du cours de liqueur, le bâtisseur taïwanais ne fable pas de simulé pas. Pardon à la technologie LTPO, il oscille convaincu 1 et 120 Hz et il peut même ourler jusqu’à 144 Hz.

Contre ceci, il faudra décadenasser artisanalement l’attirance via le attachement de plaisirs (Game Elfe) et détenir brutalement hasarder à des titres compatibles. C’est spécialement le cas de Shadowgun: Legends, Dead Cell ou surtout Minecraft, derrière ne arguer qu’eux. Et derrière aboutir l’ébauche, l’bardage se demonstration principalement réactant et les reflets ne s’invitent pas profusément sur l’bardage.

Côté accessibilité, les gens avons été aimablement frappé. En compagnie de un pic HDR annoncé de 2500 nits, la carrelé du Zenfone 11 Ultra est divine. Moi-même avons pu le remarquer au-dessous maints rayons de hélianthe, en contenance les gens n’avons oncques été incommodés. Même derrière engloutir les interventions sur le matou d’un en public Twitch.

Asus Zenfone 11 Ultra Écran Luminosité

Finalement, en question de colorimétrie, les gens avons trouvé l’chorale un peu constipé par séparation. Babiole de dommageable, parce qu’il est conciliateur d’mettre à jour à sa goût la paludisme des banderole continuateur singulières options.

L’âme d’un ROG Phone

Désormais, quelque période, la longue grand nombre des smartphones prime se pare de la même chip. Icelle qui est la principalement omnipotente à l’nécessaire T. Seuls Google, depuis 2021, et Samsung, qui les gens tribunal récemment son SoC Exynos, font hardiment pansement à quartier sur Android.

Asus Zenfone 11 Ultra Twtich Snapdragon 2 Gen 3

Contre 2024, cette chip, c’est la Snapdragon 8 Gen 3 qui quart déjà le Galaxy S24 Ultra, le Honor Magic6 Pro, le Xiaomi 14 ou surtout le OnePlus 12… Et complet originaire à combiner qu’sézigue assurance surtout de s’introduire là-dedans maints flagship cette période. Par cohérent, le but n’est pas effectivement de culture si ce microprocesseur est herculéen. Il l’est et il permet de hasarder et de entreprendre les applications les principalement gourmandes du Play Tapisserie.

L’agio est de préférence d’attaquer la agissements laquelle les ingénieurs de quelque trace s’emparent de cette chip. Là où nous constructeurs brident récemment la détermination, de affolement de mal mentor la côte en paludisme, Asus part de détendre les chiens. Suivant nos benchmarks, le Zenfone 11 Ultra est l’un des smartphones Android au-dessous Snapdragon 8 Gen 3 le principalement déchirant en termes de détermination borné.

‎asus Zenfone 11 Ultra Benchmarks.‎001

Contre aussi, et c’est détenir ici que la antinomie se fable soutenant, le Zenfone 11 Ultra est immobile puis une fable et sa climatisation est entièrement détenir maîtrisée. Quelle que ou bien le jeu, toi-même pourrez alors y hasarder en 60 FPS, revers les graphismes au paroxysme et ce, sinon aucune confusion même comme de longues sessions. Le délivrance extraordinaire des ingénieurs de la école est ici à glorifier.

Capital brutalement, l’IA est là !

Que serait un smartphone cime de suite de 2024 sinon IA ? Contre ne pas se remettre prévenir sur ce tireuse, Asus a esquissé singulières fonctionnalités d’IA. Des outils que l’on a déjà pu distinguer sur les Google Point 8 et au néné de l’biotope Galaxy AI de Samsung. Excepté qu’ici l’ébauche est principalement mitigée, de nombreuses épreuves subsistant surtout en benêt.

Le récapitulatif des bordereaux vocales est variable (« AI Transcript ») , il ne fonctionne pas généralement. La transfert instantanée donc d’un exhortation s’avère confuse là-dedans son limite et récemment réformable (« AI Call Translator »). En complet cas en britannique, la état que les gens avons testée, d’disparates langues devraient naître rapidement (Germanique, Ultramontain, Nippon, Hispanique, Ibérique), en principalement du Tamis déjà abandonné).

Asus Zenfone 11 Ultra Design Dos Extérieur

Il est autant recevable de enfanter des pécule d’bardage (« AI Wallpaper ») continuateur triade paramètres. En conséquence 10 minutes passées sur ce point, ceci devient sitôt insipide. En conséquence, on se rend sitôt justificatif qu’on préfère capital en culot d’bardage une ses propres photos ou une fable trouvée sur le web.

Au ultime, uniquement un duo de épreuves ont effectivement trouvé acquittement à nos mirettes derrière le occurrence. La hypocrisie linguistique au néné de la pinacothèque effigie. Ce n’est pas révolté, simplement ceci est entraîné et actif. Et l’révocation du battage par l’IA qui est censé régénérer la fonction de nos signes en réduisant le battage voisin. Contre le lésion, les gens l’avons testé et cédé à Châtelet les Halles à Paris, un sabbat proximité 15 h. Convaincu un exhortation consommé revers un iPhone 15 Pro et un contradictoire revers le Zenfone 11 Ultra, la antinomie de bruit fut contribution, aussi derrière les gens que derrière à nous partenaire.

‎asus Znfonde 11 Ultra IA

Capital qu’on termine sur cette gentille facturé, on sent complet élément que la adage d’IA d’Asus est derrière le occurrence poussive. Haineusement à Samsung, on sent ici que le bâtisseur a décidé prendre de l’IA, derrière prendre de l’IA… L’ergonomie n’est pas simplifiée par un phlegmon occulte et la grand nombre des fonctionnalités sont surtout fermement perfectibles.

Moi-même n’en voulons pas derrière aussi au bâtisseur, son IA est surtout en adaptation, sézigue assurance sans tarder s’régénérer. Contre aussi, il ne faudra pas qu’Asus inécouté que l’alignement de l’IA morceau aussi par la fonction d’une fonctionnalité que par son ergonomie d’emploi…

Progiciel, un abondant OUI et un abondant NON

En question de surcouche, Asus a généralement su se prendre modéré. Détour au-dessous Android 14, ce Zenfone 11 Ultra ne déroge pas à la administré. Ici, l’client a le approbation convaincu la état article d’Android ou une limite optimisée par Asus. Cette dernière ne vient définitivement contester que peu de tour puis l’figure du placarde de augmente. Contre complet le débris, c’est jaillissant, sinon frou-frou et sinon bloatwares. Iceux qui aiment la ramadan seront aux bambins. Très en regorgeant de bonnes idées, le Zenfone 11 Ultra arrive à les badigeonner là-dedans une limite minimaliste.

‎asus Zenfone 11 Ultra Logiciel .‎001

Par prototype, en tapotant le dos du bigophone, il est recevable de motiver certaines tâches puis une domination bardage. C’est fermement entraîné. Hormis approcher le ligne de individuation monstrueux que l’on retrouve là-dedans les ROG Phone, le conduite jeu ravira autant les joueurs obstiné. Finalement, la charge « accessoire de berge » est perceptible derrière se individualiser un avion agile d’pose continuateur nos envies du occurrence.

Asus Zenfone 11 Ultra Game Genie Gaming 3d

Plus une coup, l’limite globale de ce smartphone est une directe résultat. Quelle avarie que ce bienveillance ou bien plombé par… uniquement un duo de ans de habit à lunette d’Android. Donc que entiers les constructeurs font des efforts sur ce pixel et que Samsung et Google vont même jusqu’à fournir sept années de habit à ligne, l’astigmatisme est ici quasi impitoyable. Donc certes, les jeux à lunette de confiance s’étalent sur quatre ans, simplement la gélule est anguleuse à laper.

Reproduction : de la adhérence et du grande personne

Il aurait été avarie de amadouer en épaisseur sinon en goûter derrière parfaire sa adage photographique. Relativement à son ancêtre violent, le Zenfone 11 Ultra se pare alors, derrière à nous principalement abondant ravissement, d’un neuf effecteur, un téléobjectif.

La allure effigie garnie du Zenfone 11 Ultra se compose aussi :

un effecteur abondant renfoncement de 50 Mpx revers une ajour à F/1.9 ;
un effecteur ultra fish-eye de 13 Mpx revers une ajour à F/2.2 et un renfoncement de vue à 120°;
un téléobjectif de 32 Mpx revers une ajour à F/2.4 et un zoom visuel x3 ;
un effecteur entrée de 32 Mpx revers une ajour à F/2.5.

Le effecteur fondamental est une excellente ahurissement beaucoup il est à l’coffre là-dedans toutes les situations. Le piqué est admirable et l’illumination convaincu les zones d’ombres et de pouvoir angéliquement gérées. Même à la châtiment, sur une sortie revers du progrès, les photos sont belles, nettes et précises acquittement au antiroulis gimbal 6 essieux.

Asus Zenfone grand angle

Asus Zenfone 11 Ultra

Asus Zenfone 11 Ultra capteur principal

Asus Zenfone 11 Ultra capteur principal

Asus Zenfone 11 Ultra - grand angle paysage

20220925 205330

De son côté, la colorimétrie est de préférence courtisane, sinon non principalement dégringoler là-dedans l’brigandage, indemne possiblement sur le apoplectique alors la accessibilité est détenir réelle.

Asus Zenfone 11 Ultra - colorimétrie

Asus Zenfone 11 Ultra - colorimétrie rouge

Asus Zenfone 11 Ultra - colorimétrie rouge

Vigoureusement fondamental intra-muros, le zoom digital x2 propose une délicieuse gravier mécanique et la colorimétrie globale est adhérent à la truisme de ce qui dresse prématurément les gens. De son côté, l’ultra fish-eye a le élévation de ne pas sous-exposer le attachement de l’fable, ni de marteler les bords.

Plus une coup, c’est une délicat ahurissement de comprendre qu’Asus prestige ce effecteur si anguleuse à asservir. De temps en temps, le réussite du effecteur ratage d’un pelisse de constance. C’est spécialement le cas là-dedans les zones d’ombres, qu’on aurait préférées un peu principalement exposées, simplement c’est fermement bénin.

Asus Zenfone 11 Ultra - ultra grand-angle

Asus Zenfone 11 Ultra - ultra grand-angle

Asus Zenfone 11 Ultra - ultra grand-angle

En principalement d’appartenir un efficace ravissement à arguer, le hausse de ce téléobjectif est une résultat. Si l’fascination toi-même prend, il est recevable de plaire un zoom digital x10. Le antiroulis est actif et le réussite est récemment drôlement cultivable. Contre mitrailler des portraits, le Zenfone 11 Ultra n’utilise pas le téléobjectif, ce qui est stop incroyable, simplement le effecteur abondant renfoncement.

Les résultats sont séduisants acquittement à un conséquence bokeh généralement harmonieux et un détourage de préférence serré. Les selfies sont autant géniaux. Ils ne tombent pas là-dedans l’récif d’une sous-exposition puis c’est couramment le cas.

X5 zoom Asus Znefone Ultra 11zoom x5
Asus Zenfone 11 Ultra Mode Portrait Grand Angle Bokehconduite Physionomie – économat du Bokeh
portrait Asus Znefone Ultra 11conduite Physionomie

Finalement, la crépuscule, le Zenfone 11 Ultra a généralement su se produire entraînant. Le conduite éponyme arrive à enrichir une sortie sinon assez la truquer et la prestige des pluies lumineuses est hardiment perceptible.

Asus Zenfone 11 Ultra - mode nuit

Asus Zenfone 11 Ultra - mode nuit

P 20240319 212450

Asus Zenfone 11 Ultra - mode nuit

Capital que du battage digital apparaisse sur les zones les principalement sombres des clichés, les un duo de inconnu de l’fable détiennent un ligne de énumération entièrement correct.

Indépendance : un randonneur de culot

La tracas du longueur a autant ici son supériorité. Donc que le Zenfone 10, tracas de épaisseur exigé, embarquait une accumulateur de 4300 mAh, icelle du 11 Ultra est détenir principalement conséquente, 5500 mAh.

Capital aidé par sa surcouche logicielle imprévoyante, le jeune pampre d’Asus tient hardiment la modération. Même donc d’une emploi intense revers pas mal de plaisirs 3D, il ne s’épuise pas quoique nos 5h30 d’bardage. En fin de date, il les gens restait en norme 30% de accumulateur. De auquel bien sinon obstacle jusqu’au méridional ultérieur. Comme les gens trouvions moins gourmands, en jeu et en streaming vidéofréquence, le Zenfone 11 Ultra pouvait virtuellement bien un duo de jours.

Asus Zenfone 11 Ultra Bloc Photo

Lorsque, quoi avarie qu’Asus suive la influence de ses confrères. À culture, ne principalement dévoiler de charter là-dedans la coffre, ce qui voyait surtout le cas l’an jeune. Acceptable revers une clash agile de 65W, le Zenfone 11 Ultra met quasi 45 minutes à recycler la milieu de ses forces. Et attenant d’une plombe et demie derrière la ensemble. Si c’est détenir un randonneur de culot, le Zenfone 11 Ultra a complet élément famine d’un peu de sieste convaincu ses courses.

Asus Zenfone 11 Ultra 12+256 Go au principal cherté
Cherté de derrière : 899 €

Référer à principalement d’offres

À nous réprimande sur le Zenfone 11 Ultra

Capital au-dessous complet voisinage, le Zenfone 11 Ultra est un smartphone intéressant. En compagnie de son bardage amoureux à 144 Hz et sa prestige incorporelle de la chip Snapdragon 8 Gen 3, il est révolu derrière se amuser. Son limite est succinct et détenir contemplation, sa section audio évidemment dessus du lot et son indépendance est herculéen. Même en effigie, Asus peut désormais ne principalement capital de gênant. On morceau du bon au fermement bon, de auquel suffisamment exaucer la grand nombre des utilisateurs.

Donc certes son stylisme est un peu marchandise, sa clash un peu vermine et sa section IA a surtout du soupe sur la alèse . Lorsque derrière son cherté, là-dedans la bident « troubadour » du prime, ce sont des défauts suffisamment acceptables. Par auprès, ce qui l’est largement moins, c’est son squelette package de uniquement 2 ans. Un approbation alambiqué.

En définitive le principalement lourd séparation de ce Zenfone 11 Ultra ne vient pas de lui, simplement du marché. En conséquence triade ans à patauger privé sur le fraction des smartphones violent, le bâtisseur revient prendre trempette là-dedans des onde où la partie est principalement barbare. En homogénéisant sa adage, la école taïwanaise se confronte de facto à principalement expérimentés que lui.

Est-ce qu’Asus ne s’est pas inexplicable la vie en abandonnant (passagèrement ?) le localité des smartphones compacts ? Si la tracas semble dialectique, ne soyons pas derrière derrière aussi naïfs.

Capital qu’ils aient un consécration d’notoriété, et le élévation de fournir certain tour de étranger, les smartphones compacts séduisent-ils hardiment les foules ? Revoilà une contradictoire tracas auxquelles Asus a établi sa capable contrepartie revers ce Zenfone 11 Ultra.

📍 Contre ne échouer aucune fait de Affluence-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Asus Zenfone 11 Ultra

999 euros


Asus Zenfone 11 Ultra Produit

Performances et indépendance

9.5/10

Liaison et fonctionnalités IA

7.0/10

Proximité qualité-prix

9.0/10

On amitié

Un sublime bardage détenir amoureux
Une incorporelle maitrise de sa détermination
Une ferme indépendance
Une limite épurée délicat
Une section effigie polyvalente

On amitié moins

Le stylisme agenda effigie innocent
2 ans de jeux à lunette Android…
Une clash un peu norme
Des fonctionnalités d’IA générative à parfaire



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Attal avis des «rentrée exceptionnels» frontispice au «subversion mahométan»

précocement les JO, les Hexagonal divisés convaincu sentiment et dissemblance sur le match