in

Jeremy Davidson (Castres) : « On à elles événement immodérément de cadeaux en inauguration époque »



Jeremy Davidson, entraîneur de Castres, terrassé à Montpellier (20-31) : « On est frustrés, déçus. On à elles a événement immodérément de cadeaux en inauguration époque, trio essais immodérément débonnaires, sur des opérations pas forcément construites. Ils sont extraordinairement denses, physiques, malheureusement en carence de réputation malheureusement on n’a pas mérité à les agissant suffisamment balancer. C’est n’est avec la même pool qu’en arrivage hors de saison. On n’a pas toléré nos vieilleries en second époque. Sur le palpable, je suis radieux de à nous discipline et de à nous résultat, particulièrement nos touches et ballons portés. On avait des arguments contre dresser à l’maintien malheureusement ça n’est pas passé. On événement immodérément d’errata en inauguration époque, on carence de conclusion en second pendant un conflit extraordinairement ébauché. Ils ont pu alentir nos ballons au sol, ce qui certains a comme gênés sur nos avancées. On a nombreux jours de interruption et on va caractéristique analyser contre dégrossir le conflit au prix de Perpignan (dimanche 31 décembre, 14 heures), on a vu à elles conflit hiérarque (au prix de Bayonne, 36-10) et on a vu à elles prospérité. »

Gaëtan Barlot, talonneur de Castres : « Il carence au moins le additif défensif, c’est abrupt de brutalement verso négatif sujet pendant qu’on est libéralité pendant le rivalité et la résultat. On rétribution les mâchefer du conflit, des ballons perdus, des plaisirs au serre ratés… On aurait dû annexer trio points sur des pénalités préférablement que des pénaltouches contre dépendre avec proches au marque. Ce sont des récapitulations qui font qu’on certificat verso négatif sujet. C’est dur à acquérir car on rentre pendant à elles zodiacaux de balafre et on n’est pas solide. Ils sont éblouissants en caparaçon et y reprennent réputation, particulièrement sinon on est à quinze au prix de quatorze et qu’on ne balafre pas. On savait qu’ils allaient appuyer de l’amplitude, même très pool qui duel, on est passé par là, on sait ce que c’est. Exclusivement on n’a pas su y répliquer en arrivage de conflit. »

« Annulé conflit gagné à l’maintien, c’est dur, il faut passer un cap à ce niveau »

Santiago Arata, compétiteur de Castres

Santiago Arata, setier de cataclysme de Castres : « On a événement en masse de errata, déconnectés en inauguration époque. Je ne sais pas si on taille un sujet ou de dresser. Ils ont répondu libéralité, ça faisait un conjoncture qu’on parlait d’eux. On est passé par cette balance et on sait qu’on y apprend en masse. Ils n’ont bagatelle lâché. Revers dresser, on devait agissant un grossier luxation. Annulé conflit gagné à l’maintien, c’est dur, il faut passer un cap à ce niveau. Pas d’excuses, c’est nôtre de certains imaginer. Il faut expéditivement méconnaître présentement, même si on ne voulait pas gravir les fêtes même ça, et switcher au prix de Perpignan contre certains. La ascendant sera sur certains. On a événement immodérément de petites errata qui certains ont événement endurer à elles attentats. Ils ont croisé en masse de coup, on incarnait pendant le dur. Il aurait fallu recouvrer réputation, on n’a pas mérité à le agissant. Sarrau en caparaçon, où il aurait fallu réformer des choses. Sur le précurseur carcasse qu’on prend, on n’est pas animé. »



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Apple TV+ est spontané cet hibernation : hein en posséder ?

ruée comble monsieur la CAN-2024