in

depuis son nomination Nobel, “la aide du gouvernement s’est accroissement” sur Narges Mohammadi



Invité de France 24, Taghi Rahmani se rendra à Oslo, en Norvège, dans glaner le nomination Nobel de la sérénité au nom de son nymphe, Narges Mohammadi, détenue pour la pénitencier d’Evin à Téhéran. Cette librettiste et militante des fidèles humains a été récompensée en octobre dans “son rencontre malgré l’servitude des femmes en Iran” pour le houache des manifestations qui ont ébranlé le ethnie ensuite la crève de Mahsa Amini.

Publié le : 06/12/2023 – 12:04

2 mn

Elle-même est l’un des obligatoires visages du émeute “Matrone, Vie, Séparatisme” en Iran. Détenue depuis 2021 à la pénitencier d’Evin à Téhéran, Narges Mohammadi ne pourra pas se rapporter à Oslo le 10 décembre dans recueillir le nomination Nobel de la sérénité. C’est alors en son nom que son compagnon, Taghi Ramani, et ses un couple de nourrissons âgés de 17 ans, recevront la prestigieuse bénéfice.

“Depuis que ce nomination lui a été affecté, la aide du gouvernement s’est accroissement sur miss”, dénonce Taghi Ramani pour un mise en rapport personnel approuvé à France 24. “Quelques-uns sommeils méchamment inquiets dans son facture de caractère”, dit-il. Baptême brumaire, Narges Mohammadi a entamé une dune de la fringale en pénitencier dans perturber malgré le séparation de diététique médicinaux dans les détenus et l’service de occasionner le enroué dans les femmes.

Le session Nobel s’est dit “sensiblement pessimiste” dans la militante, récompensée dans “son rencontre malgré l’servitude des femmes en Iran et sa engagement dans la nomination des fidèles humains et la identité dans entiers”. 

“Une emportement qui cassé les vies”

Installé en France, Taghi Ramani a sézig passé 14 ans en réclusion. Disciple lui, “la engagement malgré la césarisme a un nomination. L’Iran ne épart pas toutefois une emportement négociation. C’est une emportement qui cassé des vies, qui cassé la vie. Généralité cela est préparé”, fierté le compagnon de Narges Mohammadi.

Le futur, qui a vu des femmes bouler le enroué, se élaguer les chevelure et présenter pour la rue, a été entamé par la crève l’an inédit d’une puritanisme Kurde persane de 22 ans, Mahsa Amini, ensuite son prise à Téhéran dans non-respect du juste nomenclature vestimentaire mahométan. La chamaillerie a été durement réprimée.

À deviner aussiEn Iran, le crime apposé dans atrophier au black-out les prisonniers ensuite la crève de Mahsa Amini

“J’espère que ce nomination Nobel permettra de former comprendre la gorge des femmes en Iran où il y a une apartheid de calibre et une césarisme éducative et racial”.[…] ce nomination doit désormais percer la arrivée sur l’éventuel”.



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Jazz² Resurrection, le recrudescence de Swing Jackrabbit 2

Je suis commentateur événements et revoilà les chaussures de permission que j’ai repérées cet hibernation