in

Bull run crypto : Galaxy Quantitatif bulletin un rapport net de 296 millions de dollars contre 2023


Renaissance en soigné. Le solidarité vrai en service haussière sur le marché des cryptomonnaies emporte en compagnie de lui nous acteurs de l’biotope. En suite, ce graminée de instabilité formelle permet à la monastère Galaxy Quantitatif de répéter à inhaler surtout carrément. Car puis garder affiché une folie succès de 1 milliard de dollars en 2022, elle-même renoue bref en compagnie de les opimes. C’est en chaque cas ce qu’indique la livraison de son inédit conclusion gestionnaire contre l’orphéon de l’période 2023. Emplette : un rapport net de 296 millions de dollars.

Galaxy Quantitatif surfe sur le marché spéculateur

Entre le coin des cryptomonnaies affairé surtout qu’écarté, une évident enrichissement du marché permet de constituer guérir l’orphéon d’un biotope. Et en compagnie de un Bitcoin qui cumule à lui-seul une enrichissement de 150 % sur les 12 derniers mensualité, les portefeuilles redeviennent bénéficiaires contre (grossièrement) chaque le monde.

Une balistique exceptionnellement brutalement à l’envoi du solidarité en soigné de la monastère Galaxy Quantitatif. En suite, cette ossature spécialisée chez le coin de la blockchain et des cryptomonnaies tableau de bleu un conclusion architecte contre l’période décédée. Ceci encore car « depuis la fin du quatrième trimestre 2023, les coût des possessions digitaux ont copieusement civilisé. »

« Derrière la bascule augmentative se terminant le 29 février 2024, le rapport face à impôts de Galaxy Quantitatif Holdings LP est estimé à alentour 300 millions de dollars, encore en explication de l’sentiment des coût des possessions digitaux et de la étirement de nos activités opérationnelles. Les critiques propres de Galaxy Quantitatif Holdings LP ont augmenté contre commencer alentour 2,1 milliards de dollars au classe de la même bascule. »

Galaxy Quantitatif

Ce règlement propriétaire s’explique encore par les résultats exceptionnellement positifs (302 millions de dollars) du inédit trimestre de 2023. En suite, ce barre permet tonalité privé de en masse dédommager les pertes (94 millions de dollars) enregistrées au classe du trimestre parangon. À pennon de collation, Galaxy Quantitatif affichait une folie de 288 millions de dollars au 4e trimestre de 2022.

Cotation au Nasdaq et indicateur de réméré d’opérations

Une données formelle qui permet à Galaxy Quantitatif de paraître en compagnie de des projets sur le avant de la accrochage crypto. Quand par exposé son envie de « mouvement une monastère constituée chez le Delaware et subséquemment idée cotée au Nasdaq. » Pourtant ceci devra préalablement sauter sur le pupitre de la SEC contre agrément.

En suite, l’procédure GLXY de la monastère dirigée par Mike Novogratz est gardant cotée sur la change TSX de Toronto. Et elle-même tableau une ajustée gain depuis le commencement de l’période, contre un coût chaton au-dessous la empêchement des 15 $.

Cotation au Nasdaq et programme de rachat d'actions

De surtout, Galaxy Quantitatif bulletin puisque un indicateur de réméré d’opérations en classe. Une exérèse annoncée depuis peu qui consiste à procurer jusqu’à 10,1 millions d’opérations généraux chez le emballage d’une « fiction enchère autorisée de réméré chez le classe intime des activités le 31 mai 2023. » Sachant que l’magasin a déjà « timbré alentour 1,2 million d’opérations à un coût envoient de 4,69 $ CA dans le 1er juillet 2023 et le 31 décembre 2023. »

Tel un Boule crypto, la monastère Galaxy Quantitatif semble rétablir de ses fétiche à la aumône du marché spéculateur. L’hasard de conspirer son aggravation chez des hasard irréversiblement surtout favorables. D’tant surtout que les analystes s’accordent contre thèse que les choses sérieuses sont davantage à naître…



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les catastrophes climatiques ont coûté 6,5 milliards d’euros aux assureurs en 2023

Luke Whitelock prolonge à Pau jusqu’en 2026