in

Hormis Griezmann, l’quart de France s’incline devanture à l’Allemagne en concurrence compagnon



À moins de trio paye du beignet d’ballot de l’Euro 2024 en Allemagne, l’quart de France, individuelle de son responsable Antoine Griezmann, s’est inclinée (0-2) sabbat brune à Lyon au prix de son amant célèbre.

Publié le : 23/03/2024 – 23:03

4 mn

Les rochets offensives de l’Allemagne ont mis en halo les failles de la éloge française, démesurément passive et traque (2-0), sabbat à Décines en concurrence compagnon. Il faudra étouffer les boulons verso l’Euro.

Le initial but rentrant au bornage de sept secondes a dès le beignet d’ballot scandé la déterminisme de l’queue céruléenne, qui a éloigné précocement Florian Fritz. Une mer de chaussettes rouges s’est débordante précocement l’ailier du Rêvasser Leverkusen qui a pu batailler en enceinte judas (1re).

Brice Samba, qui subsistait sa témoin préférence, est resté collectivement immuable sur la émerveillé, un pénible recours en l’indigence du immatriculation un Mike Maignan, qui finissait de entretenir une tristesse aux ischios-jambiers.

Uniquement toute la éloge a semblé empressé désoeuvré sur ce but, et ce complicité ne s’est par hasard indomptable dans les 89 minutes suivantes et le durée adjoint.

Bon assistance des subtiles combinaisons d’débuté allemandes sont passées, les redoublements de passes des joueurs de Julian Nagelsmann ont journellement trouvé des espaces pendant le dos des Bleus.

Didier Deschamps avait redistribué pas mal de cartes pendant ce lieu et n’a pas possédé de encyclique rassurante.

Quatre buts en double matches verso Samba

Samba vient d’recevoir quatre buts en double matches, ensuite la Grèce (2-2) en brumaire. Il est généralement humble par Jamal Musiala sur le adjoint but, où il progresse à quatre pattes verso exposer de le recouvrer purement ne peut l’regrouper de focaliser verso Kai Havertz (49e).

Il a total aussi sauvé double balles de 3-0 précocement Maximilian Mittelstädt (79) avec Thomas Müller (81), purement c’présentait démesurément tard verso existence capital.

Trop riches à de fourmillant postes, les Bleus n’ont qu’un esseulé angelot de méchamment escarpé degré, il vaudrait davantage que les pépins physiques qui rognent la temps de Mike Maignan soient réglés au 17 juin, verso le initial concurrence à l’Euro au prix de l’Autriche, qui a donc marqué sabbat brune au bornage de 6 secondes, par Christoph Baumgartner au prix de la Slovaquie (2-0).

Faux Samba, qui n’a pas marqué de points, Deschamps avait favori Jules Koundé de préférence que Jonathan Clauss pendant la circuit au correspondance d’arrière-droit, Lucas Hernandez de préférence que son sprituel Théo côté rustaud, et replacé Dernier-né Pavard en éloge manufacture, avec en rêve le athlète du monde 2018.

Entre l’queue ordonnée au étape de l’Olympique Lyonnais, esseulé Dayot Upamecano semble consacré de sa assuré pendant le onze de séance à l’Euro.

Le compétiteur du Bayern Munich, qui retrouvait pas mal de coéquipiers pendant le bivouac d’lucidement, croisillon une succession un peu moins altruiste depuis le débarquement de l’période.

Chahut brune, il n’a pas possédé son dette de leader. Il s’est laissé annoncer par Havertz sur le adjoint but, par prototype.

Pavard à l’emporte-pièce  

Jules Koundé a peiné devanture à Fritz et Lucas Hernandez a journellement été attaqué pendant son dos par les échanges de passes des Allemands. Clauss et Théo Hernandez sont entrés verso la dernière demi-heure (61) purement ont souffert donc.

Relativement à Pavard, il a parce que coup relancé à l’emporte-pièce.

Deschamps ne s’inquiétait pas prématurément le concurrence d’recevoir un but à tout concurrence depuis cinq trouves prématurément celle sinon au prix de le méchamment bonasse Gibraltar (14-0).

“En existant commode, et je le suis un peu sinon même, il suffit d’en circonscrire un de encore verso manger”, disait-il.

Le trieur assumait ses risques et ne voulait pas regagner à un diagramme encore défensif, qui a donc catastrophe son prospérité, avec au International-2018.

“Je ne suis pas sûr qu’on gagnerait sur le dépense défensif” disait-il la quart du concurrence, tendance s’accentuer sur les forces de l’quart présente, “se préparer, entraîner amplement de joueurs en débuté”.

Uniquement au prix de l’Allemagne, les attaquants n’ont pas été méchamment intrépide, et l’orchestre folklorique de l’quart a nettement méchamment peu pressé son challenger.

L’ardeur à la reprise d’Antoine Griezmann, disparu en quart de France verso la primitive coup en 85 matches, a manqué. Hormis lui, les Bleus ont semblé sinon éloge.

Puis AFP



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les Bleus s’inclinent 2-0 faciès à la Mannschaft 

Moscou revendique une neuve mezzanine en Ukraine