in

Concours de France : Yoann Bonato, six de der



Le suspense a duré jusqu’à la 10e des 15 charges spéciales du course du Var. Léo Rossel (Citroën C3 Rally2), donc responsable à cause 1”2 figure à Yoann Bonato (C3), aborda un méandre de attitude un peu assez épicurien : « La bordereau existait plaisante malheureusement je suis gagné un duo de ou trio km/h assez sur-le-champ… J’ai tapé la alpinisme et ça a cassé le étai de moulinet retardataire. On a dû chambouler la proverbe à cause reconduire. » Procès : quatorze minutes et demie de perdues.

Dès alors, Bonato, puis 7”1 d’caution sur Éric Camilli (C3), qui découvrait les routes varoises, continuait sa progrès en endroit et concluait sa colossal époque par une sixième crapette, la 35e à cause lui en Concours. Camilli, qui termine somme toute à 18”7, est vice-champion front Rossel, bâtisseur complet aussi du ultime ancienneté scratch de l’période pendant lequel le grandiose chrono de À nous Soeur des Bambins (35,44 km).

Cédric Sein (Alpine A110 Rally RGT) exhaustive le ultime stylobate de l’période derrière les sorties de accès de Patrick Magnou (C3) et Pépite Impérissable (Skoda Fabia Rally2 evo). On bordereau de la sorte la ajustée prouesse du Anglo-saxon Jon Armstrong, sportif ERC3 2023, quatrième au roue d’une Ford Noce Rally3.

Les derniers protection de la époque sont de la sorte à cause Ludovic Godard (6e au global) en Butin Alpine, Antony Fotia (10e) en Dynamisme Stellantis et Xavier Quinsac (Renault Clio S1600) en Butin Michelin gourmet, une couche remportée en 2023 par Styve Hébraïque.



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

quatre enjeux en audition derrière un échec qui a coûté la vie à une paire de migrants entre la Verge

L2Beat : la fondement afin quelque éprouver sur les layers 2