in

les actifs du entraîneur du Hamas à Gaza gelés par la France



Une journal ressemblance domination en échange de le quart terroriste Hamas. Subséquent un proclamation imagé au Certificat connu mardi 5 décembre, la France part pile six mensualité le gel des actifs de Yahya Sinouar, le entraîneur des terroristes du Hamas à Gaza. Apprécié même l’promotrice de l’algarade du 7 octobre en échange de Israël, le entraîneur de l’concertation palestinienne est en conséquence le second partisan du quart terroriste Hamas, ultérieurement Mohammed Deif, à établir le gel de ses actifs par Bercy. Cette dernière avait déjà articulé un proclamation à l’opposé du commandant de la spécialité vétéran du quart terroriste Hamas le 13 brumaire neuf.

« Les assailles et finances économiques qui appartiennent à, sont possédés, détenus ou contrôlés par Yahya Sinouar […] font l’communauté d’une ressemblance de gel des actifs », spontanée l’arrêté du ambassadeur de l’Trésor Bruno Le Proconsul le 30 brumaire, qui imprégné en vitalité mardi. Bercy n’incarnait pas libre pendant l’inhérent pile exprimer le règlement de ces actifs.

Des sanctions européennes

Yahya Sinouar, 61 ans, est l’promotrice de l’algarade du 7 octobre : ce jour-là, des centaines de commandos fondaient sur des exploitation, des bases militaires et une rave party en Israël, qui subsistait sa mauvais algarade en échange de des civils depuis sa étymologie en 1948 derrière un balance de 1 200 morts. Subséquent les chiffres des terroristes du Hamas, responsable Gaza, les bombardements et les combats menés par Israël depuis ont incident voisin de 16 000 morts, surtout des civils. Des chiffres impossibles à constater.

À LIRE AUSSI Le Hamas, ses otages et ses idiots utilesEn brumaire, la auteur d’Récapitulation rassasiée de l’continent Laurence Boone avait plaidé pile la tenue en assis de sanctions européennes visant de hauts responsables du Hamas, surtout financières, qui pourraient faire la coutumier d’un gel des actifs.

De son côté, Londres a identiquement permis des sanctions (gels d’actifs, embargos sur les emblème, interdictions de transhumer) en échange de six hommes : quatre dirigeants du quart terroriste Hamas et paire hommes accusés de commanditer l’concertation, lesquels Mohammed Deif, inséré depuis 2015 sur la bordereau nord-américaine des « terroristes mondiaux » les alors recherchés, et Yahya Sinouar.



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Bitcoin, un défi acquérant de 2 milliards de dollars derrière Michael Saylor

En Indonésie, le état de l’explosion du volcan Marapi s’élève désormais à 22 morts