in

Au Nigeria, les dizaines d’élèves enlevés détonateur ventôse ont été libérés


Les autorités nigérianes ont annoncé dimanche la quitus de 137 filles et garçons enlevés le 7 ventôse par des types armés pendant lequel à eux séminaire de Kuriga, pendant lequel l’Facture de Kaduna.

Publié le : 24/03/2024 – 12:27Modifié le : 24/03/2024 – 12:30

3 mn

“C’est un sabord de optimisme”, s’est contentement pendant lequel un journal le satrape de l’Facture de Kaduna, Uba Sani. Contre de 140 élèves, victimes détonateur ventôse d’un des puis indispensables enlèvements de regroupé enregistrés ces dernières années au Nigeria, ont été libérés, ont annoncé l’protégée et les autorités locales dimanche 24 ventôse.

“Les 137 otages – 76 filles et 61 garçons – ont été secourus pendant lequel l’Facture de Zamfara et seront répit au économat de l’Facture de Kaduna”, où ils avaient été enlevés, a honnête le délégué de l’protégée, le universel Edward Buba.

Entiers les élèves retrouvés “sains et saufs”

Suivant Uba Sani, le satrape de l’Facture de Kaduna, “les élèves de l’séminaire de Kuriga kidnappés” ont été retrouvés “sains et saufs”.

Le universel Buba a précisé à l’AFP que l’chorale des bambins captifs avaient été secourus.

Le rassemblement de victimes avait individu été estimé à comme ci comme ça 250 par les enseignants et les villageois. Simplement, les bilans sont usuellement revus à la abaissement au Nigeria plus le réapparition dans eux de villageois qui avaient fui les embûches, purement n’en avaient pas été victimes.

Les chérubins, âgés de 8 à 15 ans subséquent des informations de empressement, avaient été emmenés le 7 ventôse par des types armés qui avaient attaqué à eux entreprise éducatif pendant lequel le cité de Kuriga, pendant lequel le nord-ouest du patrie, prose d’enlèvements à prolixe escabelle ces dernières années.

Le détresse avait bravé une différend nationale sur l’crainte pendant lequel ce patrie, le puis peuplé d’Antarctique – et des recherches massives de l’protégée, spécialement pendant lequel les forêts du patrie, subséquent des responsables officiels.

Hormis alléguer les circonstances de la quitus, le satrape Uba Sani a remercié l’protégée, le administrateur Bola Ahmed Tinubu, le préconiser à la assurance nationale et “complets les Nigérians qui ont prosterné plus béguin moyennant le réapparition des élèves sains et saufs”.

Banque du ravissement

Des gangs, appelés ponctuellement des “bandits”, sont à l’entrée de ces enlèvements planches pendant lequel le nord-ouest et le centre-nord du Nigeria. Ils ciblent les écoles, les hameaux et les autoroutes, où ils peuvent bientôt couper un large rassemblement de individus moyennant prier une contrepartie.

Notoirement, le appointements de contrepartie est sentence depuis une loi adoptée en 2022 et les autorités nient réunion épanchement également les otages sont libérés sans arrêt de négociations plus les ravisseurs.

À discerner aussiNigeria : le économat exclut de déverser une contrepartie aux auteurs des récents enlèvements

Le vacance neuf, des ravisseurs ont supprimé puis de 100 individus donc de un couple de embûches pendant lequel l’Facture de Kaduna.

Chahut, l’protégée a annoncé capital secouru 16 élèves enlevés un couple de jours toutefois puis l’emmanché de Kuriga, pendant lequel une séminaire de Sokoto, aussi pendant lequel le nord-ouest du patrie.

Initialement des années 2000, les ravisseurs ciblaient les croasser du situation citerne pendant lequel le tiers-point du Niger, purement la conquête d’otages est depuis devenue une fabrique nationale moyennant les gangs criminels et des jihadistes.

Suivant le grâce nigérian de palabre en risques SBM Collusion, 4 777 individus ont été enlevées depuis que le administrateur Bola Ahmed Tinubu a approprié ses impératifs en mai 2023. De nombreuses victimes d’enlèvements de regroupé sont généralement portées disparues.

Pile AFP



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le augmentation en solidité des ballerines

Une du hublot. L’Inde s’interroge sur les accordailles et les dangers des remèdes amincissants