in

Des manifestations anti-Hamas récentes pour le sud de Gaza ? L’intox du gouverne sabra


“Le complet veut la déchéance du Hamas !” Le 23 brumaire, les détails officiels sur X (ex-Twitter) de l’Balance d’Israël et du fonction sabra des Toilette étrangères ont allégué que des manifestations anti-Hamas avaient été organisées pour le sud de Gaza, vidéofréquence à l’accoudoir. Simplement la suite jour d’devanture la antagonisme : en juillet 2023, de luxuriant civils avaient manifesté malgré à eux particularité de vie pour disparates villes de la attelle de Gaza.

Publié le : 27/11/2023 – 16:58Modifié le : 27/11/2023 – 17:04

6 mn

La assurance en raccourci :

Les détails officiels de l’Balance d’Israël ont affirmé que des manifestants avaient jadis vendu le Hamas pour les rues du sud de Gaza, pour des messages publiés sur X le 23 brumaire et supprimés depuis.

La vidéofréquence, qui continue de passer, label en apparition des tréteaux tournées le 30 juillet 2023, même l’a ouvert l’promoteur de la vidéofréquence à la dissertation des Observateurs de France 24.

D’distinctes éléments, même un gonfanon affichant un des slogans de ces manifestations, tendent à démontrer que la suite a caractéristique été balade devanture la antagonisme.

La incartade n’a par écarté pas été balade pour le sud de Gaza, toutefois pour le Boréal, même l’a favorable le commun de géolocalisation GeoConfirmed. Aucune renvoi d’une conforme extériorisation n’a été retrouvée par à nous dissertation.

La assurance en comptes :

Depuis le 24 brumaire, de luxuriant détails sur X et TikTok prétendent que des manifestations malgré l’constitution palestinienne ont éclaté pour le sud de Gaza, vidéofréquence à l’accoudoir. La vidéofréquence est relayée par des appuis d’Israël, toutefois encore, écho grand, par paire détails ministériels.

“Revoilà les tréteaux qui se déroulent pour le sud de Gaza, où des créatures aillent alors des drapeaux liliaux et scandent des slogans anti-Hamas”, ont singulièrement ouvert les détails officiels du fonction sabra des Toilette étrangères et de l’Balance d’Israël, pour des journaux X le 23 brumaire. 

Tweet publié par le justificatif capable de l’Balance d’Israël le 23 brumaire 2023 et relayant la vidéofréquence de manifestations datant de juillet 2023. Ce conférence a été sabordé pendant le vacance des 25-26 brumaire. © Les Observateurs de France 24

Dans lequel cette suite d’une vingtaine de secondes, on peut distinguer disparates dizaines de manifestants trottiner aux vacarme de : “Le complet veut la déchéance du Hamas !” Discordantes d’pénétré eux aillent alors des drapeaux, lequel l’un indique : “Les gens voulons subsistance”.

Une vidéofréquence balade en juillet pour le nordique de Gaza

Depuis le 23 brumaire, la vidéofréquence continue de passer sur X et TikTok. Les détails officiels israéliens ont exclusivement depuis sabordé à elles conférence, toutefois à elles livraison est sans cesse inoccupé par l’estafette de fiston archivés.

Dans lequel les heures qui ont frayé la livraison de ces vidéos, des doutes ont en aboutissement venu à saillir sur l’naissance de ces images.

À nous Témoin à Gaza, Madhat Hajjaj, les gens a favorable le 24 brumaire que l’idée-même d’une extériorisation malgré le Hamas n’voyait “pas permis à l’plombe présente”.

Celui-là fiancé que subsister tout autour de lui n’a non principalement convenu conférer d’une conforme extériorisation. Subséquemment des recherches en bord, à nous dissertation n’a pas retrouvé d’occurrences de manifestations récentes.

En apparition, la vidéofréquence n’a pas été balade en brumaire pour le sud de Gaza, toutefois en juillet 2023 pour le cantonnement de Jabaliya, pour le Boréal.

Le commun de géolocalisation GeoConfirmed a favorable que la suite avait été filmée pour les alentours des agences de l’tendance locale (Jabalia Council sur Google Maps), pour la conflit nordique de l’entouré, et non pour le Sud, contradictoirement à ce qu’affirmaient les détails des autorités israéliennes.

Contacté par à nous dissertation, l’promoteur de la vidéofréquence, un Gazaoui du nom d’Ahmad El Otla, a celui-là favorable qu’lui-même avait été balade fin juillet 2023. Cet internaute, lequel le pseudonyme (Ahmad_Elotla) voyait mieux transparent sur les vidéos diffusées en bord, se décrit sur les réseaux sociaux même un photographe basé à Gaza.

Ahmad El Otla assure que la vidéofréquence a été balade donc de manifestations qui se sont produites pour disparates villes de la attelle de Gaza le 30 juillet. Une preuve qui semble cadrer alors une emprisonnement d’empêchement représentante par celui-ci mémorable les métadonnées de la vidéofréquence.

Capture d'écran des données de la vidéo filmée par Ahmad El Otla, depuis son téléphone. Il est indiqué que la vidéo a été prise le samedi 30 juillet 2023 à 11 h 25.

Acquis d’empêchement des moment de la vidéofréquence filmée par Ahmad El Otla, depuis son bigophone. Il est favorable que la vidéofréquence a été résultat le sabbat 30 juillet 2023 à 11 h 25. © Les Observateurs de France 24

“Cette vidéofréquence […] balade peu devanture la antagonisme sur des manifestations malgré la élargissement des frais et le investissement […] n’a négatif à distinguer alors la antagonisme et n’a pas été filmée contre la antagonisme”, a-t-il de inaccoutumé écho coûter pour une vidéofréquence diffusée sur son justificatif TikTok le 24 brumaire.

 

Si les métadonnées d’une vidéofréquence peuvent personne modifiées, la jour sujet pour la emprisonnement d’empêchement correspond de écho à la jour des manifestations qui ont eu place pour disparates villes de la attelle de Gaza, lequel Jabaliya.

Discordantes médias, lequel l’commerce de posé Associated Press et le New York Times, avaient écho balance de manifestations inédites pour disparates villes de Gaza à cause marmonner malgré des particularité de vie difficiles et le abstinence d’allée à l’charge.

D’distinctes éditoriaux, même celui-là du média sabra i24News, et des vidéos publiées sur TikTok montraient des images des manifestations à Jabaliya.

“Les gens voulons subsistance”

Lorsque de ces manifestations, qui avaient entonné le 30 juillet et avaient duré une paire de jours, les manifestants avaient à cause réclame la sentence “Les gens voulons subsistance”.

Ce mot d’variation est encore transparent sur le gonfanon incolore à l’griffonnage écarlate filmé pour la vidéofréquence diffusée depuis le 23 brumaire.

Différents internautes ont par écarté écho coûter que Jabaliya, bombardée par l’matelassée israélienne depuis le apparition des hostilités pénétré le Hamas et Israël le 7 octobre, ne ressemblait principalement aux images visibles pour la vidéofréquence filmée en juillet.

Si de nombreuses images attestent qu’une éternelle conflit du cantonnement de réfugiés de Jabaliya a été détruite par les bombardements israéliens depuis le 7 octobre, la dissertation des Observateurs n’a pas pu crédibiliser ce enclin subséquemment glose d’images complice récentes des parages où a été balade la vidéofréquence, pour le fraction de l’motel de agglomération.

Les images complice prises par l’affaire Planet devanture la antagonisme (le 4 juin) et le 14 brumaire – principalement d’un appointement subséquemment le apparition des bombardements – ne montrent en aboutissement pas de destructions pour la localité où a été résultat la vidéofréquence.

Images satellite prises par l'entreprise Planet, le 4 juin 2023 (à gauche) et le 14 novembre 2023 (à droite).

Images complice prises par l’affaire Planet, le 4 juin 2023 (à stupide) et le 14 brumaire 2023 (à précise). En comparant les paire images, aucune disparité grand pour les bâtiments ne semble certifier de dégâts liés aux bombardements pour la localité transparent pour la vidéofréquence (en pamplemousse). © Planet Labs PBC / Taraudage Les Observateurs de France 24

Une assombrissement liée à la jour de livraison de la vidéofréquence

La assombrissement entourant l’naissance de cette vidéofréquence vient du écho qu’Ahmad El Otla a partagé cette suite sur son justificatif TikTok le 22 brumaire, bien imminent de triade appointement subséquemment les manifestations.

L’internaute gazaoui, qui a consacré à à nous dissertation diligent publié la vidéofréquence par gaffe, a depuis sabordé sa livraison (archivée ici).



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

ce vice qui les gens conduit

Vous-même paraîtrez surtout divin renvoi à Google Messages (simplement à 3 hasard)