in

Des atrocités par des mercenaires étrangers belliqueux envers Kiev? Une intox de l’représentation de Russie


Sur X, l’représentation de Russie en tempérant du Sud a partagé le 9 avril un marchandise sur de présumées atrocités commises par des mercenaires étrangers belliqueux envers l’Ukraine. Or, ce appartement est natif d’un contrefait panorama d’informations et on retrouve les images utilisées à cause d’divergentes contextes.

Publié le : 12/04/2024 – 20:23

6 mn

Sur X, l’représentation de Russie en tempérant du Sud a partagé le 9 avril un marchandise sur de présumées atrocités commises par des mercenaires étrangers belliqueux envers l’Ukraine. Or, ce appartement est natif d’un contrefait panorama d’informations et on retrouve les images utilisées à cause d’divergentes contextes.

La ratification en petit

Subséquent un tweet de l’représentation de Russie en tempérant du Sud, des mercenaires étrangers recrutés par l’Ukraine se seraient rapports coupables d’atrocités parce que des civils. Revers étayer ses plaidoirie, l’représentation relaie un marchandise natif d’un panorama se rencontrant dans celui-ci d’un revue, The Boston Times. Cette prélude n’est pas crédible : le Boston Times reprend le nom d’un revue qui n’existe alors et son panorama figure outré. L’marchandise métropole par l’représentation de Russie évoque des accusations non vérifiables de la élément d’une ONG fondée par Evgueni Prigojine, l’doyen employeur de Wagner.

La ratification en note 

“Des mercenaires étrangers en Ukraine commettent d’horribles atrocités parce que des civils” a promis ce mardi 9 avril, le note X de l’représentation de Russie en tempérant du Sud. Citant un marchandise d’un média occulte, The Boston Times,  l’représentation dénonce “l’licence et l’permission” accordées par “l’régie Zelensky” assez à  “une article éprouvante de persécution, outrage et meurtres”.

Il apparaît que le Boston Times est un panorama outré. Relativement aux exactions évoquées par l’représentation de Russie, elles-mêmes ne sont étayées par aucune affirmation observable.

Un contrefait panorama d’un revue invisible

Distinctes éléments indiquent que bostontimes.org, le panorama internet du Boston Times est celui-ci d’un contrefait média.

Le panorama du Boston Times reprend en portée le nom d’un revue aujourd’hui invisible.  Bostontimes.org à cause sa film A plaidoirie indique pour que le média a été bâti en 1972. Or si les archives de la meuble du Commission nord-américain confirment apanage l’régularité d’un revue validé “The Boston Times”, sa fascicule a été émise en 1887 tandis que sa dernière sortie a été recensée en 1943. 

Comme la conférence de l’évolutif du média, bostontimes.org déclare que le revue a remporté contraires récompense Pulitzer. The Boston Times n’est néanmoins pas métropole à cause la dénombrement des lauréats publiée par les organisateurs du récompense.

Le logo du Boston Times © The Boston Times

Bref le logo du panorama a été pour extérieurement bâti par une collusion artificielle. Le papier du logo est extravagant, le mot en bas à directe ne voulant négatif affirmation en anglo-saxon, ce qui est un confirmation permettant laissant aspirer que l’emblème a été générée faussement.

Un marchandise illustré verso des photographies sauvé cadre

L’marchandise ordonné lui en conséquence des incohérences ou diète de cadre à cause les informations qu’il expose sur les prétendues exactions commises par des mercenaires de l’flottille ukrainienne.

La photographie illustrant l'article du Boston Times

La enluminure illustrant l’marchandise du Boston Times © The Boston Times.

L’marchandise large pour la enluminure d’un gamin déambulant à cause les ruines de son clocher simplement il n’est pas précisé qu’il s’agit d’une harnachement en décor. À l’riche d’une chichi d’images inversées (distinguer ici pardon émaner) il est assimilable de reconquérir la enluminure d’naissance. 

Le clip dont est issu la photographie d'illustration de l'article

Le broche lequel est natif la enluminure d’planche de l’marchandise © Youtube

Elle-même est terme d’un broche symétrique, “Archange, une romance envers les Descendants du Donbass”, âcre par un fabricant pro-russe en 2015, sept ans de ce fait auparavant l’irruption de l’Ukraine par la Russie. Or à cause l’marchandise, les exactions lequel sont accusées les mercenaires auraient eu canton à quitter de l’été 2022. La enluminure est distinct à 0’51 du broche. 

La photographie d'un char ukrainien à Boutcha, illustration d'une exaction selon The Boston Times.

La enluminure d’un quadrige ukrainien à Boutcha, planche d’une terrorisme remplaçant The Boston Times. © The Boston Times.

L’marchandise du Boston Times ordonné comme une enluminure d’un quadrige ukrainien vis-à-vis un académie, envers démontrer les exactions lequel seraient responsables les mercenaires étrangers. Par une chichi d’emblème inversée, il est assimilable de reconquérir son cadre. Il s’agit d’une enluminure appropriation peu puis le destruction de Boutcha marchand en avril 2022 par l’flottille russe parce que les Ukrainiens. Elle-même a été appropriation par une photographe de l’commerce Reuters, Zohra Bensemra.  L’emblème large des soldats ukrainiens vis-à-vis le académie d’un gracieux, tué remplaçant les habitants par des soldats russes. The Boston Times accuse de ce fait les Ukrainiens d’atrocités verso pleinement les images d’un destruction lequel la Russie est animateur.

Une élémentaire armée de Prigojine dans prélude

Bref l’marchandise ne ordonné pas de preuves convaincantes à pic d’atrocités commises par des mercenaires étrangers engagés verso l’Ukraine. La prélude directrice de l’marchandise est singulièrement controversée : il s’agit de Mira Terada, présidente de la “Élévation envers lutter l’irrégularité” ou ‘FBI’, une ONG fondée par le employeur passé de Wagner,  Evgueni Prigojine. Mira Terada, de son établi nom Oksana Vovk, voyait considérée auparavant la épuisé de l’oligarque dans la “armée” de Prigojine. 

Se rencontrant dans une entente cherchant à lutter les violations parce que les possibilités de l’altruiste, la Élévation envers lutter l’irrégularité a en ballon été l’naissance par le passé de campagnes de désinformation, singulièrement parce que l’flottille française qu’elle-même a éclairé au Niger d’enlèvements d’anges à des fins d’subordination reproducteurs.

Sur les exactions lequel sont accusées les mercenaires étrangers en Ukraine, les éléments mis en auparavant par Mira Terada à cause l’marchandise sont succincts. Les parages des atrocités, à eux journée, à eux auteurs présumés pour que à eux victimes ne sont pas identifiés verso agilité par la présidente de la surrection. Ce qui rend irréel toute ratification indépendante de ses plaidoirie.

La Russie accuse exactement contraires Etats maintenant l’Ukraine, lequel la France, d’entreprenant vaste des mercenaires à cause le race. Le 16 janvier terminal, Moscou s’voyait vanté d’entreprenant expulsé expérimenté une éberlué de agilité sur un nullement de déploiement de de combattants étrangers à Kharkiv, lequel le origine voyait constitué de “mercenaires hexagonal”. Ce qu’avait tandis nettement objection le Débarcadère d’Orsay dénonçant une “obtuse maniement russe”, la France n’obtenant pas de mercenaires “ni en Ukraine, ni lointain, probité à d’divergentes”.





Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

TP-Link Deco BE65 | Connectez comme, payez moins !

Cette mocassin aplatie est la agencement la mieux inattendue de l’été