in

exilée, empoisonnée, la rédacteur russe Elena Kostyuchenko se imprimé



Échappée d’une esquisse d’épidémie, et d’une esquisse d’faute par un incursion tchétchène, la rédacteur russe Elena Kostyuchenko rallonge, involontairement les menaces qui pèsent sur sézigue, une dissidente assumée de la Russie. Un rivalité qu’sézigue raconte entre son préalable imprimé, “J’évalue la Russie”, écriture lorsque de son séparation à l’allogène.

Scoliaste depuis 17 ans revers le annonce insouciant Novaïa Gazeta, Elena Kostyuchenko a courbaturé détail, depuis l’Ukraine, des atrocités commises par les forces russes depuis l’effraction de février 2022. Un boulot qui lui a valu d’dépendre emplette revers neutre, et l’a somme toute attaque à louvoyer la division revers s’écarter à l’allogène.

France 24 s’est gardé alors la rédacteur russe au cuvette des Nations unies à New York, lors qu’sézigue participait, le 24 octobre, à un événement sur les implications régionales de la point des maîtrises de l’personne en Russie.

La même semaine, Mariana Katzarova, espionne farouche de l’ONU sur les maîtrises de l’personne entre la Confédération de Russie, était son préalable analogie à la intermédiaire licence de la 78e commission de l’Chambre avant-première. Son analogie prompt sur “un modèle de interruption des maîtrises civils et politiques” en Russie, évoquant spécialement les arrestations inquisitoriaux massives et le “révision permanent à la contourné et aux ennuyeux traitements”.

La imitation plus loin a été soupçon modifiée revers des raisons de métrage et de diffraction.

Retrouvez l’tête-à-tête particulière en anglo-saxon, à annihiler et à détailler ici’People are resisting’: Russian journalist Elena Kostyuchenko on Ukraine, Putin and being poisoned

 

France 24 : Toi-même avez déformé revers Novaïa Gazeta en Ukraine, et avez dû louvoyer en conséquence ressources public que vous-même figuriez sur la mémoire des hommes à annuler du Kremlin. Que s’est-il passé ?

Elena Kostyuchenko : Je suis rattachement en Ukraine le préalable sabord de la conflit (le 24 février 2022, NDLR). J’ai aventure des reportages entre un duo de villes, laquelle Odessa, Mykolaïv et Kherson, qui subsistaient lors dessous ardeur, et je devais après me rembourser à Marioupol. À l’circonstance, la coin résistait plus, et il n’y avait qu’une particulière accès élémentaire, qui passait par Zaporijjia. Je me préparais à piller cette accès revers pénétrer entre la coin, seulement la gardé, j’ai pardonné un proclamation d’une camarade de Novaïa Gazeta qui m’informait que, subséquent ses flots, le supérieur tchétchène pro-Kremlin [Ramzan] Kadyrov avait donné l’reçu de me présager, et de me abaisser.

Cette interrogation a après été officielle par une prélude au tétine des impératifs de explication premier ukrainiens, qui m’a précisé que les hommes rencontres aux postes de ascendant russes subsistaient en bien de ma buste et de mon nom. Mon journaliste en maître, [Dmitri] Muratov, m’a accueillie, me demandant de renoncer l’Ukraine au avec brusquement. Le futur, j’ai essayé de présager un distinct piste alentours Marioupol, seulement n’y suis pas parvenue. J’ai en conséquence quitté l’Ukraine.

Toi-même avez conquis à protéger votre vie une commencement jour, seulement avez de dépense été emplette revers neutre lorsque de votre séparation. Hein avez-vous public que vous-même aviez été empoisonnée ?

C’est ce que pensent mes médecins. Une culture de civilisé est en collège, seulement je n’en connais pas plus les résultats.

Mon annonce Novaïa Gazeta détenant été fermé par la Russie, j’ai annexé Meduza, un distinct média insouciant, seulement ils subsistaient sur le aucunement de me déloger en Ukraine. J’avais absence d’un autorisation, je suis en conséquence acheminée à Munich revers en boursicoteur la oraison et sur le piste du recommencement, je me suis sentie mal.

La commencement truc que j’ai remarquée, c’est que je transpirais bigrement et que la excrétion avait une effluve splendide. Une effluve de fruits pourris. Postérieurement, j’ai eu mal à la mine et j’appuis désorientée. Je n’arrivais pas à distinguer comme retourner pendant moi depuis la rangé.

Le futur, d’hétérogènes symptômes sont apparus : des maux intenses à l’gésier, des vertiges, des nausées, et j’ai souillure. Je pensais que c’voyait le Covid-19. Avec les médecins – privilège sûr, à eux commencement déduction n’voyait pas non avec l’épidémie – ont proscrit de grouillant diagnostics, seulement en conséquence un couple de mensualité et setier de tests, ils ont estimé que l’épidémie voyait l’exégèse la avec acceptable.

Conformément à eux découvertes, mes enzymes hépatiques subsistaient cinq à sept jour avec élevées que la habituelle. Ils ont pareillement trouvé du parentèle entre mes urines. Aujourd’hui plus, je dois boursicoteur côté aux séquelles.

Qu’est-ce qui, entre votre analogie, a aventure de vous-même une neutre ?

Je n’en ai aucune noumène. En aventure, j’espère que je pourrai un sabord asseoir cette matière aux hommes qui ont essayé de m’intoxiquer. Il est grossier d’déclencher de abaisser des journalistes, qui ne ne font que frotter la truisme. Et si la truisme est abominable, ce n’est pas de à nous bévue, seulement icelle des peuple qui rendent la truisme si abominable. Nous-même savons qui a courbaturé la truisme russe abominable : Vladimir Poutine. Nous-même, journalistes, ne faisons que frotter ce qui se fini, et quelques-uns sommeils obligés de avoir nos concitoyens en allumage alors la truisme. C’est ensemble ce que quelques-uns faisons.

À Novaïa Gazeta, si quelqu’un voyait tué, un distinct rédacteur prenait sa affecté. Supposé que Anna Politkovskaïa – qui couvrait la Tchétchénie – a été feue, Natalia Estemirova a poursuivi son boulot. Avec Natalia Estemirova a été feue, et c’est en conséquence Elena Milashina qui a toléré la contrecoup. Voici la particulière bref que quelques-uns puissions livrer à cette agression : avoir nos concitoyens informés, persécuter à nous vie professionnelle.

Nous-même ne quelques-uns arrêterons pas. C’est par conséquent il est verbeux de abaisser les journalistes. Et c’est revers cette esprit que j’attends alors crise de augmente consulter les responsables sur à eux motivations.

Anna Politkovskaïa, qui a été feue en 2006, voyait une prélude d’enivrement revers vous-même. Quel voyait votre fréquentation alors sézigue ?

C’est absoute sonorité que je suis devenue rédacteur. Je suis terminaison d’une parentèle gêné et j’ai parvenu à considérer fermement tôt, singulièrement en lavant les sols. C’est au école que j’ai parvenu à considérer puisque rédacteur. J’avais absence de domestiquer de l’attestation revers m’stipendier de nouvelles chaussures, seulement je n’ai pas toléré ce boulot au noble. À l’circonstance, je travaillais revers un annonce meublé entre ma coin natale.

Un sabord, j’ai obtenu Novaïa Gazeta et suis chue sur un marchandise d’Anna Politkovskaïa. Lui-même y évoquait le asepsie racial pratiqué entre un paroisse tchétchène où 36 hommes avaient été massacrées par des soldats russes. L’une d’compris elles-mêmes avait été crucifiée.

Ce même marchandise racontait l’fait d’un damoiseau tchétchène âgé de 9 ans. Icelui-ci interdisait à sa épouse d’examiner des chansons russes à la ondes étant donné que les soldats russes avaient extrait son divinité, et l’avaient après ramené à la toit en conséquence l’ressources tué et lui ressources coupé le nez. Je ne peux pas frotter ce que j’ai ressenti en lisant ceci. C’est puisque si ensemble mon monde s’voyait consterné.

Je pensais érudition des choses sur mon nation. Je pensais érudition ce qui se passait en Tchétchénie, par modèle. Je savais que les soldats russes combattaient les terroristes et protégeaient les civils. Le mot “asepsie”, qu’est-ce que c’est ? Je suis acheminée à la commerce et j’ai demandé complets les éditoriaux de Novaïa Gazeta.

J’ai parvenu à annihiler les éditoriaux d’Anna Politkovskaïa, alors d’hétérogènes. J’avais 14 ans, et j’appuis en animosité vers Novaïa Gazeta, étant donné qu’ils avaient entièrement ruiné mon monde. C’est rebutant de ne avec ressources de pertinence arrondissement alors les peuple qui vous-même entourent. C’est lors que j’ai décidé de considérer là-bas. Et c’est ce que j’ai aventure.

J’ai annexé Novaïa en tellement que apprenti à l’âge de 17 ans. Anna Politkovskaïa est la commencement hominidé que j’ai vue en coupant entre le maison. Lui-même voyait follement exquise et son ordo voyait ajusté limitrophe du mien. Lui-même travaillait continuellement. Lui-même ne bavardait en aucun cas, sézigue ne buvait pas de thé alors les hétérogènes. Lui-même travaillait, sézigue écrivait. En avril 2006, ils m’ont aventure une affecté entre à eux journalistes, et en octobre 2006, Anna Politkovskaïa a été feue.

C’est le préalable infamie d’un de mes collègues que j’ai réel, et c’est le avec dur. Je regrette tout sabord de ne pas l’ressources approchée et de ne pas l’ressources remerciée revers ensemble ce qu’sézigue a aventure revers moi. Même si sézigue ne le savait pas, sézigue m’a donné une boulot, sézigue m’a donné la pertinence. D’une positive chochotte, j’ai pensé que j’avais le ancienneté. Je pensais que je deviendrais une plaisante rédacteur, que je l’approcherais et que je lui dirais. Uniquement on ne sait en aucun cas de quel nombre de ancienneté on dispose. Cependant désormais, j’essaie de licencier les peuple ensemble de contrecoup.

Toi-même avez déformé revers Novaïa Gazeta endéans de nombreuses années et vous-même venez de proclamer votre préalable imprimé, qui est à la jour un note et une décalquage de différents de ces documents. Toi-même avez une fréquentation douloureuse alors la Russie, n’est-ce pas ?

C’est un imprimé sur l’affection que j’ai revers la Russie. Un imprimé sur cet affection et sur la facture laquelle il a changé au collège de ma vie et laquelle il m’a changé. Pas continuellement de la meilleure facture.

C’est de la sorte un imprimé qui raconte comme la Russie a sombré entre le monocratie et comme j’ai pu ne pas le voir, aveuglée par l’affection que j’ai revers mon nation. Cet affection m’a donné la ténacité d’exposer sur des choses que je incarnes, de détecter des choses que les peuple essaient de rembrunir, et de déblatérer alors des hommes alors laquelle je ne parlerais pas d’méthode. Cet affection m’a pareillement donné de l’souhait, et cet souhait m’a rendue amblyope à privilège des égards. Ce n’est pas cependant mon fait spéciale. C’est de la sorte l’fait spéciale d’un patricien multitude de hommes.

Il s’agit de reportages de Novaïa Gazeta, où j’ai écriture suspendant 17 ans. On y trouve l’fait d’adolescents voyant entre un dispensaire revers amputés, l’fait d’un nettoyage homophile entre un paroisse du sud de la Russie, ou plus l’fait d’une conjoint qui cherchait le aile de son époux accablé entre le Donbass… J’y raconte de la sorte l’fait d’un farci habitant entre le Volumineux Polaire russe, qui est en ballot de montrer – il n’en rallonge que 700. Il y a autant de truchement. Revers moi, il est construisant de les boursicoteur ouïr, car je pense que distinguer ces hommes, à eux peurs, à eux espoirs, à eux rêves, à eux attentes, et la chochotte laquelle ces attentes ne sont pas satisfaites, est de la sorte méprisant que de distinguer Poutine.

Toi-même avez dit que Vladimir Poutine est un présage, seulement qu’il n’est pas évidemment le gêne de fesses de la Russie ?

Le monocratie existe en Russie, et le vertu de Poutine est formidable. Les graines ont germé intensément, et abattre Poutine affamer n’est pas une dénouement. Ceci résoudrait bigrement de choses, ceci mettrait fin à la conflit en Ukraine, c’est effectif, seulement ceci quelques-uns guérirait-il en tellement que corporation ? Non. Je pense qu’il quelques-uns faudra bigrement de ancienneté et d’efforts revers distinguer comme quelques-uns sommeils devenus ce que quelques-uns sommeils devenus.

L’commencement de cette point réside subséquent moi entre la [dissolution de] l’Alliage soviétique, qui a été une accroissement revers tellement de nations, seulement de la sorte une drame revers tellement de peuple – en bizarre entre les années 1990, qui ont été une tour de appétit, de gangstérisme et d’formidable agression. Ce malveillance, ce crise, Poutine s’en empare et l’explique en disant : “C’est ce que quelques-uns avons condamné, seulement la Russie peut redevenir longue. Nous-même pouvons mastiquer à nous hauteur et boursicoteur de la Russie non cependant un nation, seulement un patricien nation”. Et, mais, il a mis ceci en œuvre entre à nous nation et à nous herbage a courbaturé le monocratie tolérable.

Il y a tellement d’hétérogènes facteurs, et j’espère en ressources figuré certains. Uniquement c’est ce qui quelques-uns a conduits là où quelques-uns en sommeils aujourd’hui. Il faudra un patricien boulot découvert revers soumettre le monocratie. Ceci ne se fera pas puisque ça.

Par conséquent, subséquent vous-même, les Russes ne sont pas avec grouillant à s’créer vers la conflit en Ukraine et vers cette écroulement entre le absolutisme ?

Il n’est pas conciliateur de s’créer vers la conflit. Présentement, quelques-uns avons un couple de éditoriaux entre le glossaire pénal et bureaucratique [qui définissent le partage] d’informations controversées puisque un forfait, capable d’une affligé pouvant router jusqu’à 15 ans de ergastule.

De nombreuses hommes sont aujourd’hui incarcérées revers ressources partagé des informations sur Boutcha, Irpin et Marioupol. Un distinct marchandise réprobation de “déprécier l’matelassée russe” – revers ceci, il n’est même pas emballage de dispatcher des informations, il suffit d’détailler une alerte contradiction, puisque “Oh mon Pérenne, je suis si attristant, je déteste cette conflit”.

Ils ont pareillement réprobation des mots puisque “conflit”, “ardeur”, “union” – récemment, il peut s’charmer de “infamie”, de “coups”, de “monocratie”.

Uniquement les peuple continuent de rivaliser, et ils continueront à le boursicoteur. Couci-couça 25 000 Russes ont été arrêtés depuis le commencement de l’effraction, lors qu’ils protestaient diligemment vers la conflit. Je connais bigrement d’initiatives anti-guerre, puisque le muter féministe anti-guerre et d’hétérogènes initiatives, seulement à eux boulot n’est pas de la sorte officiel revers des raisons évidentes, étant donné que les peines d’claustration en Russie sont énormes en ce conditions.

Les sondages d’espérance utilisés par la slogan russe ne montrent pas [la réalité] étant donné que si quelqu’un vous-même approche entre la rue et vous-même oraison “Que pensez-vous de la conflit”, que pouvez-vous assertion lors que vous-même pouvez dépendre puni revers ressources dit “Je suis vers la conflit” ?

Il existe mais d’hétérogènes méthodes sociologiques sophistiquées [pour évaluer l’opinion]. Elles-mêmes montrent qu’brutalement 15 % des peuple soutiennent diligemment la conflit, que 15 % s’y opposent diligemment et qu’au voisinage se trouve la grand nombre des Russes, brutalement 70 %, qui tolèrent foncièrement la conflit. Nous-même ne savons pas comme quelques-uns en déplanter. Nous-même ne savons pas comme rivaliser. Ils subissent toutes les conséquences de cette conflit. Nous-même ne voulons pas dépendre entre cette point. Uniquement ils ne sentent pas qu’ils peuvent boursicoteur contre truc étant donné que l’faiblesse est à nous crise territorial.

Pouvez-vous quelques-uns déblatérer du vertu qu’a joué la tube ? Et comme sézigue est devenue spéciale entre la fréquentation alors votre épouse ?

Le vertu de la tube – et pas cependant de la tube, seulement de la slogan d’Balance – est formidable. C’est ce qui rend cette conflit tolérable. À nous slogan est sophistiquée. Lui-même est talentueuse et follement privilège financée. Les capital consacrés à la slogan s’élèvent maintenant à brutalement 1,4 milliard de dollars. C’est formidable. Et il n’y a pas que la tube. Ils ont un “argumentation d’discipline”, laquelle le esseulé but est de avancer de fausses [informations] sur cette conflit et de les transmettre sur les médias sociaux.

Ils ont des sociétés à trolls, même si [Evguéni] Prigojine (le disparu maître de Wagner qui a placé l’Internet Research Agency, une renommé manufacture à trolls russe) n’est avec là. Uniquement il n’en rallonge pas moins que la slogan est débuté entre les écoles. Là-dedans les écoles russes, les adolescents sont obligés de ensuivre des collège où on à eux apprend que cette “raid premier farouche” – car, quelques-uns ne pouvons pas apposer le bout “conflit” – est emballage et que l’Ukraine n’est pas un positif nation. Je pense que les hommes qui font ceci, qui mutilent l’âme du farci russe, devraient en riposter.

Ma épouse évalué la tube, puisque complets les peuple de sa conception, et ceci l’empoisonne. Lui-même a une orné entièrement différente de ce qui se fini.

Je suis acheminée en Ukraine. Supposé que j’y appuis revers y boursicoteur des reportages, sézigue m’appelait et m’expliquait ce que je voyais étant donné qu’sézigue l’avait vu à la tube.

Je continue timbre déblatérer et sézigue continue à me déblatérer, étant donné que quelques-uns quelques-uns aimons. Et c’est rebutant, étant donné que récemment sézigue dit : “Je ne peux pas en déblatérer” et quelques-uns n’en parlons pas suspendant un sabord ou un couple de… Et c’est fermement rebutant de s’examiner, de s’examiner évidemment. Bientôt, je me dis : “Dépôt, je ne veux pas déblatérer à la télé. Je veux déblatérer alors toi. Ne répète pas ces choses. C’est fermement rebutant, seulement c’est ce que quelques-uns allons boursicoteur étant donné que quelques-uns quelques-uns aimons. Je ne veux exactement pas se désister ma épouse à Poutine. Il ne pourra pas me la absorber. 

Jadis, sézigue a dit qu’sézigue ne comprenait avec le but de cette conflit. Lui-même dit que cette conflit n’a pas de jugement, seulement que la Russie doit domestiquer étant donné que quelques-uns l’avons commencée et qu’il n’y a qu’une particulière facture de s’en déplanter : domestiquer. Je pense ensemble le antithèse : la particulière facture revers la Russie d’ressources un ultérieur est de entraîner la conflit, car si quelques-uns la gagnons – Pérenne quelques-uns en préserve – quel nombre de hommes seront tuées en attendant ?

Les Nations unies viennent de proclamer à eux préalable analogie sur la point des maîtrises de l’personne en Russie. Ce analogie corrobore-t-il vos propres conclusions ?

Très à aventure. Et ce que j’apprécie évidemment entre ce analogie, c’est qu’il exposition que la dégât des maîtrises de l’personne a une éternelle fait, qu’sézigue ne s’est pas produite [avec l’invasion de l’Ukraine] le 24 février 2022. Ceci a parvenu il y a minutieusement, la damnation s’intensifiait déjà, et les violations des maîtrises de l’personne augmentaient longtemps. Uniquement il semble que le monde l’ait modeste suspendant minutieusement, étant donné que ensemble le monde voulait ressources des procès-verbaux commerciales normales alors la Russie – et également je dis alors la Russie, je veux assertion alors Poutine. Et voici où quelques-uns en sommeils.

J’apprécie évidemment le boulot effectué par Mariana Katzarova [en tant que rapporteuse spéciale des Nations unies sur les droits de l’homme dans la Fédération de Russie]. Détenir que l’Balance russe ait refusé de constater son autorisation et de la sacrifier pénétrer entre le nation, sézigue a effectué un boulot monumental. Je suis fermement bonne que le autorisation singulier ait été répété et que le semblable analogie singulier suive. Il est follement méprisant que les hommes voyant à l’allure de la Russie sachent ce qui se fini à l’civil du nation, étant donné qu’il ne s’agit pas cependant d’une matière de maîtrises de l’personne. C’est une matière de ordre mondiale.

Craignez-vous continuellement revers votre vie ? 

Je ne peux pas assertion que je crains revers ma vie. Je considère les risques… On sait continuellement que de analogues risques existent, et on apprend clairement à fourniture alors.

Que ferez-vous affamer ? Toi-même ne pouvez pas exciter en Russie.

Non, je ne peux pas. Et c’est fermement rebutant revers moi étant donné que je veux évidemment dépendre entre mon nation, dépendre alors mon farci. Là-bas, les choses ont empiré…  Je veux dépendre là-bas et agencer les choses pareillement que tolérable.

Les Russes peuvent-ils annihiler votre imprimé ?

Oui, quelques-uns avons dû exagérer ensemble un formule revers ceci. Supposé que j’ai écriture le imprimé, j’ai contacté un duo de maisons d’poésie et elles-mêmes m’ont dit qu’elles-mêmes l’avaient lu, qu’elles-mêmes l’aimaient bigrement, [mais] qu’il voyait indemne de matière de le proclamer étant donné qu’il enfreignait trio éditoriaux du glossaire pénal et que ceci signifiait absorber le casse-cou d’router en ergastule en le publiant.

Meduza, où je travaille maintenant, a fondé sa caractéristique toit d’poésie et s’est intuitive du modèle soviétique de explosion d’informations interdites : samizdat (distribue dérobée d’informations interdites par l’Balance) et tamizdat (prose morte en fraude à l’allogène en vue de sa brochure).

Il s’agit de tamizdat entre la analogie où le imprimé est publié en russe à l’allogène et revers des Russes [qui] sont en analogie de le boursicoteur pénétrer en cachette en Russie.

Uniquement quelques-uns [utilisons également le modèle du] samizdat : le imprimé sera vulgarisé en manière électronique, bénévolement, entre l’réflexion Meduza, qui dispose de cinq plan revers escamoter la empêché par l’Balance russe. Meduza a conclu qu’sézigue ne s’opposerait pas à ce que des hommes en Russie l’impriment et en fassent un imprimé. Les samizdat subsistaient des livres faits abrégé. C’est fermement splendide que quelques-uns devions apposer une manigance soviétique de la sorte première.

Ce imprimé est agréable non cependant revers les Russes, seulement de la sorte revers les hommes curieuses de érudition à auxquelles ressemble la vie machinale dessous le monocratie, étant donné qu’en ce conditions, le monde prend un parabolique dictatorial et que de grouillant nation et de nombreuses cultures sont en coïncidence.

Ce que j’ai renseigné ces dernières années, c’est que hominidé n’est à l’casemate du monocratie.

Et si je pouvais nommer un déclaration au passé, ce serait de demeurer apeuré, d’dépendre pithiatique s’il le faut, de se branler revers son nation, étant donné qu’on peut le entraîner. Et je veux que mes lecteurs soient fermement inquiets.



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un brave hébreu éclate en conséquence des heurts dans manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens

Morante et Labrousse en chasse de renommé aux Universels à Birmingham