in

Kalle Rovanperä remporte le circuit du Kenya, néophyte embasement avec Adrien Fourmaux



Derrière une date de dimanche complet en audit, Kalle Rovanpera a remporté le circuit du Kenya 2024. Sa inférieur conquête parmi cette rivalité postérieurement icelle de 2022 et la douzième de sa bordure en WRC, lui permettant de anticiper Stig Blomqvist et Timo Salonen au box-office réputé de la discipline.

Le Finlandais a soutien son prospérité dès vendredi, où il a remporté les six spéciales au emploi du temps creusant l’portée. Sabbat, avec une des journées les avec longues et les avec dures de la hors de saison, il a su déjouer les traquenards ballant que ses adversaires connaissaient pour ainsi dire intégraux des problèmes. Transporteur à sa pogne ce dimanche, parce qu’il ne dépit qu’un emploi du temps détaillé et n’avait annulé frais à porter chiner les points distribués sur la privée date (Étonnant Sunday), il a définitivement rallié l’approche en même temps que 1’37”8 d’aborde sur son partenaire dans Toyota Takamoto Katsuta. Le Nippon confirme que les routes kenyanes lui aillent exactement, comme’il s’agit de son tiers embasement derrière ici.

Derrière le préliminaire embasement de sa bordure en WRC, alors de l’rivalité précédente en Suède, Adrien Fourmaux a prouvé son rajeunissement en empoignant la tiers empressement (+2’25”1). En externe des un duo de Sébastien, Ogier et Loeb, le Nordiste devient le préliminaire Tricolore à asservir un duo de podiums cosmopolites consécutifs depuis Gilles Panizzi en 2002, qui avait remporté le circuit de San Remo plus le Ordre de Envenime avec Peugeot à l’gouvernement. Ce vacance, le cosmonaute de M-Plaisanterie Ford avait orné de soigner sa Eyra et de calmer du époque sur certaines portions, de préférence que de empoigner de casser intégraux ses espoirs pour une des nombreuses pierres réalises sur les pistes les avec exigeantes de l’période.

Involontairement un vacance pointu, Neuville grignote

La tactique s’est avérée payante, parce que de multiple concurrents ont proverbial d’souverains problèmes, ce qui a concédé à Thierry Neuville de passer au disposition au fil des jours face à d’soutenir, dimanche, complet en empoignant nombreux points du Étonnant Sunday (17 points sur le vacance). Il conforte alors sa tiers empressement au Challenge en même temps que 46 points au in extenso. « Je suis beaucoup naturel pourtant je dois glorifier l’brigade étant donné que, même si on a dirigé, on n’a pas eu le allié peine du vacance. C’existait un bel prière d’série », a-t-il toisé.

Les triade indispensables candidats au panonceau ont, eux, intégraux proverbial des difficultés avec ou moins importantes. Entre ce orchestre, c’est définitivement le Belge qui s’en occasion le plus. Frappé par de nombreuses échecs (touchette et éclatement vendredi, peine machinerie sabbat, sursis vandale nette cassée dimanche), il a complet itou accepté 19 points, naturel à un dimanche exécuté par une conquête parmi la Power Séjour.

Infiniment premier du Challenge (67 points), le cosmonaute Hyundai grignote alors un peu relativement à son successeur, Elfyn Evans, qui a exécuté préalablement sabbat crépuscule, pourtant a lâché du lieu dimanche et parmi la Power Séjour (16 points sur ce circuit, 61 au Challenge). Poussé à l’liquidation vendredi, postérieurement un assaut en même temps que une lithiase plus le mamelon, il a grapillé des points torturé en réalisant le avec agile dimanche (7 points + 4 de la Power Séjour) pourtant addenda à nuance de ses rivaux au disposition (4e en même temps que 34 points au commun).

Les triade pilotes auront avec dignité de agissant plus alors de la prochaine rivalité, sur pavement en Croatie (18 au 21 avril). À la empressement de Kalle Rovanperä, c’est Sébastien Ogier qui tentera, cette jour, de miser les trouble-fêtes en même temps que la Toyota GR Yaris.



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Des squelette du poupon Emile retrouvés à sympathie du Haussé-Vernet

Rovanperä hormis contradicteur au Kenya