in

en Ligne équinoxiale, un dépouillement pendant lequel la ouragan



En Ligne équinoxiale, certain 13,6 millions d’électeurs ont engrené à décider dimanche afin se lire sur 11 réformes proposées par le administrateur Daniel Noboa, visant surtout à enrayer l’contrôle du narcotrafic et des gangs.

Publié le : 21/04/2024 – 15:41

4 mn

En avec de la chaleur incendiaire, couple crises, l’une calorique, l’changé adroit, frappent l’Ligne équinoxiale qui se prononce, dimanche 21 avril, par dépouillement sur dissemblables mesures du administration comme le narcotrafic et les gangs.

Les corvées de désignation ont inauguré dimanche à 7 heures locales à Quito. Chaque 13,6 millions d’électeurs sont appelés aux sépultures afin rapporter par oui ou par non à onze questions posées par le administrateur Daniel Noboa.

“Le aboutissement de cette nomination définira la azimut et la économie d’Mémoire que certains prendrons afin agrémenter le pari de la bagarre comme la chaleur, le sacrilège dominé, la bagarre comme la malversation et afin la univers d’emplois”, a sincère le administrateur Noboa alors de l’échancrure du vote, considéré afin se réussir à 17 heures locales.

À deviner aussiEn Ligne équinoxiale, “la bagarre comme la brigandage est la responsable délai des citoyens”

Assassinats politiques

Entre les principales propositions figurent l’extradition des ressortissants équatoriens liés au sacrilège dominé, surtout voisinage les Comptes-Unis.

L’Ligne équinoxiale, gangréné par le narcotrafic et la malversation, devenu la responsable estrade de l’expédition de cocaïne produite en Colombie et au Pérou voisins, aventure figure depuis mi-janvier à une tracé acrimonie sécuritaire provoquée par les gangs. 

Le administrateur Daniel Noboa, élu en brumaire afin 18 paye, a sincère le communauté en “désordre armé contenue” et a étendu l’multitude afin corriger une vingtaine de ces coeurs.

Depuis, au moins une douzaine d’entités politiques, responsables locaux, ou surtout des procureurs ont été assassinés. Vendredi, le conseiller municipal d’une ville minière du sud du communauté a été tué par bille, allié génocide d’un bourgmestre en triade jours, et cinquième en un an.

En août 2023, peu devant le débutant clocher de la présidentielle, le capital rival de l’dégoût, Fernando Villavicencio, avait été opprimé à la échappement d’un conversation. 

À deviner aussiAssassinat de Fernando Villavicencio : en Amérique latine, une conte de viol politiques

Condamnations internationales

À ces tensions s’ajoute la tourbillon adroit provoquée par l’violence commissaire appâte avril sur l’consulat du Mexique à Quito, afin brocher Jorge Désastre, l’vieux vice-président de Rafael Correa, qui aventure l’question d’une interview afin malversation.

“Nous-mêmes subissons des traquenards qui sont le aboutissement de à nous bagarre énergique comme le sacrilège dominé”, a accentué le auteur d’Mémoire à la transmission, Roberto Izurieta.

Le administrateur Noboa espéré de son côté qu’il n’a “annulé honte” au sujet de ce opération, qui a coûté au communauté un arrêt régulièrement en lycée précédemment la Patio internationale de code (CIJ), et une plainte internationale. 

Cependant cette cliché écornée, “les nation approuvent” les décisions prises par Daniel Noboa “en corps de sûreté”, commente à l’AFP le politologue Santiago Basabe, de la Discernement latino-américaine des sciences sociales (Flacso).

Honnête acrimonie calorique

Au ligne territorial, l’obligation du période est calorique, depuis une semaine, plus de sévères rationnements d’charge (jusqu’à 13 heures par lucarne à Quito) et une bordereau en obligation des installations hydroélectriques.

Aboutissement de la ascèse, du héroïne el Niño, purement donc d’une affreuse conduite administrative, de l’exploration même des autorités, cette indigence d’charge serait donc le aventure de “sabotages” liés à ses ennemis politiques, disciple le administrateur Noboa.

Un publication présidentiel vendredi a présenté la arriéré de la civilisé et de l’multitude “afin assurer la sûreté des infrastructures énergétiques cruciales parce que de voir le gâchage, les traquenards terroristes ou d’singulières menaces susceptibles d’destiner à elles action”.

À deviner aussiL’Ligne équinoxiale, l’vieux refuge de conciliation sud-américain devenu un Mémoire manqué

Les Équatoriens se prononceront impartialement sur la placement de l’multitude au autorité des pennon, sur l’majoration des peines afin les délits liés au sacrilège dominé et sur la collège afin les forces de sûreté d’arguer des pennon saisies.

Daniel Noboa, qui devrait prétendre un inaccoutumé législature en 2025, a impartialement soumis la théorisation d’un gésine payé à l’moment. 

Sur les onze questions, qui font l’question d’un désignation seul, six visent des réformes réglementaires et cinq des amendements normaux.

Pile le politologue Basabe, le dépouillement n’apportera pas de changements substantiels. Il s’agit de questions auxquels “il est raide de fable non”, qui sont principalement “un intercession de innocenter le administration en établi”.

Disciple lui, le administration a “l’délai de maîtrise domestiquer le dépouillement”, couple sondages réalisés ceux-là jours confirmant cette disposition. Pile Daniel Noboa, “dimanche le Oui gagnera”. 

Alors AFP



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ebook-demo – Le dispositif de sophistiqué de bouquins décentralisé

Patrick Kipngeno et Maude Mathys vainqueurs du Kobe Trail