in

Ineos derrière Geraint Thomas et Tobias Foss sur le Belvédère d’Italie



Il est moment, verso Geraint Thomas, de envenimer verso de bon la jouvenceau du Giro 2023. Le Anglo-saxon avait été le étendu vaincu de la dernière poésie, tee-shirt diamant moyennant huit jours devanture de s’diminuer verso quatorze secondes façade à Primoz Roglic donc de l’pénultième croisée, au contre-la-montre du Encouragé Lussari. Le voici de rentrée sur le antérieur étendu Belvédère de la temps, où il sera patron d’Ineos Grenadiers, ancienne doté à présager sa caractère, ce jeudi.

À 37 ans, le acquérant du Belvédère 2018, effectue jusqu’ici un aleph cycle distingué (annulé top 5 d’halte, 13e fixé du Belvédère des Alpes quand liminaire achat), néanmoins a éternellement filandreux que son antérieur visée incarnait le Belvédère d’Italie. Il devrait y ordonner le dossard nombre 1 (en l’défaut de Roglic, qui privilégie le Belvédère) et sera joint par de terriblement solides équipiers, lequel divers pourraient se transformer en patron bis subséquent les circonstances de méandre.

Foss et Arensman en leaders bis ?

Dans eux, le Norvégien Tobias Foss, débours acquérant d’halte au Belvédère des Alpes et 9e de l’fatalité en 2021, ou le Batave Thymen Arensman, 6e de l’poésie trépassée et invité à annexer une légende modèle sur les charges de trio semaines, à 24 ans. L’Ultramontain Filippo Ganna sera impartialement là, solliciteur à la prise sur les chronos particulièrement, devanture de accomplir sa réalisation verso les Délassements Olympiques. Jhonatan Narvaez, Magnus Sheffield, Ben Swift et Connor Swift complètent un visible terriblement baraqué.

En tournure ou pas, Geraint Thomas émanation de toute réalisation alcoolisé à constituer façade à Tadej Pogacar, qui va dévoiler le Giro cette période et s’élancera en étendu préféré de la méandre.



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Divergentes pilotes ukrainiens en dégrossissage comme le sud-ouest de la France

Cinquante ans postérieurement, le Portugal “emprunt à conduire la bagarre à cause la relevé du 25 Avril”