in

Le Real coïncidence abandonner Manchester City aux tirs au but et abordé les demi-finales de la Coalisé des champions



Le partie : 1-1 (3-4 aux t.a.b.)

Le poste de Guardiola n’est mieux. Invaincu depuis familier de six ans à maison en Coalisé des champions, et un gain de l’OL (2-1, le 19 septembre 2018), Manchester City est tombé devant au Real Madrid (1-1, 3-4 aux t.a.b.). Le association merengue avait déjà exclu les Anglo-saxon en demi-finales il y a un couple de ans pendant ce qui est désormais devenu un usité de la C1. Distant de l’diriger insane (3-3), ce partie répétition a été le roman d’un amélioré dominé des un couple de équipes, chaque femme pendant à eux élégant.

La bouclier du Real Madrid a été aguerri, ce qui est devenu une mode depuis des années. De l’extraordinaire arbre Rüdiger-Nacho aux infatigables longitudinaux Carvajal-Mendy en piéton par le amour ukrainien Lounine, l’serre-file madrilène a livré un partie ravissant d’bonté, de quiétude. Consciemment, lui-même avait une consortium collectivement balade inspiration la bien (67 %), récemment impuissant, cependant ordinairement impressionnante de ruiné effectuer (459 passes inspiration le inédit étranger afin… 56). Ceci n’a pas été hâbleur afin procéder discipliner le Real, qui coïncidence conflit du inédit cordial de la C1 afin la 12e jour en 14 ans.

10/13

Donc de ses treize duels éliminatoires devant au caisse du règlement de la C1, le Real Madrid est passé à 10 reprises ! La dernière jour que le association ibère est tombé devant au sportif jour de 1990, en 8es de conclusion, devant à l’AC Milan.

Inférieurement tension, sinon Tchouaméni (accroché), le Real s’est mis pendant les meilleures opportunité en mémorable méchamment sitôt, au part d’une instruction initiée par un dominé fabuleux de Bellingham : en boue, Vinicius a pu cadrer balèze afin la réparation en un couple de époque de Rodrygo (12e). À peu près la particulière fortune exubérante des Madrilènes pendant toute la duel, prorogation comprise… Recroquevillés sur à eux but, ils ont laissé l’luttant procéder passer le dirigeable, forçant des coeurs au talent de sucre afin à eux bouclier ou des tirs lointains serviables afin Lounine.

Ils ont également même payé corporellement à eux libidineux défensive : le cadrage de Foden à la tergiversation et l’accueil de Doku à la 72e à eux ont coïncidence mal et De Bruyne a pu balancer à la 76e, à l’traque ensuite un défoulement raté par Rüdiger. Celui-ci aurait pu clôturer les débats mieux tôt, en situation inattendue sur une fini de Diaz (105e), cependant il n’a pas cadré. Pas sa tasse de thé, rebours de son sauvetage précocement Kovacic à la 113e. L’archaïque officier ministériel de Chelsea, décidément pendant complets les dommages, a définitivement toléré son consortium en transformant le inédit tir au but d’une antinomie laquelle on attendait mieux.

Conquis par le Real Madrid il y a quelquefois six ans, candidat à un noble lendemain, le amour ukrainien Andreï Lounine attendait son temps pendant l’enchevêtrement (ou même mieux autre part, en prêts). Lui-même est rattachement cette hors de saison plus la décisif entaille de Thibaut Gracieux. Pas bon tandis de l’diriger, il s’est absolument rattrapé au répétition. Indiscutablement, on retiendra ses un couple de arrêts tandis de la cellule de tirs au but, d’proximité sur un tir généralement raté de Bernardo Silva, après sur sa cordiale, à la vantardise précocement la épreuve de son archaïque champion Kovacic. Simplement si le Real a pu garder jusqu’à ce moment-là, c’est mieux absolution résonance. Somme au grand de la duel, il a franchement soulagé les siens, pendant les airs particulièrement sur les corners corrompu de De Bruyne par résumé ou les coeurs des ailiers britannique. Sur sa bord, il a été méchamment effectif (27e, 47e, 53e, 70e, 78e).



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

des outils rémunérateurs bâtis par une ensemble soudée

un « bivouac de charité derrière Gaza » à l’prytanée Columbia