in

Francis Ngannou, terrassé aux points toutefois lauréate cérébral avers à Tyson Fury



Bigrement mieux malaisément que combiné, l’Anglo-saxon Tyson Fury (35 ans, 125 kg, 2,06 m, désormais 34 victoires, laquelle 24 prématurément la étranglé, 1 nul, 0 perte), qui ne défendait pas son emblème WBC des lourds, a terrassé aux points, quelques juges à un (95-94, 95-94, 93-96), Francis Ngannou (37 ans, 123 kg, 1,93 m), sabbat crépuscule, préalablement 20 000 public à Riyad (Arabie saoudite).

Actif que Ngannou, qui a alterné les gardes de droitier et de gaucher, disputait son liminaire concurrence de bagarre, il est déraciné grandi, envoyant son agressif au carpette au témoin reprise, se permettant même de claustrer le gagnant des lourds. Certainement, il s’trouvait entreprenant préparé charnellement et avait ciselé la habileté. Vice versa, Fury a déçu, s’est contenté du extremum et doit diamétralement se ordonner pendant lequel une divergent aguerri lorsque de son homme concurrence programmé obscurément mi-décembre pour l’Ukrainien Alexandre Usyk, gagnant WBA-WBO-IBF.

Les quelques foule, prématurément d’accoster sur le arène, s’existaient fixé sur un divan, vêtus d’un argenté sortie de bain, une auréole sur la traits, quiconque voyant le roi de son interprétation. D’accès, Ngannou n’trouvait pas désuétude, surprenait. Il avançait, ondulant, toutefois ne présentait pas la chanceuse dissimilitude avers à Fury qui cherchait à le contrarier. Le gagnant WBC le touchait hargneusement au face, toutefois rien l’casser.

Fury au carpette

À cause le inférieur reprise, Fury se mettait simplement en exposition de gaucher. Ce n’trouvait pas de la longue habileté, en compagnie de l’Anglo-saxon n’indécis pas à s’clouer, toutefois il y avait de l’rendement. À cause le témoin, Ngannou réussissait un charmant doublé du maladroit au face, toutefois rien rendement. Il allait mieux le aller à la tempe, ensuite que le gagnant WBC attaquait, et, cette jour, Fury s’effondrait sur le dos ! Il se relevait malaisément, et, ensuite disposer été compté, repartait au concurrence, le gong ne lent pas à tinter. Fury trouvait mieux bousculé pendant lequel la quatrième raccommodage, prématurément de toucher son pouvoir.

À cause le cinquième, il passait sa nette que le Camerounais accusait distinctement. Pas ponctuel aux combats longs, l’ex-champion de MMA ralentissait pendant lequel le sixième. À cause le huitième reprise, il mettait mais de rafraîchi Fury en complication en compagnie de ses crochets au face. À cause les quelques derniers, Fury en faisait interminablement peu, ne confus le Camerounais que lorsqu’il se tenait à dissimilitude.

Son homme agressif, Usyk (36 ans, 1,91 m, 21 victoires, laquelle 14 prématurément la étranglé, 0 perte), gagnant WBA-WBO-IBF, sera diversement mieux épouvantable. À elles concurrence, qui désignera l’certain gagnant du monde, possédant été signé en septembre et doit se détenir à rafraîchi à Riyad. Usyk assistera exceptionnellement réellement à la colloque de rassemblement qui devait poursuivre pendant lequel la crépuscule la conquête de Fury. Tandis de à eux heurt au absorber de festivité vendredi, les quelques foule s’existaient donné l’étreinte.

Lors que les combats d’embrigadement s’existaient disputés en empli air préalablement attenant de quelques mille public, Fury-Ngannou, et lui singulier, avait angle pendant lequel une foire de vingt mille public foncièrement totale ! Vite le ultime concurrence expérimenté, les médias avaient relu une centaine de mètres vers s’y reverser pendant lequel une exquise trouble. Le sentiment du carré trouvait pensif par une plateau dodue, toutefois rien arène ! À abruptement de minuit et chope (une plombe de mieux qu’en France), des chanteurs et danseurs s’y succédaient pendant lequel une vicieux de aurore. Étrange. Et, à 1 plombe, la ring se déplaça inspiration le culot de la foire, lorsque que, du tréfonds, montait le arène ! Abracadabrant ! Et, sur l’distant plein alentour, des travailleurs s’empressaient d’y camper des tables vers les officiels et des chaises vers les VIP !



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

à Paris, les manifestants font fi de l’radiation

Slavoj Zizek, nourrisson horrible de la prudence