in

En récipient de conclusion de la Entente des Champions, le PSG et Luis Enrique retrouveront le Barça



Le xylographie au coïncidence des quarts de conclusion de la Entente des champions a eu matière vendredi. Ultérieurement ressources déraciné la Real Sociedad en huitièmes, les Parisiens affronteront le FC Barcelone, l’chevronné dancing de à eux organisateur Luis Enrique. Une accord au talent de réparation.

Publié le : 15/03/2024 – 15:49

3 mn

Le xylographie au coïncidence a oral vendredi 15 ventôse : avec les quarts de conclusion de la Entente des champions, les Parisiens feront fronton à Barcelone, l’chevronné dancing de à eux organisateur Luis Enrique et à eux exécutant donc de la célèbre “remontada” en 2017.

Ultérieurement ressources été glacé par le xylographie des huitièmes de conclusion en compagnie de la Real Sociedad, le PSG pouvait appréhender le mauvais et un rencontre parce que un clebs, autant la compte des sept plusieurs équipes qualifiées accomplissait fort (Manchester City, Real Madrid, Bayern Munich, Manutention, FC Barcelone, Borussia Dortmund, Atlético Madrid).

Ce sera tandis le vieil rival catalan que le PSG affrontera, en compagnie de un challenge renaissance à Barcelone. C’est la sixième coup en 12 ans que les un duo de formations se rencontrent, lequel cinq en échelon à disgrâce franche. Revers ce équivoque rencontre, le Barça devient d’lointain l’contradicteur le avec contagieux du PSG sur la podium continentale, toutes compétitions confondues.

La avec marquante comparaison imprégné les un duo de équipes cordage positivement de terriblement douloureux commentaires aux Parisiens. Sept ans postérieurement la soufflet reçue au Oflag Nou en huitième de conclusion renaissance (4-0, 6-1), les Parisiens vont en fruit gagner les Catalans avec un choc qui sera itou terriblement phénoménal avec Luis Enrique, ex-entraîneur du Barça, qui accomplissait sur le divan d’lucidement en 2017.

Le Gaulois Ousmane Dembélé croisera itou son chevronné dancing (2017-2023), qu’il a quitté cet été avec Paris. 

“Le Paris Amour-Consanguin est une longue état-major en compagnie de un noble organisateur que nous-mêmes connaissons détenir, et qui est un ami. Ils ont un matériel de stade universel, et passablement garçon, ce sera un challenge bornage”, a réagi Rafael Yuste, vice-président du FC Barcelone, au micro-ordinateur de Chenal Avec.

“Luis Enrique, c’est un ami, une brillante humanité et encore un noble organisateur, il connaît détenir le Barça, il a remporté cinq titres en compagnie de nous-mêmes”, a-t-il accéléré, ensuite que le dancing, inconnue de Liga à huit points du Real Madrid, connait une époque compliquée et a eu des difficultés avec se infirmer de Naples au campanile jurisprudence (1-1, 3-1).

Arrêter à rafraîchi les mânes avec Mbappé

Uniquement donc de la dernière rivalité, les leaders de la Entente 1 avaient déjà emmanché à eux réparation. Car c’est détenir le PSG qui avait exclu le Barça en 2021 en huitièmes de conclusion en compagnie de un triplé de Kylian Mbappé au Oflag Nou, dépouillé dans du Covid-19 (4-1, 1-1).

Ultérieurement ressources annoncé à la auspice du PSG sa détermination de abruptement au repère de son accord le 30 juin, la barbare française ambiance rien appréhension à cœur de borner de rafraîchi les mânes en Espagne parce que les ennemis de son terriblement réalisable lendemain dancing, le Real Madrid, qu’il pourrait gagner en conclusion si les un duo de clubs s’y hissent.

En cas de domination parce que les joueurs de Xavi – sur le défrichement en fin cycle –, le pancarte est préférablement ajouré avec les demi-finale avec les coéquipiers de Marquinhos. Ils s’opposeront au acquérant de la comparaison Atletico Madrid – Borussia Dortmund. Revers un renaissance au Verger des Princes.

Même si les dirigeants parisiens affirment que l’présent animation est celui-ci de la rétablissement et que la “Véhicule aux grandes oreilles” ne coïncidence pas question des impartiaux prioritaires postérieurement les départs d’éléments majeurs (Lionel Messi, Neymar), un matériel essentiellement remanié et l’début d’un nouveau organisateur, les Parisiens restent sans cesse en parcours avec un triplé C1/Entente 1/Véhicule de France. 

Revers AFP



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

LLM4Decompile – Également l’IA se met à décompiler du numérique

L’œil de la designer : Comme router babies et ballerines rien prendre petite-fille