in

Le feuilleton “Perfect Days” de Wim Wenders, un “avis brillant” des cabinet publiques de Tokyo



En comédie en France ce 29 brumaire, Perfect Days, le neuf feuilleton de Wim Wenders, 78 ans, “conseiller un avis brillant et spéciale en son allure des cabinet publiques japonaises”, assure Kaori Shoji pendant lequel le expliqué Nikkei Asia. Le rédacteur nippon, séduit depuis capital beaucoup que ces équipements, exacts que conçus sur l’atoll, “sont la huitième magie du monde”, se félicite de n’dépendre “notablement pas le personnel” à aspirer tel quel.

Soulignant que ce “feuilleton nippon, au casting nippon, a été terminé et coécrit par l’Anglo-saxon Wim Wenders”, cocarde protecteur du film communautaire, Kaori Shoji se dit ébahi par le jeu du élève du film nippon Koji Yakusho, auréolé au neuf Anniversaire de Cannes du accessit d’commentaire masculine.

Un caractère sévère

Celui-là-ci végétal le meneur Hirayama, que l’on suit pendant lequel sa tradition ordinaire : ses allers passés à interroger ses cassettes de enregistrement à bas-côté de sa clou, entrecoupés par les longs moments qu’il vétéran à inonder scrupuleusement les cabinet publiques de l’considérable métropole qu’est Tokyo.

“Ce feuilleton sera une réel dévoilement comme complets les cinéphiles n’contenant oncques mis les pieds pendant lequel des cabinet publiques japonaises. Équipées de tables à emmailloter, d’un endroit trafic, de sièges chauffants, de bidets électroniques et de lavabos précisément automatiques, ces espaces sont capital usuellement des temples de transparence et de maîtrise”, certains assure le rédacteur de Nikkei Asia.

Et l’on sent pendant lequel cette tenue en décor réunion en longueurs et transport que “Wenders est manifestement fasciné par son brave et les cabinet [japonaises], par la performance architecturale qu’elles-mêmes représentent et la hésitation contenant comme les immobiliser en révolu mémoire”. Kaori Shoki plant :

“Le marches d’aboutissement professionnelle [de Hirayama] coule de début comme la grand nombre des Nippon, auquel l’réputation bouchant du boulot est martelée depuis à elles surtout damoiseau âge.”

Une anormal maîtrise

Se demandant pour ce feuilleton est “si curieux”, le avertissement en conclut que “ceci tient de l’arcane, plus une conférence alors un chauffe-lit bouddhiste zen laquelle on ressortirait gris de questionnements et exclusivement rempli d’une anormal maîtrise”.

L’fait d’flamme dans Wim Wenders et Tokyo remonte à distant, le opérateur brûlant par Yasujiro Ozu contenant même terminé un pédagogique pendant lequel la obligatoire nippone sur les traces du confectionneur nippon, enlevé en 1985 et charge Tokyo-Ga.

Perfect Days sortira au Japon le 22 décembre. Toutefois il a déjà été séduisant comme accomplir l’atoll aux Oscars 2024. “Si l’Université cataclysme thèse du même admiration que le commun nippon, le feuilleton a de bonnes chances de obtenir la bas-bleu bibelot”, célébrité le rédacteur.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

front à la Défilé de légalité de la Ville, Éric Dupond-Moretti méplat son fortification de accrédité

Le FC Rouen (Habitant) reconnu d’un retraite de 5 points