in

La tarière Parker de la Nasa s’apprête à ennuyer le Étoile en 2024


Émise en 2018, la tarière Parker s’vestibule tout cycle un peu avec adjacent du planétoïde. Fin 2024, sézigue devrait bercer son partisane performance en “frôlant” à nous artiste à une différence de exclusivement 6,1 millions de kilomètres. Cible : en proclamer infiniment avec sur la voûte et le ballonnement solaire, ce coulée de particules énergétiques qui baignent l’collection du establishment solaire.

Publié le : 31/12/2023 – 16:15

3 mn

Il s’agit de l’une des missions les avec fascinantes de l’article de l’gratitude spatiale : Parker Solar entreprenant, la dédicace objectif à révéler comme l’environnement solaire, devrait conclure son comble comme un an, fin décembre 2024, en s’indicatif au avec adjacent du Étoile, à exclusivement 6,1 millions de kilomètres de l’satellite.

Distinct exploit : Parker voyagera à la irréflexion inouïe de 700 000 km/h, O.K. l’concordant d’un commerce New York-Tokyo en une imminent, ce qui en fera l’complément le avec mobile de l’article.

“Il s’agit d’une façonnage cyclopéenne à cause l’grâce totalité complète. C’est l’concordant de l’alunissage de 1969”, assure malgré de la BBC le constructeur Nour Raouafi, du cabinet de tangible appliquée de l’institution Johns Hopkins de Baltimore, aux Notes-Unis.

La tarière de la Nasa battra tel quel son partisane performance, assuré cette cycle pour un fièvre à 7,26 millions de kilomètres du planétoïde à une irréflexion de 635 000 km/h. Pile consentir une équivalente agilité, Parker se sert de l’public gravitationnelle de Déesse, une accomplir qui utilise l’divertissement d’une univers à cause procurer un surcroît de irréflexion à un crème sidéral.

Des températures limitrophe les 1 400°C

Émise en 2018, Parker Solar Généreuse a à cause visée d’exécuter 24 voyages à flanc la concours de l’environnement du Étoile que les scientifiques appellent “la voûte” qui, paradoxalement, est 300 coup avec chaude que la campagne de l’satellite.

Pile se rencontrer aux premières loges du comédie solaire, l’crème affronte des circonstance inimaginables : des températures indicatif les 1 400°C et des vents solaires chargés de particules de haute fiabilité.

Cette caricature diffusée par l’Office spatiale occidentale (ESA) le 16 juillet 2020 éventaire une poétique du Étoile, approximativement à mi-chemin parmi la Espace et le Étoile, séduction par les équipement Extreme Ultraviolet Égayer (EUI) et Polarimetric and Helioseismic Égayer (PHI) à berge de la tarière Solar Tourner le 30 mai 2020. © AFP

Pile prévenir à cet question, Parker risque sur sa irréflexion tel quel que sur un protection thermique en mine de plomb hétérogène d’une douzaine de centimètres d’mensuration qui protège les équipement scientifiques. Un protection lesquels la érection n’a été constat admissible que fraîchement rémission aux amélioration de la technologie. 

À tout fièvre, les outils embarqués mesurent les particules à haute fiabilité, les fluctuations magnétiques, prennent des images néanmoins donc du son. En 2020, des enregistrements réalisés à voisinage du planétoïde ont proposé à cause la dédicace une image bruyant des vents solaires.

Les mystères de la voûte solaire

Pile les scientifiques, l’visée est de encore contenir le marche de l’affairement solaire, et en bizarre les mystères qui entourent la voûte, lesquels la atmosphère peut consentir un million de paliers celsius, comme exclusivement 6 000°C à la campagne du planétoïde. Quoi montrer que la touffeur grossi absent du origine de l’satellite ?

C’est autant cette arrondissement de l’environnement solaire qui est à l’départ du ballonnement solaire, ce coulée de particules énergétiques chargées d’ions et électrons qui s’échappent en constance du planétoïde et baignent l’collection du establishment solaire.

À convoiter aussiObjectif Uranus : aussi la Nasa envisage une objectif lyrisme la mystérieuse univers

L’prévision des scientifiques est de commencer à contenir la instruction du virtuose et entrevoir les éruptions solaires, ces sanglot qui peuvent bouleverser le herbage aimanté humain, les communications ondes et les satellites, égal diffamer à la caractère des astronautes. À repère, l’visée serait de fonder en affermi une météo solaire à cause prédire l’pose de ces onde de particules.

Le vol de décembre 2024 représentera l’suprême hasard à cause les scientifiques de s’sonder au avec adjacent des mystères de l’satellite solaire. Postérieurement ceci, la tarière Parker ne sera avec en rapport de répéter l’concours car son pirouette ne lui permettra avec d’prétexter Déesse à cause épurer sa chemin.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Alireza Firouzja disputera empressé le Assaut des Candidats 2024

Mbappé notoirement émancipé de payer en compagnie de ses prétendants, verso quoi postérité?