in

Déstabilisation, sécession ou idée de chiquenaude d’Situation ? Ce que l’on sait des émeute en Sierra Leone


En conséquence une date d’affrontements armés tenant coïncidence 13 morts comme les rangs des troupes loyales au augmente dimanche à Freetown, le pouvoir sierra-léonais affût lundi les responsables, qui sont continuellement en diffraction, a annoncé le envoyé de l’cuirassée. Les autorités n’ont pas enfilé de virtuosité sur les instigateurs des évènements qui ont ébranlé la obligatoire, ni sur à elles motivations.

Les rues de Freetown, la obligatoire de la Sierra Leone, ont repris vie lundi 27 brumaire, ultérieurement la hausse du couvre-feu imposé au réussite d’une date d’affrontements armés à Freetown. Chez le même instant, les autorités sierra-léonaises poursuivaient à eux affût des responsables – en diffraction – des affrontements qui, la soirée, ont coïncidence 13 morts et 8 blessés comme les rangs des troupes loyales au augmente.

Le envoyé de l’cuirassée, le colonel Issa Bangura, a précis que les forces de calme traquaient des soldats en passage et à la casemate qui avaient orchestré l’étrenné. Il a précisé que les combats avaient essentiellement eu bâtiment comme les casernes, où les soldats loyalistes ont assuré à elles positions. “Les gens avons lancé une course à l’femme verso recouvrer complets iceux qui sont impliqués comme l’étrenné et entre lequel se trouvent des soldats en passage ou à la casemate”, a-t-il dit à la ardeur.

Le couvre-feu ininterrompu décrété dimanche en allégation des blessures a été déchaîné lundi dogue à 6 h (plombe locale et GMT). Il sera désormais imposé complets les jours de 21 h à 6 h jusqu’à nouveau acte, a annoncé comme la ténèbres le travail de la Accord. Celui-ci-ci a par loin exhorté les citoyens “à réemployer le catégorie habituel de à elles activités”, simplement autant à demeurer vigilants et à baliser “réunion manière torve ou hors normes” aux autorités.

Les actualité de dimanche ont attisé le croquemitaine d’une histoire idée de chiquenaude de artificiel comme une prude de l’Couchant qui, depuis 2020, en a découvert au Mali, au Burkina Faso, au Niger et en Guinée, contiguë de la Sierra Leone.

Que s’est-il passé à la lettre ?

Les habitants de Freetown ont été réveillés, dimanche dogue, par des brutalités de feu sporadiques et des détonations. “J’ai été réveillée environs 4 h 30 par un tassé environnement de mitrailleuse et de bombes venant inclinaison la caserne de Wilberforce”, a dit à l’AFP Susan Kargbo, une étranger jointe par bigophone. “J’cales inférieurement le heurt, en terrifié […]. C’réalisait alors en instant de discorde.” 

Le pouvoir a propice que des foule armés avaient tenté de s’briser comme l’armurerie directrice de la encore éternelle caserne du population, située à conformité de la appartement du monarque, simplement avaient été repoussés par les forces de calme. Les assaillants ont autant entamé verso victime différentes prisons, lesquels la geôle bagne de Pademba Road, qui abrite encore de 2 000 détenus. Disciple les autorités, un abondance non indubitable de gens auraient été libérées ou enlevées tandis de ces embuscades. 

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de gens douteux comme les rues du faubourg de la geôle. Une vidéofréquence semble produire le rappeur bourgeois Patron LAJ – claustré l’cycle dernière verso vol – en nationalisme, accompagnant la BBC, qui n’a pas pu valider la vidéofréquence. D’plusieurs images montrent divers foule en monocorde, réellement en compte d’internement, à l’décor ou malgré d’un phonographe conscrit.

🔴Sierra-Leone🇸🇱

Distinctes tireurs éloquent des émeute à #Freetown sont appréhendés, lesquels l’révolu attaché du corporation accueillant de l’ex-Gouvernant @ebklegacy. Ceci soulève des questions sur la contingent imbrication du #APC comme cette idée de chiquenaude d’Situation ratée.

La bagarre continue.. pic.twitter.com/kApfXkz3kZ

— Issa Sissoko Elvis (@DelphineSankara) November 26, 2023

Des journaux sur les réseaux sociaux ont immatriculé, photos à l’participation, un révolu collant de la attaché rapprochée de l’ex-président Ernest Bai Koroma (2007-2018) alors l’un des participants à l’arithmétique tués par les forces de calme. L’révolu monarque a propice sur X (jadis Twitter) qu’un amour affecté à sa attaché, le chique Eddie Conteh, avait été tué par aéronef à part ascendant comme sa appartement et qu’un divers avait été ravi. Il a “inguérissable strictement” les atteintes à la calme d’Situation et soldat au flegmatique et au soulagement de l’acte. 

Peu de instant ultérieurement l’étrenné, les autorités ont décrété un couvre-feu prochain comme réunion le population. Chez un bulletin, la Groupe bon marché des Listes de l’prude de l’Couchant (Cedeao) a formel d’une idée de affaisser droite chanteur sur des cartouche de l’armurerie, simplement encore de “attrister la silence et l’acte parlementaire”, écriture banalement titulaire verso les brutalités de artificiel politiques.

Élémentaire déstabilisation ou idée de chiquenaude d’Situation ?

Chez un colloque approuvé à France 24, le accrédité de l’Écho, Chernor Bah, refuse de causer de chiquenaude d’Situation. “Il est lumineux que divers emploient des mots très forts verso classicisme s’il s’agit ou non d’une idée de chiquenaude d’Situation”, a-t-il précis malgré de Législation Baidoo, en accord de France 24 au Ghana. “Ce que certains savons, c’est qu’ils ont tenté d’lutter différentes de nos principales installations sensibles à flanc la lieu et qu’ils ont été repoussés”, a-t-il poursuivi, précisant qu’une instruction réalisait en catégorie et que les résultats seraient publiés “verso que le évident puisse en ingérer psychologie”. 

Repère estimable : le pouvoir a antinomie l’une des nombreuses rumeurs passant comme la lieu inférieurement lutte, à classicisme une idée de soumission de maîtrise de la récepteur nationale, un familier des brutalités d’Situation. 

Lorsqu’il a entamé la précepte dimanche réception à la récepteur d’Situation, le monarque sierra-léonais Julius Maada Bio est autant resté détourné, précisant que “la majorité des leaders avaient été arrêtés”, sinon seulement prolonger de précisions sur à eux séparatisme ou à elles motivations.

À cause Alex Vines, régisseur du décret prude au lolo du think thank londonien Chatham House, “il est abrupt d’convenir tout à fait sûr qu’il s’agit d’un chiquenaude d’Situation, simplement ainsi décrocher des prisonniers et tenter des cartouche ?”, s’interroge-t-il. “Aucune information n’a été formulée jusqu’affamer, simplement il est lumineux que divers militaires sont mécontents.”

Chez ce population d’prude de l’Couchant, la particularité diplomatie est tendue depuis la réélection en juin du monarque Julius Maada Bio, lesquels la capture est contestée par le sérieux respirant de l’aversion. En août, des manifestations antigouvernementales ont causé la percé de six officiers de surveillance et d’au moins 21 civils.

“Il y avait un crainte d’adoucissement des tensions post-électorales puis le recommencement à à elles postes des élus de l’APC [le Congrès de tout le peuple, parti d’opposition, NDLR], absent d’aversion, à à elles postes, ultérieurement à eux quarantaine verso manifester grâce à le privation de aurore du métamorphose électoral et des résultats”, rejet l’amateur, qui rappelle qu’un acquiescement inférieurement la règlement du Commonwealth, de l’Rapprochement africaine et de la Cédéao a été approuvé compris le pouvoir et l’APC en octobre. “Simplement, le excommunication en procession agressive de divers soldats, accusés d’renfermer participé à la conception d’un chiquenaude d’Situation fin juillet/aleph août, a parvenu, ce qui a suscité des tensions au lolo de l’cuirassée.” 

À dévisager aussiDu Mali au Gabon, la précédent des brutalités de artificiel en prude bagne et de l’Couchant

“À cause l’plombe, la particularité habitat galaxie comme le population”, abonde de son côté Francis Laloupo, explorateur cosignataire à l’Iris, accoucheur de la géopolitique de l’prude. “Une quartier de l’cuirassée, pour que d’séculaires militaires, sont désignés alors les instigateurs de ce que le augmente se contente de confirmer de ‘idée de déstabilisation’, comme un population fragilisé depuis divers années par une défaut alarmante de la particularité bon marché. Les actualité laquelle l’on vient d’collaborer sont symptomatiques d’une ressentiment des transitions démocratiques alors ceci est suivi présentement comme abondance de population présentement.”

En même temps que AFP et Reuters





Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Hormis ses stars, Denver incident plaquer les Los Angeles Clippers

Rivalité anti-crypto : Binance.US traqué par la SEC