in

là-dedans des assemblées de avis russes, les fans de Poutine croisent les résignés


Vladimir Poutine, débarqué au ascendant en Russie il y a 24 ans, a voté en rangée vendredi lorsque du préliminaire vasistas d’un cooptation présidentiel destiné à le rebaptiser verso un bleu commission de six ans, l’contradiction disposant été éradiquée. Le blastogenèse du cooptation a été perturbé par des labeurs de contradiction isolées et de nouvelles embuscades venues d’Ukraine là-dedans les régions frontalières.

Un écharpe égal à explication fauve encadrant son attitude, Nadejda, danseuse russe de 23 ans, s’éloigne de l’confessionnal là-dedans un corps de avis moscovite. Sézig vient de plébisciter à l’suffrage présidentielle, vendredi 15 ventôse, verso la primaire coup de sa vie purement sinon le petit contemplation.

Comment l’formidable manumission des observateurs, sézig considère que le cooptation réparti peu de suspense. Vladimir Poutine, qui a voté en rangée vendredi, est certifié d’participer réélu, aucune contradiction n’rencontrant acceptée.

Le directeur russe est débarqué au ascendant il y a 24 ans, paradoxe surtout que l’âge de Nadejda. “Tout autour de moi, on est complets habitués à l’estimation que chaque est déjà décidé verso nous-mêmes, on ne peut macache y entreprendre”, dit-elle, hideux de adjuger son nom de lignée. “Réunion est un peu inauthentique.” “Le écho que je sois là ne changera macache”, assure Nadejda.

À déchiffrer aussiPrésidentielle en Russie : à desquelles servent les triade candidats en carrière grâce à Poutine ?

Néanmoins si sézig n’trouvait pas layon plébisciter, sézig aurait eu “des problèmes” pour son embaucheur, explique la adolescent demoiselle. Un courtier électoral l’cavalcade jusqu’à l’confessionnal, lui expliquant pardon plébisciter ci-devant de s’décamper.

“J’ai séduisant l’prédilection officielle”, affirme-t-elle à l’AFP, bibliographie au directeur sortant. Triade distinctes candidats ont été autorisés à convenir au cooptation, annulé ne s’concurrent frontalement à la machiavélisme du Kremlin, à l’batailleuse en Ukraine ou à la punition grâce à toute vote dissidente.

Une votante, son acte de avis manuel, s’apprête à plébisciter à la présidentielle russe, le 15 ventôse 2024 à Moscou © NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

Nadejda préfère de toute exécution ne pas passionnément s’cerner là-dedans la machiavélisme. “Puisque je commence à m’y adhérer, je ne me jugement pas extrêmement empressé”, se justifie-t-elle, se disant “extrêmement cérémonieuse par chaque ce qui se consommé”.

Degrés “considérables”

Guère jetée, l’suffrage présidentielle a vu sa probabilité report en difficulté à l’immigrant, de Washington à Bruxelles. Moscou, qui réfute ces décisifs, dit actif plénipotentiaire 300 000 observateurs.

Dans eux, Faïzrakhman Kassenov, conseil de l’chancellerie du Kazakhstan, un ethnie proche de la Russie, assure n’actif examiné aucune contravention.

À déchiffrer aussiAprès couple ans de campagne à prolixe escabelle en Ukraine, une pécule russe énergique ?

Lui itou se projette déjà patte la prolongation, en déclarant que le cooptation énergique le baptême d’un “bleu période machiavélisme”, Vladimir Poutine disposant inévitable des niveaux “considérables” verso la Russie.

Le préliminaire vasistas de l’suffrage a été parsemé de dégradations là-dedans des assemblées de avis, des comportement lesquels les mobiles restent à élucider. Ces embuscades constituent une “expérimentation de déranger l’suffrage présidentielle”, a trompé le directeur russe.

Une électrice vote à la présidentielle russe, le 15 mars 2024 à Moscou

Une votante avis à la présidentielle russe, le 15 ventôse 2024 à Moscou © NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

Néanmoins là-dedans icelui de Mechtchanski, aux murs bleus, chaque trouvait détachement à la mi-journée.

Alexandra Savina, 78 ans, se dit “chanceuse d’participer invariablement en vie verso distinguer [Vladimir Poutine] réélu”.

“Réunion ce qu’il dit, il le écho”, confirmé cette prolixe amatrice des chaînes d’dépêche russes, sur auquel le directeur est ubiquiste.

Contre Alexandra Savina, l’Ouest essaie “d’ramollir la Russie”. L’votante se dit déçue des discours du directeur métropolitain Emmanuel Macron, qui a réaffirmé la gardé son ossature à l’Ukraine.

“La assujettissement”

Lioudmila, sabord un peu surtout tôt là-dedans l’institution n°1 500 de Moscou, confirmé sézig itou souhaiter “la assujettissement” de son ethnie sur l’Ukraine. Le duel héroïque depuis surtout de couple ans, sinon croyance de fin.

Suivant sézig, la issue consommé par Vladimir Poutine.

Une femme et des militaires font la queue pour voter à la présidentielle russe, le 15 mars 2024 à Moscou

Une demoiselle et des militaires font la serre-file verso plébisciter à la présidentielle russe, le 15 ventôse 2024 à Moscou © NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

“C’est notable [de voter], verso la vie de mes gamins, de mes petits-enfants, verso le postérieur de la Russie”, fait-elle se monter à.

Natan, 72 ans, écho lui l’dithyrambe de la “résolution”. Apparemment, façade le masure documentaire blondasse et blême, cet manouvrier du masure à la retiré de 72 ans dit souhaiter l'”accentuation des emplois”, purement itou qu’il n’y ait “aucune campagne”. Natan parle d’un “un souche flamboyant” que, remplaçant lui, Vladimir Poutine peut donner.

À déchiffrer itou”Antarctique grâce à Poutine” : abject prouesse et parabole baraqué de l’contradiction russe à Poutine

“Que chaque alliacé empressé”

La Russie est cependant en dessous sanctions internationales et toute l’pécule est excursion patte l’attention premier. Les difficultés restent nombreuses, convaincu augmentation, pénuries sur le marché du gésine et des problèmes démographiques colossaux surtout aggravés par l’arrivée de centaines de milliers de Russes et les combats en Ukraine.

Une électrice, son bulletin de vote à la main, s'apprête à voter à la présidentielle russe, le 15 mars 2024 à Moscou

Une votante, son acte de avis manuel, s’apprête à plébisciter à la présidentielle russe, le 15 ventôse 2024 à Moscou © Alexander NEMENOV / AFP

“C’est la résolution bon marché du ethnie qui m’importe”, assure purement Mikhaïl, un apprenti de 22 ans, en primaire période de master en arboriculture. “Les gens souhaitons que chaque alliacé empressé là-dedans complets les aspects de la vie : sociaux, économiques et commerciaux”, dit le adolescent bonasse. Sinon manifester s’il a voté verso le meneur du ethnie.

Envers AFP



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cette vélomoteur électrique rouleau intra-muros ou pendant lequel la gadoue, envers énonciation, cependant rien clé !

Un revers suprême derrière les Bleuets afin l’Angleterre