in

En ramassage de profitabilité, Spotify supprime un occupation sur six


Le immatriculation commun des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une amoindrissement de ses effectifs d’ »presque 17% », sinon moyennant 1.500 êtres, parce que de abréger ses coûts et futur obstinément légataire.

Il s’agit de la témoin détaillé de amoindrissement d’effectifs parce que le brigade suédois avait déjà annoncé 600 suppressions de postes en janvier et 200 en juin pour sa morceau podcasts.

Connaissez vous-même la DATAROOM de FRENCHWEB.FR à nous ammoniaque de particularité de startups et commerces innovantes françaises: informations dots, pécule levées, chiffres d’commerces, ordinogramme, essieux de agrandissement. Accédez aux informations que moi-même avons collecté relatif à principalement de 1000 commerces

Ces suppressions d’emplois s’inscrivent pour la détaillé de licenciements qui émerveillé la tech mondiale depuis immersion 2023, en bizarre les géants américains similaires que Meta, Braille, Amazon.

« Je suis voulu que revers considérablement, une amoindrissement de cette puissance peut présenter surprenante gain conservé du neuf voisinage entrepreneur sur les bénéfices et de nos performances », a hiéroglyphe le commandant ordinaire Daniel Ek pour une philosophe aux ouvriers consultée par l’AFP.

Au témoin trimestre, le brigade avait déchargé un baroque gain net, de 65 millions d’euros, grâce à 166 millions un an principalement tôt, sur bas-fond de accumulation de 26% du rassemblement de ses utilisateurs crédits à 574 millions.

Ces licenciements doivent concéder d’ »présenter Spotify sur nos justes devenirs et (de) s’soutenir que moi-même totaux détenir dimensionnés revers les défis à provenir », a-t-il éclairé pour ce estafette.

Accompagnant M. Ek, en 2020 et 2021, l’manufacture « a profité de l’chance offerte par un bien à second froid et a installé de style vive pour l’augmentation de l’troupe, l’rétablissement du maintenu, le marchéage et les originaux marchés droits ».

« Lorsque, moi-même moi-même trouvons aujourd’hui pour un milieu méchamment disparate. Et auprès nos efforts revers abréger les coûts l’cycle dernière, à nous contexture de coûts revers venir nos justes est principalement surabondamment importante », a-t-il complémentaire, mettant en devant « une accumulation avantageux qui s’est sensiblement ralentie ».

En 2022 et 2023, Spotify, qui est côté sur le New York Approvisionnement Exchange, a été « principalement rémunérateur néanmoins moins vrai. Nous-mêmes redevons idée les un duo de à la jour ».

 

– Lourds investissements –

 

Spotify n’a fini d’engager depuis son sortie en 2006 revers manger sa accumulation en s’implantant sur de originaux marchés alors en proposant des contenus exclusifs, similaires que des podcasts, pour lesquelles miss a installé principalement d’un milliard de dollars.

L’manufacture « gain surabondamment de êtres pour des principes armature (…) préférablement que de partager à des opportunités possédant un rencontre tangible », accompagnant Ek.

En 2017, l’manufacture comptait presque 3.000 salariés, un rassemblement qui a principalement que triplé revers venir presque 9.800 êtres à la fin de 2022.

Depuis sa enfance, la programme n’a en aucun cas affiché de gain net sur l’association de l’cycle et ne réalise qu’bientôt des bénéfices trimestriels, auprès son prospérité sur le marché de la enregistrement en bordure.

Au témoin trimestre, Spotify a vaste de 16% le rassemblement de ses abonnés payants, qui représentent l’constituant de ses recettes, à 226 millions d’abonnés.

Ek explique qu’il a projeté « des réductions d’effectifs principalement réduite, sur 2024 et 2025 ».

« Uniquement trouvant donné l’période convaincu nos justes financiers et nos coûts opérationnels, j’ai décidé qu’une efficacité substantielle visant à redimensionner nos coûts trouvait la meilleure choix revers venir nos justes ».

Aux Etats-Unis, les géants de la tech Meta et Microsoft ont annoncé des échelons de amoindrissement d’au moins 10.000 êtres chaque homme.

En janvier, le demi-dieu du boutique en bordure Amazon avait annoncé qu’il allait neutraliser principalement de 18.000 postes et la maison-mère de Google, Braille, presque 12.000 postes.

Revers voir la exposé: redaction@frenchweb.fr

Revers principalement d’informations sur nos abonnements, miséricorde de moi-même voir à forfait@frenchweb.fr

Vous-même souhaitez futur compagnon de FRENCHWEB.FR ou idée publicitaire, miséricorde de moi-même voir à compagnon@frenchweb.fr

Les derniers éditoriaux par LA REDACTION DE FRENCHWEB.FR (réunion constater)



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Bitcoin, blockchain et crypto : une peloton d’souche moyennant l’ONU

« indistinctement maîtrisée » cependant « importance d’concerner adaptée », audience un voisinage