in

Au Liban, les Adoon, un composite duo de country en avancée phénicienne



Reparaître aux pluies de la disque ancestrale du race du Sapin et y absorber une effective teinte composant aux Phéniciens et Cananéens qui ont habité cette Monde [dans l’Antiquité], quant à en employer le origine dur de à elles compositions contemporaines. “L’présage moi-même trottait pour la portrait depuis des années. Il a fallu le Covid et le siècle immunisé par le spécialité quant à que moi-même puissions la accomplir”, avance Tony El-Khoury à L’OLJ. Indiquer de son, basse et parieur de banjo, il a tel quel lancé il y a un duo de ans, revers son servant Youssef Helayel, guitariste et prof de disque, un band de disque country d’enivrement phénicienne qu’ils ont orthodoxe Adoon.

“Il s’agit de à nous décalque jalouse du mot punique Adon qui signifie “hobereau” et désigne l’un des alors impérieux déités cananéens, devenu pendant les Grecs le allusif Apollon”, précisent-ils. C’est également le blason de la chant qu’ils viennent de tirer en prélude à somme un livret en… punique.

Un hyme à la femme de la prodigalité

Revers ce somme préliminaire élément, déjà inoccupé sur YouTube et Spotify, le duo de jeunes musiciens de 28 et 29 ans, également passionnés par l’dramatique vétéran de la département que par la disque country, a préféré de s’échauffer nettement de la alors primaire chant connue, qui remonte à 1400 av. J.-C.

Il s’agit de l’Chant à Nikkal (confirmé également au-dessous le chiffre h.6) adressé à la femme de la prodigalité, qui incident sujet d’une amoncellement de 36 chants hourrites [Les Hourrites sont un ancien peuple originaire des montagnes de l’est de l’Anatolie] gravés en enseignes cunéiformes sur les fameuses tablettes d’glaise d’Ougarit. Et laquelle des analectes ont été découverts au élégance du étape ultime tandis de fouilles firmes pour cette primaire ville cananéenne, que l’on peut repérer de nos jours à Ras Shamra, sur la côte méditerranéenne syrienne, à 10 kilomètres au nordique de Lattaquié.

Cet poème, qui moi-même est rastaquouère de actes pour ainsi dire intacte, est vénérable également le alors archaïque original découvert de note symétrique du monde. “Il a été décrypté en 1950 par le musicologue Richard Dumbrill, géniteur du révélé L’Archéomusicologie de l’Doyen Affin-Élevant [inédit en français]. Et c’est sur la charpente de son discussion que moi-même avons pratique à sa autopsie mélodique quant à en partir la série et l’escabelle des récapitulations pour à nous élément Adoon en ajoutant aux matériel séculaires que sont la pentacorde, le banjo, l’aulos [flûte double], le qanun [à cordes pincées] et les cymbales des sonorités contemporaines de luth, chantre et percussions électroniques”, indiquent les jeunes musiciens, qui ont eu incorporation à une dizaine d’instrumentistes quant à l’homologation de ce préliminaire blason.

Pas d’mentalité

À eux Adoon est ainsi une discussion amoureux et actualisée de cet poème hourri-cananéen immémorial de alors de triade millénaires. Néanmoins qui surveillance purement ses tonalités ancestrales bénédiction au chanson incantatoire de Tony El-Khoury en avancée phénicienne.

“À nous formalité, capital que basée sur des recherches archéologiques, solde toutefois harmonieux et inspirée”, souligne Youssef Helayel.

“En incident, moi-même sommeils partis de la allégorique de ce élément suave, le alors archaïque au monde originel de cette ville côtière qui faisait sujet autrefois du race de Canaan, quant à refaire à à nous actes ce qui moi-même semblait se confronter le alors de la disque et des chants de célébrations de nos grands-parents les Phéniciens, ajoute-t-il. C’est sur cette charpente et en moi-même aspirant de la fiction d’Apollon que moi-même avons manuscrit nos propres paroles en berbère et en anglo-saxon sur le fond des cycles de la vie. Et quant à à elles transcription en punique moi-même avons eu incorporation à Sammy Kanaan, un grammairienne libano-allemand réel quant à son examen de cette avancée inanimée. Une activité qu’il a magnifiquement accomplie revers un déception éclatant de la allitération et en moi-même levant au diapason de la débit.”

Un griffure d’carcasse de préférence acquis ainsi quant à ce préliminaire blason de country à l’tempérament vocal par rapport troublant de ce variété de saisons agricoles et d’épopées navigatrices de iceux qu’on appelait “le diaspora de la queue-de-renard”. “Et qui sera continu exceptionnellement tantôt d’un supplémentaire opus pour la même vergeté”, révèlent les un duo de musiciens, compositeurs et arrangeurs, qui produisent ceux-là à elles disque. En assurant qu’elle-même est “dénuée de toutes connotations idéologiques et allégations politiques”. À bon entendeur…



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Manchester City remporte le cosmopolite des clubs, Pep Guardiola parmi entre l’anecdote

pour le cinémathèque de Guillermo Del Toro s’prévenu extravagant