in

l’Azerbaïdjan et l’Arménie s’engagent à approprier à elles rendus



L’Azerbaïdjan et l’Arménie ont quémandeur jeudi “des mesures concrètes” avec adoucir à elles rendus, pendant une imputation préfecture. Les quelques province, en dispute depuis étranges décennies, se sont équitablement entendus sur la indépendance de 32 prisonniers de dispute arméniens, en dialogue de celle-là de quelques soldats azerbaïdjanais.

Publié le : 07/12/2023 – 21:34

3 mn

Les discussions progressent convaincu l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Les quelques province ont quémandeur jeudi 7 décembre “des mesures concrètes” avec adoucir à elles rendus vigoureusement tendues, une “avance majeure” suivant Bruxelles, puis trio décennies de mêlée avec le pouvoir de l’emboîté du Raide-Karabakh, reconquise en septembre par Bakou.

Ces dernières semaines, les négociations ne progressaient toutefois soupçon convaincu ces quelques province du Caucase, auprès l’cible qu’ils affichaient de contresigner un assentiment de béatitude avec plonger obstinément la saccadé de dispute.

Simplement à l’moralité, jeudi, de réunion convaincu le succursale du Originaire mandataire arménien, Nikol Pachinian, et icelui du gouvernant azerbaïdjanais, Ilham Aliev, Bakou et Erevan ont popularisé une imputation préfecture.

Azerbaïdjan et Arménie se sont engagés à exécuter “des mesures concrètes visant à développer la confidence”, suivant ce parlement, et ont réaffirmé “à eux cible de approprier à elles fiston et de contresigner un assentiment de béatitude”. Ils se sont équitablement entendus sur la indépendance de 32 prisonniers de dispute arméniens, en dialogue de celle-là de quelques soldats azerbaïdjanais.

Encore de 100 000 déplacés par le mêlée au Raide-Karabakh

Les quelques province “continueront à de vétiller de mesures avec développer la confidence qui seront prises pendant un lendemain avoisinant et appellent à un accoudoir de la église internationale avec à elles efforts”, infiniment suivant cette imputation.

Bakou et Erevan sont engagés depuis des décennies pendant un mêlée national somme sur la province azerbaïdjanaise du Raide-Karabakh, que Bakou a reconquise en septembre puis une agressive message pour les séparatistes arméniens.

À annihiler aussiConflit au Raide-Karabakh : pardon l’Azerbaïdjan a aventure cambrer l’Arménie

La quasi-totalité de la monde arménienne de la province, avec de 100 000 êtres sur les 120 000 recensés, a depuis fui abords l’Arménie.

Des incidents armés ont équitablement eu position sans cesse à la extrémité convaincu les quelques province. L’Arménie a par esquisse affirmé lundi qu’un de ses soldats avait été tué par l’cuirassée de Bakou jouxtant de la extrémité pour l’emboîté azerbaïdjanaise du Nakhitchevan.

Des réunion fragiles

Contraires cycles de négociations chapeautées distinctement, eux-mêmes appointement, par la Russie, l’Fusion communautaire et les Mémoires-Unis, n’ont pas donné de résultats. 

L’syndic bien-pensant pendant la province, Moscou, pris par son agressive en Ukraine, a vagabond de l’ancêtre et ses rendus se sont tendues pour l’camarade arménien, qui lui engueulade un jeûne de accoudoir.

Mi-novembre, l’Azerbaïdjan avait refusé de coopérer aux réunion de béatitude pour l’Arménie, prévus aux Mémoires-Unis avec promenade brumaire, invoquant une impression “partiale” de Washington puis des adresse du journaliste d’Relevé second nord-américain James O’Brien.

Il a après été annoncé que James O’Brien se rendrait en décembre pendant la décisive azerbaïdjanaise avec des discussions visant à gratifier la béatitude.

En octobre, le gouvernant azerbaïdjanais Ilham Aliev avait relativement résonance refusé de cogner le Originaire mandataire arménien Nikol Pachinian en Espagne en jugement de récentes marques de accoudoir européennes, spécialement françaises, à l’Arménie.

Alors AFP



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Taxé de blessures conjugales, Stéphane Plaza occasion du intervalle

L’OL placarde le refinancement de sa charge