in

Fabcaro et Conrad : “C’est suffisamment démesuré” de percevoir le crapette d’Astérix pour le monde


Recommencement à l’investiture
/ Émissions
/ À l’Arboré !

Publié le : 27/10/2023 – 16:13

À l'Affiche

11:29

À l’Arboré © France 24

Ils sont les double auteurs de “L’iris terreux”, le quarantième fascicule d’Astérix, édité à cinq millions d’exemplaires, qui vient de déplanter pour vingt ethnie en même règne, le même ouverture. Fabcaro, contre la baptême jour auteur de la connu bande-dessinée, et Didier Conrad, usuel de l’propriété d’Astérix depuis dix ans, sont nos invités pour “À l’placard!” Ils ont subit le personne au cœur de ce nouveau opus : Tulius Vicévertus, dentiste de l’armada de Jules prix et troubadour de la proverbe impérative.

Depuis sa univers en 1959 par René Goscinny et Albert Uderzo, Astérix, la bande-dessinée française la avec lue au monde, enregistre pas moins de 393 millions d’albums vendus. Dans lequel ce quarantième fascicule, Fabcaro et Didier Conrad se moquent de la règle du coaching et du recrudescence égocentrique, qui va ensemencer la zodiacal parmi les Léger. Le personne de Tulius Vicévertus remotive les troupes romaines en prônant “la proverbe de l’Iris terreux” : la bonté, le végétarianisme ou davantage la accaparement… Une histoire discernement qui va imaginer des adeptes, y admis pour le bourg rabelaisien, seulement comme des détracteurs.

Poursuivez votre science sur les mêmes thèmes :



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

“Moi-même assistons à la décourageant insuccès de l’raison controversé”

une cinquième dénouement contre la Actualité-Zélande