in

la choc sur la jaquemart des juges de l’concours de surf continue



La coalition internationale de surf (ISA) a offert mardi de se prendre de la jaquemart des juges de Teahupo’o moyennant les Plaisirs olympiques à Tahiti, car sa building écho contestation en compréhension de son percussion sur l’situation. Une acquis de terrain que le responsable de la Polynésie française Moetai Brotherson a jugé affairé tardive.

Publié le : 20/12/2023 – 11:47

3 mn

“C’est un peu tard moyennant se ranimer”. Le responsable de la Polynésie française Moetai Brotherson a déploré mardi 19 décembre la acquis de terrain jugée tardive de la coalition internationale de surf (ISA) qui a offert de se prendre de la jaquemart des juges de Teahupo’o moyennant les Plaisirs olympiques à Tahiti.

Chez un certificat, la coalition internationale de surf (ISA) a offert au gérance polynésien et au concile d’planification des JO de Paris de abdiquer à structurer une jaquemart controversée moyennant voir l’concours à Teahupo’o via des images prises depuis le côte, la mer et aériennes.

L’ISA propose de se prendre de la jaquemart

“Le 9 décembre, l’ISA a entremetteur une pensée au gérance polynésien et aux organisateurs de Paris 2024 de actif l’concours olympique de surf à Teahupo’o rien structurer une bruit jaquemart sur le caillasse”, explique l’proximité à cause un certificat daté de mardi.

 L’ISA propose de voir l’concours comme “des images en sincère depuis la continent, l’eau et des drones”.

 

“Avers à ce branchement de terrain, Paris 2024 va absorber lien comme les acteurs dots du fichier, le gérance Polynésien, la Association Internationale de Surf, la WSL et OBS (propagandiste des JO, ndlr) moyennant remarquer quoi l’ISA envisage l’planification des impératifs rien empressé pourvoi à une jaquemart des juges, en impressionnant en dosé les jeux sportifs, de renvoi télévisuelle, budgétaires et d’alleu”, a réagi mardi brunante le concile d’planification des JO de Paris (Cojo).

“Il aurait fallu dès le défrichement qu’ils se positionnent en les gens disant : ‘Nous-même, on évalue que l’on peut voir depuis la continent’. À ce moment-là, on se serait mis en récépissé de liquidation moyennant révéler des solutions techniques”, a prescrit à l’AFP Moetai Brotherson, ajoutant ne pas empressé possédé principalement de précisions “sur les modèles de drones” ni sur “les modèles de caméras” envisagés.

“Autonome privilège qualification pratique”

“Ce que les gens propose l’ISA, c’est d’apposer contre réunion une estrade située au période de la jaquemart des juges, car depuis la continent, ce n’est pas contingent de changer (…) Pourtant, cette estrade doit entité à 6 m dessus de l’eau (…) et il faut des nation à angle. Ceci les gens ramène alors à la conflictuel de défrichement qui est celle-ci de la assurance (…) Ça n’apporte, définitivement, pas de réelles solutions”, a-t-il regretté.

“Nous-même avons accepté la approbation de absorber la distincte privilège qualification pratique qui les gens permet, à la jour de actif les délais, et d’procéder comme un maximum de dégâts moyennant l’situation”, a-t-il affirmé.

Des essais des nouvelles barges allégées destinées aux labeurs ont été réalisés vendredi et “se sont extraordinairement affairé déroulés”, a poursuivi Moetai Brotherson, affairé que des appels ont été retirées sur l’un des chenaux. Une désapprobation au prix de X a d’absent été déposée par la Polynésie.

“Les labeurs de recherche vont fonder (…) Il n’y a pas de comptabilité B. Les Plaisirs se tiendront à Teahupo’o”, a bosselé Moetai Brotherson.

Depuis divergentes mensualité, le canevas de building d’une bruit jaquemart des juges implantée sur le caillasse, à Teahupo’o, suscite des inquiétudes d’associations de consolidation de l’situation et de quelques riverains. De grands noms du surf se sont autant opposés à cette ossature en bauxite.

La pensée de l’ISA a été faite au hasard où le gérance polynésien avait annoncé que l’concours allait corse entité maintenue sur le contrée de Teahupo’o, le 10 décembre. Le responsable polynésien Moetai Brotherson avait présenté un éphéméride de labeurs qui doit accomplir à une jaquemart fonctionnelle le 13 mai, un duo de jours devant l’période du jaquemart planétaire de la World Surf League (WSL).

Alors AFP



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

QtScrcpy – Contrôlez vos appareils Android depuis votre PC / Mac

Le affaire de Dani Alves quant à crime programmé survenance février