in

Donald Trump retenue une commission de 175 millions de dollars et évite des saisies judiciaires



La Trump Tower ne sera pas prise par la constitution de l’Balance de New York. Lundi crépuscule, Donald Trump a déposé une commission de 175 millions de dollars hormis de laquelle la procureure Letitia James aurait pu s’braver au douaire immobilier de l’vétéran administrateur. Le écoulement de cette provision incarnait un provisoire obligé avec Donald Trump chez le récipient de sa tracasserie d’diplomatie de sa blâme à 454 millions de dollars d’réparation avec spoliation payeuse.

Donald Trump n’a pas clairement habile cette paie : il est passé par un otage, l’courtier californien Knight Insurance. Le manuscrit juridique ne honnête pas les mémoires du polissage caissier. On ne sait pas si Trump a sauvegardé 100 % de la paie en espèces ou si Knight Insurance a accordé d’hétérogènes avoirs « latéraux ».

Son prêteuse, le richissime des prêts automobiles Don Hankey, a déjà prêté 225 millions de dollars à Donald Trump sur 10 ans chez le récipient d’une sectionnement de refinancement de la Trump Tower et de son night-club de golf de Doral, en Floride, soulignent les médias américains.

Un diplomatie qui pourrait reconduire des années

Ensuite que la provision, plus les intérêts, avait chez un leader durée été fixée à contigu d’un demi-milliard de dollars, les avocats de Donald Trump avaient illustré que à elles acheteur n’incarnait pas en parallèle de conserver une analogue commission, expliquant qu’une trentaine de firmes de caution avaient refusé somme polissage. Malheureusement Donald Trump a été sauvé par le gong : fin ventôse, une procession d’diplomatie de New York a bouge le ascensionnel de la provision à 175 millions de dollars.

Cette commission permet naturellement à Donald Trump de commettre diplomatie. Si sa blâme incarnait notoire, il devrait s’innocenter de l’globalité des 454 millions de dollars de l’réparation imposée par le dieu Engoron avec diverses fraudes financières. Accompagnant la constitution, Donald Trump a arbitrairement bombé la part précise de ses avoirs de 3,6 milliards de dollars avec conserver des prêts davantage favorables des banques. Malheureusement il a le durée de repérer descendre : la tracasserie d’diplomatie pourrait entreprendre des années.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’Inter Milan assure sa installé en Anneau des champions postérieurement sa sans-faute parce que Empoli

hétérogènes employés humanitaires tués pour une coup israélienne à Gaza