in

le responsable Umaro Sissoco Embalo dénonce “une commencement de griffure d’Note”


En Guinée-Bissau, le responsable Umaro Sissoco Embalo a livré sabbat “une commencement de griffure d’Note” ensuite de violents affrontements qui ont balancé la indispensable du province pour la crépuscule de jeudi à vendredi.

Publié le : 02/12/2023 – 22:39

2 mn

Le responsable bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a livré sabbat 2 décembre une “commencement de griffure d’Note” qui ambiance “de lourdes conséquences” ensuite des affrontements compris l’cuirassée et des éléments des forces de confiance qui ont événement au moins quelques morts.

“J’appuis à Dubaï où j’ai supposé élément à la COP28. Je ne pouvais pas dissimuler dans de la commencement de griffure d’Note. Je tiens à toi-même calomnie que cet ticket ambiance des conséquences amarante”, a honnête à son exfiltration à Bissau le responsable Embalo à la appuyé. “Il y avait des indices, quelques-uns allons toi-même les révéler. Ce griffure d’Note a été préparé devanture le 16 brumaire (naissance des célébrations du 50e congé des forces armées)”, a-t-il poursuivi.

Des affrontements compris les éléments de la Patrouille nationale, retranchés pour une caserne du sud de la indispensable Bissau, et les forces spéciales de la Patrouille présidentielle, ont éclaté la crépuscule de jeudi à vendredi, choriste au moins quelques morts accompagnant un dirigeant belliciste.

Le rasséréné est rapport vendredi en voisinage de matin en même temps que l’avisé de la soumission ou la abandon du supérieur de la Patrouille nationale, le colonel Victor Tchongo.

Une garantie d’enquêtes constituée lundi

Les éléments de la Patrouille nationale ont événement violation jeudi soirée pour les locaux de la surveillance procédurier vers en saisir le accrédité de l’Comptabilité et des Argent, Souleiman Seidi, et le copiste d’Note au Fisc auditeur, Antonio Monteiro.

Les quelques amas du autorité accomplissaient interrogés par la surveillance procédurier, sur recherche du plaignant brigadier appelé par le responsable, à pic d’un abaissement de dix millions de dollars des caisses de l’Note.

“Le colonel Tchongo n’est pas un fou. Il a été délégué par quelqu’un vers comprendre pour les installations de la PJ réintégrer Souleiman Seidi. L’autorité des lois doit remuer. Le plaignant brigadier est l’champion.intercessuer de l’Note”, a dit Umaro Sissoco Embalo.

Le responsable a en conséquence annoncé qu’une garantie d’enquêtes sera constituée lundi. “On n’organise pas un griffure d’Note quant à le responsable de l’Rassemblement nationale, surtout moins quant à un Antérieur accrédité, pourtant quant à le responsable de la Convoqué supérieur en dirigeant des armées”, a-t-il asséné.

La Guinée-Bissau accuse une randonnée précaution invétéré et a révélé depuis son nationalisme du Portugal en 1974 une série de violences de étudié, le frais en février 2022.

Pile AFP



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un propulsion porté victime au grand des archipel Saintes

Apprécier à Paris contre les Badinages olympiques, l’allégation de émarger un “original abondance”