in

des nouvelles têtes cependant pas de grandes surprises


La festin mettant à l’distinction les musiques populaires ambiance pièce le 25 avril. Chez les musiciens en bordure, le formation Gazo, Tiakola et Werenoi a des airs de ecmnésie, et les femmes (à fragment Aya Nakamura) sont diligent discrètes.

La cantatrice Aya Nakamura est nommée six jour aux Étincelle 2024. Effigie Joel Saget/AFP

Par Sophie Jeanneteau

Publié le 09 avril 2024 à 18h33

Accordé LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Expédier par email Caricaturer le relie Dévisager pendant lequel l’juxtaposition

Aya Nakamura est, hormis ahurissement, l’compagnon la principalement représentée cette cycle à la festin des Étincelle. Alors six nominations (drapeau Spotify, publication renseignement pop, grain, compagnon féminine, fibule et sérénade), sézig assoit strictement son divan. Les rappeurs Gazo, Tiakola et Werenoi la talonnent en tenant quatre citations chaque personne.

Au intégral, une cinquantaine d’artistes inégaux constituent la récapitulation des sélectionnés, issue d’un référendum du commun et d’un tribunal. La coopération du commun a d’lointain été principalement de paire jour nonne à icelle de l’cycle précédente, approximativement 280 500 internautes ont voté en paire semaines, afin 135 000 en 2023. Défi mérité vers les organisateurs, qui avaient vers équitable de démocratiser ce référendum.

S’ils se félicitent d’une prolixe « particularité pendant lequel les profils », à nous emportement est un peu principalement délicat. Le formation mâle de portrait a un air de ecmnésie : Werenoi trouvait la certitude masculine de l’cycle dernière, Tiakola et Gazo ont été multirécompensés. Réellement, ce sont infiniment les mêmes qui dominent.

À bouquiner de même :

Les Étincelle 2024 : desquels de coût vers la instant théâtre du fête qui acte rayonner la civilisation rap ?

On se réjouit nonobstant de gagner de nouvelles têtes bienvenues, avec la insensible et alanguie Kay The Prodigy (certitude féminine), ou TIF et son rap’n’raï râblé (certitude masculine, certitude théâtral). L’indéterminable Yamê, qui a remporté le cherté de la certitude masculine lorsque de la dernière théâtre des Victoires de la disque, concourt soutenant vers les Étincelle de l’publication renseignement pop et de la certitude masculine. Un sujet sur auquel les paire cérémonies se mettront d’consentement ?

Côté légation féminine, hormis la vote d’Aya Nakamura vers l’publication renseignement pop de l’cycle, il n’y aurait eu aucune compagnon personne pendant lequel les catégories majeures, avec l’an moderne. En périphérie des trophées féminins, seules quatre femmes sont nommées : Aya Nakamura, Shay, Meryl et Imen Es. Mieux une jour, cette compagnie réservée n’est que le remarque de la fondé harmonieuse aux femmes pendant lequel le monde méchamment mâle du rap tricolore.

Différents de nos chouchous se sont intensément acte refuser (La Haricot, BabySolo33, Khali, Le Juiice)… Uniquement c’est le jeu. Ou de préférence dirions-nous, c’est le (rap) game.

Amour Spotify de l’publication de l’cycle

Aya Nakamura – DNK

Hamza – Simplement

Werenoi – Honnête

Opuscule rap

Freeze Corleone – ADC

Josman – J.000.$

Werenoi – Honnête

Opuscule renseignement pop

Aya Nakamura – DNK

Luidji – Époque 00

Yamê – Elowi

Bout de l’cycle

Jungeli, Imen Es, Alonzo, Abou Debeing & Lossa – Enfant Elfe

PLK – Lendemain

SDM – Astéroïde anglo-saxon

Soolking feat. Gazo – Casanova

Werenoi – Hangar

Aya Nakamura – Bébé

Dave & Tiakola – Meridian

Hamza feat. Damso – Affligeant

Heuss l’Enfoiré feat. Gazo – Saiyan

Jey Brownie & Flem – GTB

Featuring de l’cycle

Dave & Tiakola – Meridian

Jungeli, Imen Es, Alonzo, Abou Debeing & Lossa – Enfant Elfe

No Limit, Gazo & Damso – La Rue

Bout exploit rap

Freeze Corleone – Shavkat

Gazo – 100K

Ninho – LVL Up Vol. 1

Bout R & B de l’cycle

Homme Nov feat. Josman – Moderne je t’amitié

Tayc – Room 69

Boucherie – Là où on dort content

Bout de musiques africaines ou d’chaleur africaine de l’cycle

Dave & Tiakola – Meridian

Jungeli, Imen Es, Alonzo, Abou Debeing & Lossa – Enfant Elfe

Tam Sir, Team Paya, Ste Milano, Goupil Barakissa, Tazeboy & PSK – Entaille du désaxé

Bout caribéen ou d’chaleur caribéenne de l’cycle

Kalash – Doliprane

Kima – Toxic

Meryl – Fiche Sparrow

Divulgation féminine de l’cycle

Bianca Costa

Kay The Prodigy

Exhibition

Divulgation masculine de l’cycle

Favé

TIF

Yamê

Protagoniste féminine de l’cycle

Aya Nakamura

Meryl

Nej

Protagoniste mâle de l’cycle

Gazo

Tiakola

Werenoi

Artiste et compositrice de l’cycle

Boumidjal X

Flem

Richie Beats

Attache de l’cycle

Aya Nakamura – Bébé (réal. YC, prod. IDZ)

Shay – Raid (réal. Bouvet Doubet, prod. Pélican Paris)

Ziak – Même pas un fredonnement (réal. Nouveau Improductif, prod. Ocurens)

Sérénade de l’cycle

Aya Nakamura, à l’Accor Arena

Fally Ipupa, à Paris La Protection Arena

SCH, à l’Fruit Vélodrome

Cover d’publication de l’cycle

Isha & Limsa d’Aulnay – Essence Caviar Vol.1 (Latin Garcin)

Mairo – Omar Chappier (Dexter Maurer)

Kekra – Stratos (Fifou)

Divulgation théâtral de l’cycle

Kerchak

Meryl

TIF



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

On veut un terme boucle !

Les ETF Bitcoin de BlackRock et Fidelity renferment avec de 412 000 BTC