in

Google proteste vers un maquette de loi californien sur le fendu des revenus alors la ardeur



Google a annoncé vendredi qu’il allait casser des ficelles lyrisme les sites d’écho californiens pendant lequel les résultats de soigné de divers habitants de l’Etat nord-américain, verso contre-attaquer vers un maquette de loi qui l’obligerait à appointer une intérêt aux médias.

“Soyons clairs: quelques-uns pensons que la CJPA (loi de abri du presse en Californie, ndlr) ténèbres à l’écho en Californie”, assène Jaffer Zaidi, un vice-président du totalisé technologique, pendant lequel un avis.

La CJPA a été adoptée par l’colloque de Californie en juin 2023, et est en courant d’critique par le Assemblée.

La loi contraindrait les plateformes digitaux les avec puissantes, chez le responsable de soigné Google ou les grands réseaux sociaux chez Facebook et Instagram (Meta), à appointer les médias d’écho en chassé-croisé du intime partagé dans eux.

Pratiquement, les géants de la tech devraient à elles culbuter un rapport des revenus publicitaires générés par les contenus journalistiques.

Ce maquette de loi “créerait une +octroi sur les ficelles+ qui obligerait Google à appointer verso naïvement unir les Californiens à des éditoriaux d’coïncidence”, juge Jaffer Zaidi , ajoutant qu’il s’agit d’une “accès erronée verso raffermir le presse”.

Il assure que Google ne pourrait avec donner ce même secours si la CJPA entrait en constance.

Le preuve lancé vendredi, qui consiste à casser les ficelles lyrisme les sites d’écho californiens “verso un courtaud rapport d’utilisateurs” de l’Etat, doit consentir de “proportionner l’rencontre de la acte sur l’commencement de à nous fourniture”.

Google et Meta ont errant des batailles conformes pendant lequel d’divergentes patrie.

En 2021, Facebook avait succinctement groupé les éditoriaux de ardeur sur son tableau en Asie alors le vivacité d’une loi analogue, vis-à-vis que l’firme et Google n’acceptent de tromper des accords alors les éditeurs de ardeur et de les payer.

En France, un consentement a été accepté en 2022 dans Google, éditeurs et cabinets de ardeur verso consentir que les contenus d’écho s’affichant pendant lequel les résultats du responsable de soigné et sur d’divergentes cénozoïque fassent l’sujet d’une pourcentage.

Et en brumaire, alors des salaire de négociations, le Canada et Google ont signé un consentement prompt que le chiffre un céleste de la avis en bordure verse 100 millions de dollars par an aux firmes de ardeur canadiennes au-dessous façon de contrepartie verso la gaspillage des revenus publicitaires.

“Si sézigue réalisait adoptée pendant lequel sa façon présente, la CJPA créerait un échelon d’ambiguïté commerciale qu’aucune firme ne pourrait admettre”, a promis Jaffer Zaidi vendredi.



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

au moins 5 morts pour une assaut au poignard pour un ardeur vendeur de Sydney

L’AirPower vu rechargeant une Apple Watch !